Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Littérature et hockey : un ancien du LHC présente son livre chez Ruquier

François-Henri Désérable était l'invité d'On n'est pas couché ce samedi soir sur France 2.

Le jeune homme qui a porté pendant 5 saisons les couleurs du Lyon Hockey Club avant de partir à Montpellier présentait "Tu montreras ma tête au peuple", l'ouvrage qu'il a publié chez Gallimard en avril et qui propose de revivre les derniers instants de certaines figures de la Révolution française, dont la plupart eurent la tête tranchée. Ce livre avait reçu une critique globalement très bonne, étant même distingué par le prix Amic de l'Académie Française. Il a visiblement plu à Natacha Polony, qui a estimé que le hockeyeur avait une intention louable de "faire de la littérature", c'est à dire de chercher systématiquement la meilleure formulation possible, il a plu aussi à Laurent Ruquier qui l'a trouvé très "instructif et passionnant", mais moins à Aymeric Caron, pour qui Désérable a été "malhonnête" en s'appropriant des descriptions et des récits de grands auteurs sur ces mêmes sujets. Un peu plus tôt, François-Henri Désérable avait confié avoir lu pendant ses études de droit à l'université Lyon 3 une centaine de livres sur la Révolution pour écrire celui-ci, qui lui a pris un an et demi. Le jeune homme s'était également montré ému d'être assis aux côtés d'Arielle Dombasle : "je l'ai découverte dans Un Indien la ville, j'avais 10 ans, c'étaient mes premiers émois sexuels". Il a également plaisanté en réponse à une question à propos de son édition par Gallimard : "j'ai couché avec le comité de lecture, ils sont 12"
A noter enfin qu'un internaute s'est moqué de la double casquette (hockeyeur - écrivain)  de l'ancien lyonnais en imaginant le patineur Philippe Candeloro en astrophysicien. Désérable en a profité pour rappeler que sa passion à lui c'est le hockey, mais qu'il continuera à écrire.



Tags : françois-henri désérable | on n'est pas couché | onpc | ruquier | caron | polony |

Commentaires 1

Déposé le 02/07/2013 à 21h13  
Par AVE MARIE Citer

Par ces lignes je tiens à dire combien j'ai trouvé Aymeric
Caron discourtois voire mal élevé dans ses propos à l'égard de François Henri Désérable,
Jeune, simple, beau, sympathique,ce dernier n'a pas manqué de répondre avec" humour et intelligence" aux remarques désagréables faites par le premier!
Face à la grâce d' Arielle Dombale surdouée; face à Najat Vallaud Belcacem, jolie, un peu perdue ds cette galère; face à Natacha Polony pondérée sur bien des sujets et belle ds sa fin de grossesse J'en ai déduit que la " jalousie" de ce Mr était, peut-être, ce soir là, la cause de ses propos ( hués d'ailleurs par le public)
Son ego en a pris un coup face à ces personnes...........
IL a tiré au but mais n'a pas marqué !!!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.