André Manoukian traité de "tarlouze" par JoeyStarr : le CSA saisi par une association.

André Manoukian traité de "tarlouze" par JoeyStarr : le CSA saisi par une association.

La blague du rappeur n’a pas fait rire tout le monde ce samedi soir sur le plateau de l’émission "On n’est pas couché".

Venu promouvoir son livre, JoeyStarr a livré des anecdotes, notamment concernant des soirées avec ceux qui étaient jurés à ses côtés en 2016 dans Nouvelle Star, à savoir Sinclair, Elodie Frégé et André Manoukian. "Vous avez fait la fête manifestement. Manoukian, il allait se coucher lui ?", demande Laurent Ruquier. "Ouais, c’est une grosse tarlouze", a répondu l’acteur de Polisse faisant référence à l’auteur-compositeur lyonnais. Si la polémiste Christine Angot a tenté d’interpeller Joey Starr sur ses propos, ce dernier a tout simplement répondu : "Je m’en cogne".

Suite à la diffusion de la séquence, l’association L’Amicale des jeunes du refuge a annoncé son intention de saisir le CSA. "Rire gras dans le public et sur le plateau. L’ho­mo­pho­bie encore une fois bana­li­sée à la TV et sur le service public. Nous saisis­sons le CSA", a-t-elle déclaré sur Twitter.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
la police le 04/12/2017 à 16:06

a ce compte la, j espère que le CSA fera aussi sa petite enquête et sa petite censure sur les "artistes" de rap qui considèrent la femme comme objet, le deal comme commun et le racisme anti-blanc standard.
... et pendant qu on y est, il s attaquera aussi aux films avec des personnages qui ont un langages crus...

la petite police de la bien pensance fait petit a petit son boulot... vous verrez que demain, on n aura même plus le droit de faire des blagues belges! ou même de dire"pu***n"...

Signaler Répondre

avatar
MCJ le 04/12/2017 à 12:34

aucun commentaire sur le fond ! ? sur la forme ONPC est une émission sans ambition culturelle, vide, animée par des narcissiques qui font le buzz. ça n'a rien à faire sur le service public qui vit de nos impôts.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.