Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag.com

Lyon : 25 000 spectateurs ont regardé “La Flûte Enchantée” sur grand écran

LyonMag.com

Le spectacle était retransmis samedi soir depuis l'Opéra de Lyon dans quinze villes de France dont quatorze dans la région Rhône-Alpes.

Les habitants d'Ambérieu-en-Bugey, de Bellegarde-sur-Valserine, de Chamonix Mont-Blanc, de Crest, de Divonne-les-Bains, de Valence, de Grenoble, de Lyon (place des Terreaux), de Montélimar, de Nantua, de Tarare, de Thonon-les-Bains, d'Usson-en-Forez, de Villefranche-sur-Saône et pour la première fois de Paris, ont pu découvrir ou redécouvrir cet opéra en deux actes de Mozart, dirigé par Stefano Montanari et mis en scène par Pierrick Sorin et Luc De Wit.
Au total, ce sont près de 25 000 personnes qui ont participé à cet évènement samedi soir.

Depuis plusieurs années, l'Opéra de Lyon diffuse des opéras en plein air ; par exemple l'année dernière, le Carmen de Bizet avait également été vu par 25 000 spectateurs de toute la région. L'objectif de ces retransmissions est d'aller à la rencontre du grand public et de favoriser l'accès à tous au théâtre lyrique.



Tags : opera | la flûte enchantée |

Commentaires 8

Déposé le 08/07/2013 à 12h58  
Par c'est les illuminatis ! Citer

Michelle a écrit le 08/07/2013 à 12h54

J'y suis allé. Et j'ai eu l'impression d'assister à un plaidoyer pour le mariage gay. Quelle honte !

oui oui ,si on ecoute le disque de la flute enchantee a l'envers on entend un message secret des illuminatis qui appellent a la fornication entre hommes et a la reconstruction de sodome et gomorre par Bouygues !

Déposé le 08/07/2013 à 12h54  
Par Michelle Citer

J'y suis allé. Et j'ai eu l'impression d'assister à un plaidoyer pour le mariage gay. Quelle honte !

Déposé le 07/07/2013 à 11h13  
Par pascal.savignon@laposte.net Citer

je réponds à cerise,sachez que Mozart aimais que ses oeuvres soient jouées à toute vitesse pour exemple les en moins de 2h30 alors qu'on les jouent en 3h10 de notre époque et que la reine de la nuit est tout simplement extraordinaire ;si vous prenez références aux disques sachez également que pour arriver à un résultat tel que la chanter la reine de la nuit,l'électronique corrige bien des défauts et ce n'est pas critiquer les chanteurs qui ont le courage de chanter ce role qui est tout simplement quasiment inaccessible(Nathalie Dessay a arrété de chanter ce rôle car elle le trouve trop exigant vocalement)

Déposé le 07/07/2013 à 10h35  
Par cerise Citer

Ajoutons que Bellecour ou Fourvière se prêteraient sans doute mieux à cette idée, pas mauvaise en soi.
Aux Terreaux, on entend beaucoup les cafés (sur place), les voitures autour, enfin le son n'était pas très bon, et l'écran effectivement placé assez bas ne permettait pas de lire les sous-titres (or on visait un public large, non averti).
Par ailleurs la mise en scène utilisant aussi des écrans, l'effet "écran dans l'écran" ne passait pas toujours bien!:-)
Par ailleurs, il m'a semblé que cette flûte était menée au triple galop?
Enfin bref une idée sympa mais à reproduire dans de meilleurs conditions, plus calmes.

Déposé le 07/07/2013 à 10h17  
Par papagena Citer

et puisque c'était l'objectif, ce n'est certainement pas avec de genre de mise en scène que l'on va "démocratiser" l'opéra !

c'est mon avis !

d'ailleurs, plein de spectateurs ,n'ont pas attendu la fin, en dehors du fait que le dernier métro partait avant

Déposé le 07/07/2013 à 10h10  
Par Lapotre01 Citer

D'accord avec Cerise: Papageno est apparu un peu léger et manquant de charisme, Tamino assez convaincant, Sarastro très bon et Pamina fort à son aise. Mise en scène très vidéaste qui il est vrai est assez pratique pour la retransmission en grand écran mais qui manquait surement un peu d'épaisseur. Belle soirée quand même.

Déposé le 07/07/2013 à 10h08  
Par Lukamini Citer

J'y suis allé par curiosité...

Les points positifs pour moi :
Intéressant de voir les lyonnais sortir pour ce genre d'happening.

La qualité de la retranscription malgré la gratuité.

La météo favorable.


Les points négatifs pour moi :

Il me semble que l'écran était placé trop bas en hauteur pour que tout le monde puisse voir correctement. A une certaine distance, les sous-titres devenaient illisibles (mauvais choix de taille typo ?...)

La froideur de l'écran géant, ne transmet pas selon moi l'émotion que peut dégager le réel.

La qualité sonore ou le volume, je ne sais pas... mais la magie n'a pas opéré pour moi.
Je suis donc parti après une courte halte de 45Mn où j'ai attendu d'avoir "le frisson" qui n'est jamais venu.

Ma perception :

Sympa pour avoir un aperçu de ce que peut être une pièce d'Opéra, et se motiver pour aller voir en vrai.

Déposé le 07/07/2013 à 09h45  
Par cerise Citer

Perso j'ai lâché assez vite: beaucoup de bruits venant des terrasses de café (des sifllets, hurlements, "ola" qui ont beaucoup gêné les spectateurs), spectateurs eux-mêmes bavardant ou téléphonant pendant les airs, une mise en scène rappelant assez bizarrement les années 80 (incrustations de vidéos), un peu cheap-bricolo (c'était voulu semble-t-il), odeurs d'égouts des fontaines de Buren!
Tamino et la Reine de la Nuit étaient plutôt bons, en revanche Papageno avait une voix un peu fluette pour le rôle...Dommage.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.