Ramadan : Manuel Valls attendu à la grande mosquée de Lyon pour la rupture du jeûne

Ramadan : Manuel Valls attendu à la grande mosquée de Lyon pour la rupture du jeûne
Manuel Valls - LyonMag

Le ministre de l'Intérieur et des cultes sera à Lyon ce jeudi soir.

Avec Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon située dans le 8e arrondissement, il partagera le repas de rupture de jeûne du ramadan. Un repas pris avec d'autres membres de la communauté musulmane lyonnaise.

Tags :

valls

ramadan

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
vivky le 06/06/2014 à 14:07

Ramadan is a season to enjoy and celebrate irrespective of the caste and the religion, I do appreciate the Kamel Kabtane who has shared his food to the poor people as god has taught us to love and do render helping hands[url=http://www.windows8-drivers.com]windows8-drivers.com[/url]

Signaler Répondre

avatar
"intérêts égoïstes et personnels" le 17/07/2013 à 17:11
A quoi sert encore le CFCM? a écrit le 17/07/2013 à 17h02

On peut s'interroger sur l'utilité de ce CFCM, pure création de Sarkozy, qui s'est encore ridiculiser pour la date du début du Ramadan!

Ne serait-il pas temps d'arrêter les frais avec cette imposture?

Il me semble que c'est clair, Kabtane l'a dit sans ambage!

Dans son appel, Kamel Kabtane dénonce une institution "imposée politiquement depuis sa création" et fustige "les intérêts égoïstes et personnels de tous ceux qui l'ont dirigée ou ambitionnent de la diriger prochainement"."

Signaler Répondre

avatar
MAX le 17/07/2013 à 17:10

Est ce que la Préfecture du Rhône pourrait chiffrer ce déplacement ministériel inutile et déplacé?

Signaler Répondre

avatar
A quoi sert encore le CFCM? le 17/07/2013 à 17:02

On peut s'interroger sur l'utilité de ce CFCM, pure création de Sarkozy, qui s'est encore ridiculiser pour la date du début du Ramadan!

Ne serait-il pas temps d'arrêter les frais avec cette imposture?

Signaler Répondre

avatar
Vers une dissolution du CFCM? le 17/07/2013 à 16:58

Faut-il interprêter cette visite comme un soutien à Kabtane et une prochaine dissolution du CFCM? Et un soutien aux Assises de l'islam de France ?

http://www.lyonmag.com/article/54767/islam-kamel-kabtane-lance-lui-aussi-son-appel-du-18-juin//#comments

"les membres élus du Conseil français du culte musulman (CFCM), que le recteur considère comme "non représentatifs" de l'islam de France. Dans son appel, Kamel Kabtane dénonce une institution "imposée politiquement depuis sa création" et fustige "les intérêts égoïstes et personnels de tous ceux qui l'ont dirigée ou ambitionnent de la diriger prochainement"."


"il souhaite remettre à l'ordre du jour une idée déjà formulée par le passé : organiser des Assises nationales de l'islam de France. Un tel rendez-vous pourrait se tenir à la rentrée, "peut-être à Lyon, mais pas forcément", selon Kamel Kabtane, cité dans le Progrès."

(encore un lien "nauséabond" :-))))

Signaler Répondre

avatar
Le Tartuffe de la Laïcité! le 17/07/2013 à 16:41

PUn Champion de la Laïcité!
Normal, pour lui la laïcité consiste à financer le Culte Musulman et les mosquées avec l'argent des contribuables!

Et dire qu'Hollande voulait mettre la loi de 1905 dans la Constitution!

Ils se foutent vraiment de la gueule de la République!

Pour ceux qui sont pas au courant la loi de 1905 dit que :

Article 2

La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l'Etat, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l'exercice des cultes.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006070169&dateTexte=20080306

Et la République française est laïque de par sa Constitution!

Mais cette enième "tartufferie" du fort avec les faibles et faibles avec les forts ne changera rien au vote des musulmans profondément heurtés par le vote de la Loi Taubira!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.