Parc Sergent Blandan : 17 hectares d'inconnu ouverts aux Lyonnais

Parc Sergent Blandan : 17 hectares d'inconnu ouverts aux Lyonnais
LyonMag.com

A partir de ce week-end, les Lyonnais pourront découvrir un nouveau volet de l'histoire de la caserne du Sergent Blandan, jusque là fermée au public malgré son enclavement.

Trois hectares de pelouse et de prairies entre le 7e et le 8e - LyonMag
Trois hectares de pelouse et de prairies entre le 7e et le 8e - LyonMag

Le Grand Lyon avait commandé le réaménagement du site en un vaste parc de 17 hectares, à la frontière entre le 7e et le 8e arrondissement. "Nous voulons faire de Lyon une ville nature, avait expliqué jeudi Gérard Collomb qui dernièrement collectionne les inaugurations aussi bien que les mandats. Avant les gens partaient le week-end, désormais ils restent à Lyon".

La verdure, ce n'est pourtant pas ce qui frappe en rentrant dans le parc Blandan rue du Repos. Les visiteurs tombent sur une vaste cour bombée, l'ancienne place d'armes. Une sorte de Bellecour bis qui représente "3 hectares de vide" selon Bertrand Vignal, le paysagiste. "Mais on pourra accueillir des manifestations, Fête de la musique, Fête des Lumières, rajoute ce dernier. Il y aura bientôt un square et un espace pour les enfants, la vague des remparts".

Verdure, où es-tu ?

De cette grande place où règne le béton, on peut apercevoir derrière de grands grillages une luxuriante verdure menant au château Lamotte, monument historique. Pas d'ouverture prévue avant 2016 pour cette partie, les projets pas encore aboutis sont décidément le dada du maire de Lyon après les inaugurations tronquées du tunnel de la Croix-Rousse et des Rives de Saône. Un appel d'offres sera lancé cet automne pour le château, Gérard Collomb y voit déjà "un petit hôtel de charme".

"Je vais en faire des voix ici en mars prochain"

C'est finalement en quittant la grand place que l'on tombe enfin nez-à-nez avec quelque chose de vert. Le long des murs du fort, les paysagistes et architectes ont réalisé un sacré travail de récupération et de plantation sauvage. "Le but n'était pas de créer un jardin à l'anglaise", avait prévenu le premier magistrat lyonnais. Ce front forestier est également doté d'un ring, un anneau autour du parc permettant aux joggeurs de venir courir.
Petit bémol pour le vélo si cher à Gilles Vesco : "La réglementation des parcs ne permet pas la circulation à vélo, il faudra en descendre puis le pousser", avait annoncé défait Bertrand Vignal.

En arrivant enfin dans les anciennes douves, de grandes pelouses s'étirent à perte de vue (3 hectares). Sur les côtés seront aménagés des terrains de sport (badminton, football, basket...) mais pas de piscine. "On reproche au maire de ne pas faire de concertations. Là il en a fait une et les gens ont dit non", s’était désolé un collaborateur du maire.
Signe que le travail n'est pas fini (la partie terminée a pris du retard sur certains points comme une passerelle au dessus des arbres), des ouvriers s'activent sur le skatepark. "L'un des plus grands de France", avait souligné Bertrand Vignal. "Et qui est en train de devenir une référence, rajoute Gérard Collomb. Les ouvriers me disaient que ce fut compliqué ces derniers jours d'y interdire l'accès aux skateurs".

En flânant, le sénateur-maire note que plusieurs immeubles ont désormais une vue plongeante sur le parc Blandan. "Ceux qui ont acheté ici, ils sont contents. Je vais en faire des voix en mars dans le quartier", se marrait-t-il.

LyonMag.com
LyonMag.com

Pas de parking pour ce "parc d'arrondissements"

Avec ses cinq entrées, le T4 et le T2 ainsi que des stations Velo'v, le parc Blandan reste difficile d'accès. Et pas question de prendre son vélo personnel si c'est pour ne pas pouvoir l'utiliser à l'intérieur. Il n'y aura pas non plus de parking pour les voitures, "ça ne rentre pas dans la logique du parc", expliquait Gérard Collomb qui présente Blandan comme un "parc d'agglo", d'arrondissements.

Coût du retour de "la vraie nature en ville", 68,6 millions d'euros. Le 3e parc lyonnais ne nécessitera toutefois pas énormément d'arrosage, "c'est une vraie éponge" selon le paysagiste.
Ouvert pour les journées du patrimoine, l'ancienne caserne Blandan proposera aux Lyonnais une balade dans l'inconnu, tantôt historique, tantôt boisé. Mais comme la découverte par les paysagistes de grenades cachées dans les casemates, ce sera une vraie surprise.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
cyn le 19/07/2014 à 00:13

Horaires 7h30-22h30

Signaler Répondre

avatar
syl20 le 02/07/2014 à 16:37

Horaires d'été : 7h30-20h30
(d'après la mairie du 7è)
;)

Signaler Répondre

avatar
pierrot.42 le 17/06/2014 à 10:26
nini de lyon a écrit le 17/06/2014 à 10h18

Bonjour!

Y a t'il possibilité de se garer facilement ?

Essayer le tram :-)
Le T2 et le T4 s'arrêtent à proximité

Signaler Répondre

avatar
nini de lyon le 17/06/2014 à 10:18

Bonjour!

Y a t'il possibilité de se garer facilement ?

Signaler Répondre

avatar
cecilou le 09/05/2014 à 10:21

quelles sont les horaires d'ouverture du parc en été ?

Signaler Répondre

avatar
Céline le 10/04/2014 à 17:50

19h30 ???!!!!!
Des horaires d'ouverture plus large sont elles envisagées ? au moins pour l'été ?

Signaler Répondre

avatar
Nat le 07/04/2014 à 16:46

Qu'elles sont les horaires d'été du parc ?

Signaler Répondre

avatar
Palmier le 17/10/2013 à 14:25
sk8 a écrit le 17/10/2013 à 14h21

quelles sont les horaires de fermeture ?

Sur le site du 7e arrondissement :
Horaires
Le parc est ouvert tous les jours de 7h30 à 19h30.

Signaler Répondre

avatar
sk8 le 17/10/2013 à 14:21

quelles sont les horaires de fermeture ?

Signaler Répondre

avatar
chiendent le 14/09/2013 à 10:30

en laisse et il y a aussi un espace canin

Signaler Répondre

avatar
jean paul le 14/09/2013 à 10:24

les chiens sont ils acceptés dans votre espaces

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.