Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Centrale nucléaire du Bugey : sa fermeture repoussée de dix ans ?

Le gouvernement serait sur le point d'autoriser l'allongement de la durée de vie des centrales nucléaires françaises.

Parmi elles, la centrale du Bugey, près de Lyon, qui est l'une des plus anciennes. Construite entre 1972 et 1974, ses quatre réacteurs ont été mis en service entre 1978 et 1980. La loi impose le démantèlement des centrales après 40 ans d'exploitation, un âge que la centrale de la région atteindra donc en 2018.

L'idée serait de repousser leur fin de vie à 50 ans. Avec ce projet la centrale du Bugey bénéficierait alors d'un rab jusqu'en 2028. Selon le Journal du Dimanche, le gouvernement aurait déjà pris sa décision, il attendrait seulement "le bon timing". François Hollande en discutera le 15 novembre prochain au cours d'un conseil de politique nucléaire.
Selon le ministère de l'Economie, cette décision permettrait de limiter la hausse du prix de l'électricité et d'augmenter les profits d'EDF. Et qui dit hausse des profits, dit des dividendes plus importants. Une bonne nouvelle pour l'Etat qui est le premier actionnaire de l'entreprise. Autre avantage pour l'Etat : prolonger la vie des réacteurs français permettrait aussi de repousser la construction de nouveaux pour remplacer ceux actuellement en fonction. Un chantier qu'Areva avait estimé à 140 milliards d'euros.

Le réseau "Sortir du Nucléaire" dénonce un "projet totalement irresponsable". Une décision qui pourrait avoir de graves conséquences en cas d'accident. "Certaines parties des réacteurs (cuves, enceintes de confinement, câbles inaccessibles...) vieillissent et ne peuvent pas être remplacées. On observe déjà des fissures sur les cuves des centrales les plus anciennes et l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire met en garde contre leur rupture passé 35 à 40 ans de fonctionnement", dénoncent les militants. Déjà en juin Europe-Ecologie-Les-Verts demandait la fermeture "en priorité" de la centrale du Bugey, suite à un feu qui s'était déclaré sur un alternateur.



Tags : centrale nucléaire | centrale du bugey |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.