Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Frigide Barjot - LyonMag

“Anéantie”, Frigide Barjot est expulsée de son logement parisien

Frigide Barjot - LyonMag

La Lyonnaise, ancien symbole des anti mariage pour tous, passait devant la justice ce mercredi matin.

Et le tribunal d'instance du XVe arrondissement de Paris a décidé d'expulser sous quatre mois Frigide Barjot et son mari de leur duplex de 173m2. La Régie immobilière de Paris les avait assigné pour réclamer la résiliation de leur bail. Selon le bailleur social, les époux avait utilisé le logement "à des fins commerciales" et l'avait sous-loué à la société du mari, Jalons.
Frigide Barjot, qui n'était pas présente à l'audience, se dit "anéantie" et ne sait pas encore si elle fera appel.



Tags : barjot | frigide barjot |

Commentaires 16

Déposé le 04/11/2013 à 05h31  
Par alain Citer

rappellez vous le scandale sous chirac des hlm de paris un journal avait publié la liste des acteurs, chanteurs ,hommes politiques, et autres nantis
qui logeaient dans de superbes hlm a moindre cout.
j'aimerais retrouver cette liste , si quelqu'un peut nous donner le lien.

je suppose que cela continue et a lyon cela doit etre la meme chose.
si vous avez des exemples ils sont les benvenus !!!

Déposé le 31/10/2013 à 13h57  
Par dilane Citer

Amour Gloire et Débat d'Idées a écrit le 30/10/2013 à 11h50

Elle n'avait pas à bénéficier d'un logement social en plein Paris d'une surface de 200 m². Que des familles qui sont vraiment dans la difficulté aient ce logement. Elle n'avait rien à y faire.

Les offices HLM tiennent compte des revenus et non pas de votre patrimoine.
Vous pouvait avoir un hôtel particulier a Paris, un appart de 600 m2 au centre de New York ou un Yacht a Monaco.
Tant que votre patrimoine ne vous procurent pas de revenus.

Déposé le 31/10/2013 à 13h53  
Par miloux Citer

C'est la trêve hivernale, elle peut rester dans l'appartement, elle ne sera pas expulser, au pire elle devra payer une indemnité d’occupation.

Déposé le 31/10/2013 à 11h58  
Par jeansais Citer

Bientôt Iil va y avoir de la place à Perrache sous le pont Kitchener...l'ancienne lyonnaise ne sera pas dépaysée !

Déposé le 31/10/2013 à 06h21  
Par Mohamed Citer

La remarque débile du militant de Gauche montre bien l intolérance de la Gauche.
Pour le fond de sa remarque, qu ont fait Menucci et le P.S a Ghali à Marseille ? Ils l ont insultée car issue de l immigration

Déposé le 30/10/2013 à 22h48  
Par frigide dégage Citer

je trouve ça fou que certaines personnes (principalement de droite) se plaignent de cette situation.

On aurait eu le même article avec un nom de consonance arabe ou du moins étrangère, ces mêmes personnes auraient applaudi à deux mains cette mesure !

Déposé le 30/10/2013 à 20h52  
Par Paire Citer

On voit bien l archange ment des Socialos. Et la copine de Hollande ils vont la virer ?

Déposé le 30/10/2013 à 19h44  
Par sam Citer

elle ne beneficie pas de la meme clemence que les immigres en situation irreguliere et qui profitent de l'etat sans contre partie et sans meme etre autorisés à etre sur le territoire; nous sommes en semi dictature

Déposé le 30/10/2013 à 16h37  
Par Damien Citer

ah, le site d'informations Le Parisien rajoute que M. et Mme Barjot possèdent également une maison à Trouville-sur-Mer.

Définitivement, ils devraient s'en sortir avec un tel patrimoine...

Déposé le 30/10/2013 à 15h06  
Par sioux Citer

Pauvre bichounette.
Je suis anéanti de l'apprendre :-(

Ca me fend le coeur.
MDR.

Déposé le 30/10/2013 à 15h01  
Par Damien Citer

Frigide sous louait son appartement HLM à une société ? C'est pas très malin et illégal.

M. et Mme Barjot sont propriétaires d'un appartement F4 au 177 rue Lafayette dans le Xe, d'un autre appartement rue de Lourmel dans le XVe et d'une maison de vacance à Port Grimaud.

CA DEVRAIT BIEN ALLER HEIN

Déposé le 30/10/2013 à 14h58  
Par charité bien ordonnée... Citer

RB si tu tiens a fouiller dans les dossiers cherche donc grâce à quels soutiens et quel partie politique lui a permis d'obtenir et de garder cet ppartement pendant des années

Déposé le 30/10/2013 à 13h30  
Par mamy Citer

elle veut peut etre que l on lui donne un morceau de pain ;il y a des familles qui subissent la meme chose et eux ne font pas la une des médiats ils subissent; elle devrait avoir honte de se plaindre ;
je vais prendre un mouchoir pour pleure
il y a de la place de libre sous un pont de lyon 2eme a la place des roms

Déposé le 30/10/2013 à 11h58  
Par RB Citer

Elle a tout intérêt a porter son affaire devant tous les autres degrés de juridictions, y compris la Cour Européenne de Justice !

Cette affaire judiciaire, n'est que l'illustration de la vindicte socialiste contre ses opposants les plus zélés !

Socialistes qui sont pire que la droite dure.

Pour preuve encore, l'article publié dans Valeurs Actuelles.
Il y est relaté des faits circonstanciés sur les recherches dans les dossiers confidentiels de Sarkozy, organisées par les occupants socialiste de l'Elysée !

Il y a les fachos de droite il y a aussi les fachos de gauche !

Déposé le 30/10/2013 à 11h50  
Par Amour Gloire et Débat d'Idées Citer

Elle n'avait pas à bénéficier d'un logement social en plein Paris d'une surface de 200 m². Que des familles qui sont vraiment dans la difficulté aient ce logement. Elle n'avait rien à y faire.

Déposé le 30/10/2013 à 11h12  
Par Justice politique...Grandeur et décadence Citer

Dura lex sed lex...sauf qu'on sait bien que la Justice en France est souvent politique!
Frigide Barjot paie son combat contre les désirs du lobby LGBT! Ils veulent la ruiner! Plus de boulot, plus de logement...plus de mouvement...
Frigide Barjot en moins d'un an est passée du Champ de Mars au Capitole, il semble qu'elle s'approche dangereusement de la Roche Tarpéienne...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.