Municipales 2014 : le Front National vise 19 communes dans le Rhône

Municipales 2014 : le Front National vise 19 communes dans le Rhône
Christophe Boudot (au milieu) - LyonMag

Mardi soir, Christophe Boudot, candidat FN à Lyon, a pu compter sur le soutien de Nicolas Bay, secrétaire général adjoint du parti, pour présenter les têtes de liste rhodaniennes.

Au total, 17 candidats ont déjà été investis, deux autres à Caluire et Rillieux-la-Pape devraient suivre prochainement. Et le Front National entend bien peser dans les municipales 2014 : "On peut gagner Saint-Priest", annonce Christophe Boudot qui place de grands espoirs dans Sandrine Ligout, la candidate san-priote.
Le secrétaire départemental ne s'est jamais caché de son envie de provoquer des triangulaires dans plusieurs communes du sud et de l'est lyonnais. Corbas ou Givors présentent selon lui un terrain favorable grâce "au tissu urbain et rural".

Les candidats rhodaniens du Rassemblement Bleu Marine
:
Lyon : Christophe Boudot
Villeurbanne : Stéphane Poncet
Bron : Ludovic Ifri
Saint-Priest : Sandrine Ligout
Givors : Antoine Mellies
Villefranche : Florient Oriol
Meyzieu : Alain Pechereau
Sainte-Foy-lès-Lyon : Muriel Coativy
Saint-Genis-Laval : Yves Crubellier
Quincieux : Cécile Béne
Corbas : Maurice Dumontet
Amplepuis : Serge Voyant
Oullins : Jean-Marc Chevillard
Tarare : Marine Poizat
Chassieu : Romain Espino
Cailloux : Marc Chatry
Belleville : Jacques Vernius

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Francoise r le 11/12/2013 à 21:46

Le FN et le PS ont toujours été des alliés . Ils ont toujours réussi à faire élire la Gauche alors qu elle était minoritaire en voix .
C est une bonne image que le FNPS

Signaler Répondre

avatar
loquidor le 11/12/2013 à 19:32

Si Hollande a été élu, ce n'est pas de la faute du FN mais bien de la faute de Sarko qui a été battu par le plus minable du PS, d'ailleurs même ses alliés d'aujourd'hui le pourrissaient ! Je me demande d'ailleurs quel aurait été le résultat si DSK était resté dans la course ?

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 11/12/2013 à 12:46

Simplement espérer perturber les élections municipales, un programme que partagent les extrémistes tant de gauche que de droite. Cela n'apporte rien ni à la république ni à la démocratie mais aide eux qui ont le pouvoir à le conserver.

Signaler Répondre

avatar
Kestion le 11/12/2013 à 11:26

Pour le prétendu second parti de France, ne se présenter que dans 19 communes dans le Rhône n'est-ce pas étrange ?

Signaler Répondre

avatar
ex FN le 11/12/2013 à 10:22

le FNPS a déjà fait élire Hollande et ils veulent continuer. Mais nous ne sommes pas dupes

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.