L'étrangleur au lacet rouge condamné à vingt ans de prison aux assises du Rhône

L'étrangleur au lacet rouge condamné à vingt ans de prison aux assises du Rhône
LyonMag

Les faits remontaient au 23 juillet 2011. Zolzlaw Nasrecki, SDF de 58 ans surnommé Yann le Polonais était tué dans un hall d'immeuble de la rue du Lac dans le 3e arrondissement ; étranglé avec un lacet rouge peu avant minuit.

C'est un habitant de la résidence qui avait découvert le corps, étendu sur des cartons. Les caméras de vidéosurveillance avaient permis de restituer la chronologie du drame permettant ainsi de conduire Viktor Onika, un Ukrainien de 45 ans, à comparaitre devant les assises du Rhône depuis jeudi. Il était l'homme qui accompagnait Yann le Polonais dans le hall ce soir-là. L'Ukrainien de 45 ans au parcours relativement flou était sous l'emprise d'alcool avec plus de 3,30 grammes dans le sang.

Avouant vendredi soir être l'auteur du meurtre, il a été condamné à vingt ans de réclusion criminelle sans toutefois que le mobile du crime ne soit vraiment connu et identifié.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Fontainetat Ray le 08/02/2014 à 15:26

Effectivement les policiers doivent aussi courir après les délinquants et non pas seulement après les automobilistes...
Par contre rien à voir avec Marseille lire l'article en ligne sur le web en tapant le titre LA DERIVE DE
L ADMINISTRATION POLICE A MARSEILLE...

Signaler Répondre

avatar
mon pseudo le 08/02/2014 à 08:59

Lyon devient pire que Marseille car ce ne sont pas des règlements de comptes mais des meurtres gratuits.
Tout le monde se sent en danger.
Les policiers, à l'affut des automobilistes, ne peuvent pas protéger les Français, la protection ne rapportant rien aux recettes de l’État.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.