Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Justice : six mois avec sursis pour le vol du coffre fort de son restaurant

A deux mois de la retraite, Michel 59 ans n'explique toujours pas sa réaction lorsque le 24 décembre 2014, il décide de voler l'argent du coffre de son lieu de travail.

Après 32 ans passé dans le restaurant Flunch dont plus de 20 sur le site de Saint Priest, le parcours professionnel de Michel était sans accros. Lorsqu'il apprend que sa prime de départ ne sera que de trois milles euros, il se sent trahi par son employeur et dit avoir agi sans réfléchir. C'est du moins la seule explication qu'il a pu confesser à la barre des comparutions immédiates.

Le soir du réveillon de Noël, Michel a coupé le circuit de vidéo surveillance du restaurant ou il travaille avant de revenir le lendemain muni des clefs du coffre fort. Il prend alors avec lui les douze sacs correspondant aux caisses soit 30 000 euros en liquide.

La totalité du butin a été retrouvé dans la cave de l'employé qui a publiquement reconnu sa culpabilité et sa honte, notamment auprès de ses ex-collègues. Son avocate lui a conseillé de consulter un psychiatre et le procureur « peiné de requérir contre un travailleur et un père de famille » a réclamé 6 mois de prison avec sursis ce qui a été validé par le tribunal.



Tags : Lyon | saint-priest | flunch | tribunal |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.