Fin de la trêve hivernale à Lyon : les parents d'élèves se mobilisent pour les enfants à la rue

Fin de la trêve hivernale à Lyon : les parents d'élèves se mobilisent pour les enfants à la rue
Photo LyonMag.com

Une cinquantaine de parents d'élèves accompagnés de leurs enfants ont participé à un goûter solidaire ce jeudi en fin d'après-midi dans le square de l'école élémentaire Gilbert Dru dans le 7e arrondissement de Lyon.

Les parents d'élèves souhaitaient attirer l'attention sur le cas d'une centaine d'enfants scolarisés qui dorment dehors avec leurs familles depuis la fin de la trêve hivernale début avril.
"Ces enfants qui persistent à venir à l'école de la République pour apprendre, pour progresser, pour améliorer leur situation et celle de leurs parents ne peuvent pas dormir dehors, même au printemps !", explique dans un communiqué Mariella Parisi, la représentante du collectif.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Générosité le 18/04/2014 à 19:19

On dira ce qu'on voudra, mais c'est vraiment généreux de la part de ces parents de se proposer d’héberger ces gens sans-abris chez eux! Au moins voilà des personnes qui assument leurs idées, bravo à eux!

Signaler Répondre

avatar
DAXE le 18/04/2014 à 15:39
goffroy a écrit le 18/04/2014 à 12h24

Les clochard, du balais dites vous?? Êtes vous si sur de ne jamais le devenir??? Vos propos sont ceux d un extrémiste.. Savez vous qu il est des gens très bien qui du jour au lendemain basculent dans la rue?? Vous devriez reflechir avant d écrire de tels propos mon pauvre..

Pourquoi tout attendre de l'état providence, l’état doit il aussi prendre a son compte l'élan de solidarité de chaque individus.

N'est il pas plus simple que l'individus s'investisse personnellement dans l'aide a autrui plutôt que l'état.

Une fois de plus, la solidarité individuelle a ses limites imposées par les biens penseurs.

C'est comme pour les ROMS, oui aux ROMS mais loin de ma porte.

Le jour que je verrais des clochards logés dans les quartiers les plus chics ou au domiciles des politiques ou des biens penseurs, la alors je pourrais croire a une solidarité sincères et non pas une solidarité de propos de salon.

Signaler Répondre

avatar
goffroy le 18/04/2014 à 12:24

Les clochard, du balais dites vous?? Êtes vous si sur de ne jamais le devenir??? Vos propos sont ceux d un extrémiste.. Savez vous qu il est des gens très bien qui du jour au lendemain basculent dans la rue?? Vous devriez reflechir avant d écrire de tels propos mon pauvre..

Signaler Répondre

avatar
sam le 17/04/2014 à 19:02

Dehors les sans papiers il n y a plus d argent et bientot les clochards ce sera nous du balai

Signaler Répondre

avatar
charité le 17/04/2014 à 17:13

C'est drôle toujours cet appel a l'état providence, alors qu'il suffirait au parents d’élèves qui attirent l'attention sur ce problème d' héberger les enfants sans toits.

Comme cela c'est fait pendant la deuxième guerre mondiale

Finalement la charité a ses limites.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.