Fin de la trêve hivernale : pas de remise à la rue sans examen social, promet la préfecture du Rhône

Fin de la trêve hivernale : pas de remise à la rue sans examen social, promet la préfecture du Rhône
photo d'illustration - Lyonmag.com

Alors que la trêve hivernale a pris fin samedi soir à minuit, la Préfecture du Rhône annonce une fermeture progressive des places d'hébergements d'urgence.

Car près de 900 personnes sont toujours hébergées au sein de ces structures. "Il n'y aura pas de remise à la rue des personnes en hébergement d’urgence sans examen social et administratif de leur situation individuelle. La période du printemps, jusqu’au début du mois de juin, permettra d’évaluer les situations de chacun et de procéder à la fermeture progressive des places d’hébergement", promet, dans un communiqué, le préfet du Rhône, Stéphane Bouillon.

La décision a été prise lors d'une réunion organisée avec David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon, Georges Képénékian, le maire de Lyon et les acteurs du secteur.

A noter que cette réunion a été l’occasion de présenter le plan quinquennal "Logement d’abord" initié par le gouvernement qui permettra de procéder au logement rapide de personnes disposant de droits et de titres, notamment les réfugiés. Plan pour lequel le territoire de la Métropole de Lyon a été retenu.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
c est beau le 18/04/2018 à 14:53

Alors on nous demande appeler le samu social mais j’aimais personne ne répond et ce jour je me rend compte que 900 personnes sons héberger gratuitement et nos clochard alors on étudie quand à non non pas eux désoler

Signaler Répondre

avatar
dubonsens le 03/04/2018 à 23:51

Pitié pour les homards de Madame Mercier j’espère qu’ils pourront rester bien au chaud dans leur vivier

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.