Les intermittents de l'Opéra de Lyon ont prévu ce dimanche une action "spectaculaire"

Les intermittents de l'Opéra de Lyon ont prévu ce dimanche une action "spectaculaire"
LyonMag

Alors que la CGT Spectacle a appelé à une "grève massive" pour le coup d'envoi du festival d'Avignon le 4 juillet, les salariés intermittents du spectacle de l'Opéra de Lyon ont décidé ce dimanche de taper du poing sur la table.

Ils souhaitent, comme depuis le début du conflit, manifester leur mécontentement face au durcissement des conditions d'indemnisation de leur assurance chômage. Les intermittents ont ainsi prévu une action "spectaculaire" ce dimanche après-midi à partir de 16h à l'occasion de la dernière représentation de la production "Simon Boccanegra".

Si les détails de cet évènement ne sont pas connus, il s'agira de "démontrer au public et plus généralement à tous les Lyonnais que le spectacle "Simon Boccanegra" ne pourrait pas avoir lieu sans les 71 salariés intermittents travaillant sur cette production : 16 musiciens, 18 choristes, 12 maquilleuses/coiffeurs, 7 costumières, 4 techniciens audiovisuel, 9 machinistes/accessoiristes et 5 figurants, sans oublier ceux qui ont travaillé en amont sur la création du projet dont notamment les nombreux peintres, décorateurs, menuisiers et serruriers qui ont confectionné les décors de cette production".

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bonne action le 23/06/2014 à 11:44

En venant au contact du public, sur le plateau juste avant la représentation, les artistes et techniciens intermittents participant au spectacle de dimanche ont pu faire prendre conscience au public que l'opéra "Simon Boccanegra" ne pourrait pas avoir lieu sans les 71 salariés intermittents travaillant sur cette production : 16 musiciens, 18 choristes, 12 maquilleuses/coiffeurs, 7 costumières, 4 techniciens audiovisuel, 9 machinistes/accessoiristes et 5 figurants, sans oublier ceux qui ont travaillé en amont sur la création du projet dont notamment les nombreux peintres, décorateurs, menuisiers et serruriers qui ont confectionné les décors de cette production.

Signaler Répondre

avatar
intermittentsencolere le 22/06/2014 à 16:03

Le malin n'est pas très malin... Si il connaissait des intermittents et savait comment cela se passe réellement, si il n'écoutait pas les journalistes et autres, il se rendrait compte de beaucoup de chose. Mais encore une fois une personne abrutie par les médias....

Signaler Répondre

avatar
paul du 8 le 22/06/2014 à 16:03

parce que Monsieur collomb n'est pas un profiteur des derniers public avec tout ce qu'il souhaite raliser et d'inutile infrastructures pour accder au grand stade! Nouvelle maison de la danse. ...

Signaler Répondre

avatar
miltie le 22/06/2014 à 15:03

Ils se gardent bien par contre de démontrer au cotisants de l'assurance chômage combien coûte au contribuable leur régimes d'indemnisation qui fait d'eux des nantis de l'assurance chômage.

Signaler Répondre

avatar
Le malin le 22/06/2014 à 10:05

Bouffeurs d impôt

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.