A Lyon, le syndicat Sud Rail veut légaliser la grève du contrôle

A Lyon, le syndicat Sud Rail veut légaliser la grève du contrôle
LyonMag

Alors que la SNCF a vécu un mouvement social assez important pendant 14 jours avec la grève des cheminots, le syndicat Sud-Rail souhaite la légalisation de la grève du contrôle.

Les gouvernements successifs ont à chaque fois refusé la mise en place de cette grève qui consiste à ce que les trains roulement normalement, tout en permettant aux usagers de voyager gratuitement, sans qu'aucun contrôle de billet ne soit effectué.

Dans un communiqué, le syndicat a fait savoir qu'il avait l'intention que ce type de grève soit appliqué : "SUD-Rail réclame auprès de la direction SNCF comme auprès des pouvoirs publics que cette forme de grève soit autorisée. A ce jour, la direction sanctionne les contrôleurs qui agissent ainsi. Jusqu'à quand l'Etat français va ignorer la décision de la Cour Européenne des Droits de l'Homme qui a établi en 2007 la possibilité de cette modalité d'action ? Quoiqu'il en soit, SUD-Rail réfléchit d'ores et déjà à mettre en oeuvre la grève du contrôle pour continuer à lutter contre la réforme du ferroviaire."

Réforme qui a été adoptée mardi par l'assemblée nationale et qui prévoit notamment le regroupement de la SNCF et du Réseau ferré de France.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Keryas le 25/06/2014 à 20:39

Une grève du contrôle ne veut pas dire que l'ASCT ne travaille pas, donc il n'y a aucune raison de retirer une part du salaire (ou alors seulement la partie "commerciale"). Je rappelle que ses missions premières sont les missions de sécurité (ferroviaire) la sûreté à bord et le renseignement des clients (annonces, accueil embarquement, et à bord) ... ce que la SNCF appelle "la sauvegarde des recettes" vient en dernier lieu. Mais tant que cette vieille appellation de "contrôleur" restera, on continuera de penser que l'ASCT c'est le poinçonneur des lilas ...

Signaler Répondre

avatar
Electeur le 25/06/2014 à 19:28

La preuve que la grève ne gêne que les usagés. La grève du contrôle générai l'état ... elle est donc illégale.

CQFD

Signaler Répondre

avatar
à-voir le 25/06/2014 à 17:42

bonne initiative mais il faut que les contrôleurs présents soient reconnus comme grévistes avec retenue sur salaire comme cela se passe au Japon...je me méfie des propositions d'un syndicat extrémiste

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.