Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Prud’hommes : deux salariés de la SNCF attaquent la CGT

“Ça s’appelle du placard !” Ambiance tendue hier au conseil des prud’hommes de Lyon où Me Thierry Braillard défendait deux salariés du Comité d’entreprise régional de la SNCF. Willy Pasche et Christian Plantin, qui sont par ailleurs syndiqués chez Sud Rail, accusent la CGT, qui gère le comité d’entreprise, de les avoir privé de leur emploi alors qu’ils ont dirigé la salle de musculation du CE pendant plusieurs années.
En 2007, la CGT a en effet décidé de confier la gestion de cet équipement à deux associations de cheminots. Motif invoqué : faire des économies. Il faut dire qu’en 2006, les charges de personnel s’élevaient à 3,1 millions d’euros alors que le budget du CE était de 3,8 millions d’euros ! Depuis, Willy Pasche et Christian Plantin sont dans un bureau sans rien faire.
Mais pour eux, la CGT les a mis au placard parce qu’ils ont critiqué publiquement la gestion du CE. En dénonçant l’existence d’emplois de complaisance. Mais aussi le fait que la signature de Willy Pasche, qui était responsable des achats pour les activités sociales du CE, a été imitée à plusieurs reprises pour signer des chèques à l’ordre de salariés de la SNCF. Bref, pour leur avocat Me Braillard, Willy Pasche et Christian Plantin seraient victimes d’une discrimination syndicale.
Ce que dément l’avocat du CE, Me Tourné : “il n’y a eu aucune rupture de contrat car les deux personnes se sont vues proposer des postes aux œuvres sociales.”
Quant aux soupçons de mauvaises gestions qui pèsent sur la CGT, la brigade financière a été saisi de l’enquête.

Em



Tags : SNCF | CGT | Willy Pasche | Christian Plantin | Thierry Braillard | Touré | Sud Rail |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.