Match Algérie - Allemagne : prison ferme après un rodéo

Match Algérie - Allemagne : prison ferme après un rodéo

Un lyonnais de 23 ans était jugé en comparution immédiate ce mercredi après avoir été arrêté dans la nuit de lundi à mardi dans le quartier de la Guillotière suite aux dégradations et violences qui ont eu lieu après le match Algérie-Allemagne.

Vers 1 heure du matin, une Clio blanche est repérée à toute allure au milieu des supporters. Le conducteur se fait très vite remarqué par les forces de l'ordre après des crissements de pneus, des demi-tours au frein à main et en empruntant plusieurs sens interdit à pleine vitesse. Le véhicule est intercepté quelques minutes plus tard par les agents de police dans le 3e arrondissement.

Lors de sa comparution, le prévenu s'est défendu avec des arguments pour le moins inattendus. Il a prétendu que les policiers s'étaient trompés de plaque d'immatriculation et qu'ils ne disposaient pas d'image de surveillance ni d'identification. Le conducteur est même jusqu'à aller accuser un policier d'avoir menti sur les faits.

Une version peu crédible aux yeux du tribunal car l'accusé fait déjà l'objet de six condamnations dont une en cours pour vol en réunion. Le chauffard a écopé de quatre mois de prison ferme avec une suspension de permis de six mois et un placement en détention.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Honnête le 03/07/2014 à 12:47

C'est tout? Et libérable dans 2 mois sous bonne conduite?
Toujours aussi douée cette justice!

Signaler Répondre

avatar
Deborah le 03/07/2014 à 12:07

Encore un Auvergnat en colère suite à la défaite de son équipe de rugby... ils sont incorrigibles.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.