Trafic de Subutex : une association lance un appel aux avocats lyonnais

Trafic de Subutex : une association lance un appel aux avocats lyonnais
Photo dr

Un accord de principe pour mandater une mission d'observation officielle lors du procès d'Aurore Gros-Coissy, qui doit se tenir le 2 septembre prochain aurait été accepté par le bâtonnier de Lyon.

La présence d'un avocat étranger permettrait un procès plus équitable.

La jeune femme de 26 ans, originaire de Saint-Romain-de-Popey, est considérée comme une mule dans cette affaire de trafic de drogue. Elle avait été arrêtée le 19 août 2011 à l'aéroport de Plaisance. Les autorités mauriciennes avaient retrouvé 1 680 comprimés de Subutex dans les valises de la Française. Depuis le début, Aurore affirme qu'elle n'a jamais été au courant de la présence des comprimés dans ses affaires. Selon elle, elle aurait été piégée par un ami de la famille.

L'association "victimes du détournement et mésusages de médicaments et stupéfiants" lance un appel aux avocats de Lyon, afin que l'un d'entre eux puisse se rendre au procès.

X
1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
steribox le 08/08/2014 à 19:28

C'est quand meme difficilement comprehensible que cette personne "bien sous tout rapport" qui a fait elle meme ces bagages ne se soit pas aperçu de ce surplus , surtout que ça na rien à voir avec 4 ou 5 boites , non bien sur 1600 cachets à raison de 7 par boites meme sans y mettre les boites ça fait un sacré paquet , enfin surtout un bon paquet de pognon !!! Elle n'est certainement pas si innocente comme elle prétend surtout que ça se dégote pas comme ça un tel nombre de cachets encore pour 5 ou six voir jusqu'a 10 boites c'est tant qu'assez facile à dénicher mais la c'est nier une évidence , surtout cas mon avis elle a servi d'appat pour les douaniers comme ça 2 , 3 ou 4 autres personnes ont put passer tranquillement , mais se sont les risques ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.