Un juteux trafic de Subutex démantelé à Lyon

Un juteux trafic de Subutex démantelé à Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

C’est Le Progrès qui révèle cette affaire hors normes de trafic de Subutex.

Elle avait débuté en avril 2016, lorsqu’une officine avait alerté les autorités. Grâce à la complicité d’un médecin, de pharmacies peu regardantes et d’ordonnances volées, quatre personnes avaient monté un trafic de ce substitut de synthèse à l’héroïne.

Au total, ces individus de nationalité congolaise et angolaise ont récupéré pas moins de 4 814 boîtes de Subutex. Le produit, qui est vendu sur le marché noir, au comprimé, entre 10 et 50 euros.

Ce lundi, la justice a condamné ces personnes. Des peines de six mois à trois ans ferme ont été prononcées, en fonction des différents antécédents.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pepe le 07/11/2017 à 13:13

Remboursement immediat a la secu, et expultion directe

Signaler Répondre

avatar
pas de trafic le 07/11/2017 à 11:46

Il n'y a pas de trafics à Lyon ni dans le reste du monde.
C'est comme pour la pollution :
"il n'y a pas de pollution à Lyon", dixit le Raymond Barre des années 2000 : Gérard Collomb.

Signaler Répondre

avatar
Le grand bond en avant le 07/11/2017 à 11:38
ninopacino a écrit le 07/11/2017 à 11h09

Prison amende et CIAO rentrez chez vous interdiction territoire à vie Pas DE pitié

C'est la peine que je demande pour M. Ferrand.

Signaler Répondre

avatar
BABALLS le 07/11/2017 à 11:24
ninopacino a écrit le 07/11/2017 à 11h09

Prison amende et CIAO rentrez chez vous interdiction territoire à vie Pas DE pitié

M (ou Mme) est un magistrat ?

Signaler Répondre

avatar
ninopacino le 07/11/2017 à 11:09

Prison amende et CIAO rentrez chez vous interdiction territoire à vie Pas DE pitié

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.