Un avion militaire a survolé la commune de Brindas

Un avion militaire a survolé la commune de Brindas
Avion militaire de type C-160 - Photo dr

Les habitants de Brindas ont eu la surprise mercredi, de voir un avion militaire survoler la commune à basse altitude.

Il s'agit d'un avion militaire de type C-160 Transall, de 40 mètres d'envergure et de 32 mètres long. Face à l'inquiétude de la population, l'aérodrome de la commune a expliqué que nombreuses manoeuvres militaires allaient être effectués dans les prochains jours.

X
11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
KAPELO le 10/10/2016 à 08:06
Ouest lyonnais a écrit le 08/08/2014 à 00h06

C quoi votre pb, caprices de louest lyonnais??? Lavion rasait les toits, on a le droit de se demander quest quil branlait avec son avion! Restez bien dans lest, on a pas besoin dabruti aigri....!

Aucun Bescherelle n'a survolé Brindas apparemment ...

Signaler Répondre

avatar
nanni69 le 09/10/2016 à 22:48

Eh bien que d'agressivité dans ses échanges. Je ne comprends même pas ce qui vous pousse à ça. C'est le journaliste qui a parlé d'inquiétudes. Le terme est peut-être fort. Que l'on habite l'est ou l'ouest de Lyon chacun a le droit de se poser des questions. et je ne vois pas en quoi ça gêne certains. Eh oui nous avons la chance d'avoir de beaux paysages, du calme, venez vous y balader ça détend.

Signaler Répondre

avatar
Jsbach le 06/09/2014 à 09:02

Les gogos de brindas devraient savoir que l'aérodrome est classé terrain militaire de détournement en cas de guerre .
Revoyez vos classiques et ce n'est pas la première fois que cela se produit ,enfants gâtés

Signaler Répondre

avatar
Ouest lyonnais le 08/08/2014 à 00:06

C quoi votre pb, caprices de louest lyonnais??? Lavion rasait les toits, on a le droit de se demander quest quil branlait avec son avion! Restez bien dans lest, on a pas besoin dabruti aigri....!

Signaler Répondre

avatar
Richard le 07/08/2014 à 19:38

Cet article me fait penser à un autre article traitant d'une panne d'un tramway à Perrache il y a quelques années (on, voyait clairement que le journaliste était coincé et avait passer ses nerfs sur cet article).
Au final on aura appris qu'un journaliste de Lyon Mag habite à Brindas ;-)

Signaler Répondre

avatar
hallucinant le 07/08/2014 à 15:58

petites natures à Brindas...

Signaler Répondre

avatar
encore moi le 07/08/2014 à 15:41
Tres constructif... a écrit le 07/08/2014 à 14h21

Ne vous inquiétez pas... On arrive... Si c est la solution...Ca reglera les problèmes.

Y'a pas de problèmes, y'en a jamais eu, et l'article n'en mentionne pas. C'est vous qui vous faites des films. Je cherchais juste une solution à votre mal être dans l'est lyonnais (vous allez avoir le stade pour oublier). Pour info, je ne suis ni de l'est ni de l'ouest ...

Signaler Répondre

avatar
foulou louuuuuuuuuuuu le 07/08/2014 à 15:14

face à l'inquiétude de la population. .......


Ils ont des soucis grave grave grave à brindas.

Signaler Répondre

avatar
Tres constructif... le 07/08/2014 à 14:21
au lieu de râler a écrit le 07/08/2014 à 10h18

Sinon, allez habiter à Brindas

Ne vous inquiétez pas... On arrive... Si c est la solution...Ca reglera les problèmes.

Signaler Répondre

avatar
au lieu de râler le 07/08/2014 à 10:18
RAs le bol de ces caprices de l Ouest Lyonnais a écrit le 07/08/2014 à 09h46

Sur Bron , nous avons des avions à Gogo, un Periph , L Autoroute A43... Pauvres Habitants de Brindas, ils n ont pas pu faire la grâce matinée... Venez vivre à l Est et vous vous rendrez compte de cet Inéquité et injustice que nous subissons....

Sinon, allez habiter à Brindas

Signaler Répondre

avatar
RAs le bol de ces caprices de l Ouest Lyonnais le 07/08/2014 à 09:46

Sur Bron , nous avons des avions à Gogo, un Periph , L Autoroute A43... Pauvres Habitants de Brindas, ils n ont pas pu faire la grâce matinée... Venez vivre à l Est et vous vous rendrez compte de cet Inéquité et injustice que nous subissons....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.