Brindas : une directrice d'école privée reconnue coupable de violences sur mineurs

Brindas : une directrice d'école privée reconnue coupable de violences sur mineurs
Photo d’illustration - LyonMag

En 2013, Elise Humbert, directrice de l'école Notre-Dame-de-la-Saint-Espérance à Brindas avait été placée en garde à vue pour maltraitance sur élèves et manquement à l'hygiène. Jugée le 19 juin à Lyon, elle a été reconnue coupable de violences sur mineur ce mardi.

"Non, il n'y a pas eu de gifle, il peut y avoir une petite taloche au coin de la tête", expliquait Elise Humbert à l'époque à TLM. Imposant à ses élèves des méthodes strictes d'éducation, elle avait été mise en cause par plusieurs plaintes évoquant des gifles mais également des insultes et une privation de soins et d'aliments. Cette dernière se demandait alors en quoi ses agissements étaient "répréhensibles".

Cinq ans après les faits, et la fermeture dans le même temps de l'école sur décision préfectorale, la directrice de l'école privée a été jugée le 19 juin dernier devant la 6e chambre du tribunal correctionnel de Lyon. Reconnue coupable de violences sur mineurs ce mardi, elle a néanmoins été relaxée pour les actes de privatisation d'aliments et de soin. En plus de devoir indemniser les parties civiles à hauteur de 5 300 euros, Elise Humbert, n'aura pas le droit d'exercer le poste de directrice d'école pendant cinq ans.

Pour rappel, trois mois de prison avec sursis avaient été requis à l'époque contre cette retraitée de 70 ans.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.