Une filière djihadiste démantelée près de Lyon

Une filière djihadiste démantelée près de Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

Six personnes, dont une femme et deux mineurs, ont été interpellées ce mardi à Meyzieu et Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon, et à la Verpillière en Isère.

Toutes feraient partie d'une filière djihadiste spécialisée dans le recrutement de femmes sur internet. Elles ont été placées en garde à vue.

Des armes auraient été également saisies lors des perquisitions effectuées dans une maison de l'avenue Schweitzer à Meyzieu. L'opération était menée par la Direction générale de la Sécurité intérieur, dans le cadre d'une enquête diligentée par le parquet antiterroriste de Paris.

Deux opérations de police distinctes ont eu lieu mardi à Meyzieu. La première a permis l'arrestation d'un homme faisant partie du groupe Forsane Alizza, selon I-Télé.
Toujours selon la chaîne, la femme était sur le point de se rendre en Syrie.

La région Rhône-Alpes était considérée comme l'une des plus prolifiques pour le djihad en Syrie. De nombreuses personnes sont parties de l'aéroport Saint-Exupéry ou ont été arrêtées avant.


Mise à jour à 11h20 :
Le ministre de l'Intérieur a confirmé le coup de filet dans un communiqué reproduit ci-dessous :
"M. Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur, salue l'interpellation hier (mardi ndlr) et ce matin (mercredi ndlr) dans la région lyonnaise de cinq individus, soupçonnés d'avoir joué un rôle très actif dans le recrutement et le départ ces derniers mois vers la Syrie de plusieurs jeunes femmes.
 
Ces interpellations, menées par la Direction Générale de la Sécurité Intérieure dans le cadre d'une enquête diligentée par le parquet anti-terroriste de Paris, ont également permis, lors des premières perquisitions, de saisir diverses armes et équipements dont il appartiendra à l'enquête judiciaire de déterminer la finalité.
 
Le Ministre de l'Intérieur réaffirme, à l'occasion de cette opération de police, la volonté très ferme du Gouvernement de lutter sans répit contre les filières djihadistes. C'est tout le sens du projet de loi défendu actuellement devant le Parlement, et dont le premier article a été adopté hier soir dans un large consensus républicain."

X

Tags :

djihad

23 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Exact ! le 24/10/2014 à 08:34
bibse69 a écrit le 24/10/2014 à 01h46

sa c est pour le gens qui parle dimigration sans l imigration la france ne serai pas ce quel et aujourd huit

Justement... c'est bien ce qu'on lui reproche.

Signaler Répondre

avatar
bibse69 le 24/10/2014 à 01:46

sa c est pour le gens qui parle dimigration sans l imigration la france ne serai pas ce quel et aujourd huit

Signaler Répondre

avatar
bibse69 le 24/10/2014 à 01:40

moi je croit pas que tout sa soi vrai a 14 ANS on peut pas sortir du territoire sans les parent ET les facho pourri c est de votre faute que la haine enjendre la haine et cest un cercle vicieux

Signaler Répondre

avatar
francsait le 19/09/2014 à 00:54

Qui les finance ?

Signaler Répondre

avatar
XV le 18/09/2014 à 09:28

Je propose d’affréter un avion air france pour les envoyer là-bas ! On confisquerait leurs passeports à l'embarquement et on effacerait toutes traces d'eux dans les fichiers nationaux... Ces personnes sont des causes perdues et ne méritent plus une once de considération...

Signaler Répondre

avatar
gillesb le 18/09/2014 à 07:31
ingrid a écrit le 18/09/2014 à 07h12

Euh j'habite la verpillere et il ne c'est rien passer du tout là bas mensonges ?

non

http://www.ledauphine.com/faits-divers/2014/09/17/rhone-une-filiere-de-femmes-djihadistes-demantelee

Signaler Répondre

avatar
ingrid le 18/09/2014 à 07:12

Euh j'habite la verpillere et il ne c'est rien passer du tout là bas mensonges ?

Signaler Répondre

avatar
Ils sont là! le 17/09/2014 à 20:39

Ils se balladent dans nos rues...mais tant qu'ils ne sont pas arrêtés "il ne faut pas faire d'amalgamee"...et tout cela n'a rien à voir avec l'islam!

Signaler Répondre

avatar
Viendez viendez! le 17/09/2014 à 18:16
Djihad Company a écrit le 17/09/2014 à 12h54

Depuis que mon ami Riton a entendu dire que des femmes consentantes allaient en Syrie pour satisfaire les désirs sexuels des djihadistes, il s'est mis en tête d'aller faire le djihad.
Y a pas à dire, ce sont des supers commerciaux ces djihadistes recruteurs.

Ils ont tout compris au marketing moderne mine de rien!

Signaler Répondre

avatar
eh oui le 17/09/2014 à 17:16

Un bon point à "Papounetrobert" qui dit la vérité en étant drôle.

Signaler Répondre

avatar
Zoro le 17/09/2014 à 16:46
kidss a écrit le 17/09/2014 à 13h18

Cela est le fruit d'une immigration incontrôlée, et d'une volonté ou une impossibilité de s’intégrer dans la société occidentale pour certains.

les politiques et les Français ont leur part de responsabilité, car depuis 30 ans il existe aucune politiques des banlieues dite a risque, véritable poudrière et nid a l' Islam intégriste.

Certes il y a une prise de conscience nationale, mais c'est trop tard, le mal est fait et c'est irréversible.

ou alors c'est le contraire à force de les prendre pour des sous hommes et des bon à rien qui ne font que profitez du système des allocs de la secu et j'en passe ben du coup ils se radicalisent pour trouver un échappatoire à la haine et au racisme de certains.
mais bon moi je dit ça je dit rien !!!
la deuxième version de l’histoire ne plais pas à tous c'est ballot ça !!

Signaler Répondre

avatar
nathasha. le 17/09/2014 à 14:21

extradition vers l iraq , avec interdiction de retour , je pense que les habitant vont apprécier certaine compensation pour leur femmes vendu a Mossoul

Signaler Répondre

avatar
Ouste le 17/09/2014 à 14:15

Laissez-les partir, si elles ont envie de servir de sac à fou...re de terroriste !
Par contre qu'elles ne reviennent pas accoucher ici.

Signaler Répondre

avatar
banlieusard le 17/09/2014 à 13:43
kidss a écrit le 17/09/2014 à 13h18

Cela est le fruit d'une immigration incontrôlée, et d'une volonté ou une impossibilité de s’intégrer dans la société occidentale pour certains.

les politiques et les Français ont leur part de responsabilité, car depuis 30 ans il existe aucune politiques des banlieues dite a risque, véritable poudrière et nid a l' Islam intégriste.

Certes il y a une prise de conscience nationale, mais c'est trop tard, le mal est fait et c'est irréversible.

euh ... Meyzieu, banlieue à risque ? tu y vas souvent ??

Signaler Répondre

avatar
fifoux le 17/09/2014 à 13:26
Djihad Company a écrit le 17/09/2014 à 12h54

Depuis que mon ami Riton a entendu dire que des femmes consentantes allaient en Syrie pour satisfaire les désirs sexuels des djihadistes, il s'est mis en tête d'aller faire le djihad.
Y a pas à dire, ce sont des supers commerciaux ces djihadistes recruteurs.

En qualité de bombe sexuelle alors............

Signaler Répondre

avatar
kidss le 17/09/2014 à 13:18

Cela est le fruit d'une immigration incontrôlée, et d'une volonté ou une impossibilité de s’intégrer dans la société occidentale pour certains.

les politiques et les Français ont leur part de responsabilité, car depuis 30 ans il existe aucune politiques des banlieues dite a risque, véritable poudrière et nid a l' Islam intégriste.

Certes il y a une prise de conscience nationale, mais c'est trop tard, le mal est fait et c'est irréversible.

Signaler Répondre

avatar
Djihad Company le 17/09/2014 à 12:54

Depuis que mon ami Riton a entendu dire que des femmes consentantes allaient en Syrie pour satisfaire les désirs sexuels des djihadistes, il s'est mis en tête d'aller faire le djihad.
Y a pas à dire, ce sont des supers commerciaux ces djihadistes recruteurs.

Signaler Répondre

avatar
papounetrobert le 17/09/2014 à 12:32

Au lieu de les empêcher de partir, empêchons les de revenir..

Signaler Répondre

avatar
aarondelyon le 17/09/2014 à 12:26

C'est une concurrence déloyale à tout nos tour operator club med etc ....

Signaler Répondre

avatar
vieuxvislar le 17/09/2014 à 11:53
djihad x a écrit le 17/09/2014 à 11h25

cette femme voulait connaitre des mecs et alors !!!
les salafistes c'est pas des coincés

ça donne envie de se convertir

Signaler Répondre

avatar
THESUN le 17/09/2014 à 11:39

Et ensuite ils seraient revenus la queue bien basse (sauf pour la demoiselle...), déçus de ce qu'ils auront trouvé là-bas comme nos petits djihadistes anglais.

Signaler Répondre

avatar
djihad x le 17/09/2014 à 11:25

cette femme voulait connaitre des mecs et alors !!!
les salafistes c'est pas des coincés

Signaler Répondre

avatar
Dehors les islamistes le 17/09/2014 à 11:21

Laissez-les partir !!!
On n'en veut pas en France.
Ni en liberté, ni en prison.
Qu'ils aillent en Syrie, Libye, Irak où ils veulent vivre leur islam mais qu'ils nous foutent la paix ici.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.