Sénatoriales : Guy Fischer, "condamné", arrête la politique

Sénatoriales : Guy Fischer, "condamné", arrête la politique
Guy Fischer - LyonMag

Sa maladie et son combat contre le cancer étaient de notoriété publique.

Mais Guy Fischer a décidé ce week-end de mettre un terme à son parcours politique avant qu'il ne soit trop tard. "Le combat arrive à son terme, je suis condamné. Dans quelques mois...", a-t-il annoncé au Progrès, précisant avoir longtemps réussi à repousser l'échéance.

Sénateur communiste du Rhône depuis 1995, Guy Fischer a également été premier adjoint de Marcel Houël à la mairie de Vénissieux.
A 70 ans, il a passé le flambeau à Martial Passi et figure en dernière position de sa liste PC/FDG des sénatoriales dans le département.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
OFF sur ON le 23/09/2014 à 19:21

Je ne vais pas tirer sur une ambulance mais tout de même il y a des trucs qui ne peuvent pas passer !!

Quand un journaliste aura le courage et l'envie de faire son boulot, qu'il enquête sur les condition d'attribution de marchés publics, a une société de communication de Vénissieux très, très proche de lui...

Les pleureuses ok, mais il faut voir la réalité en face.

Signaler Répondre

avatar
Keskispasse le 23/09/2014 à 14:47

Un grand monsieur que j ai eu le plaisir d avoir comme instituteur .Nous nous sommes revus a la maison a plusieurs reprises ou il était venu m'annoncer sa maladie. La mort fait partie de la vie et il faut savoir y faire face. Bravo pour les combats que tu as mené Guy et merci pour ces années de bonheur.
PL

Signaler Répondre

avatar
M.B le 23/09/2014 à 10:21

Guy, un homme de conviction et avec une grandeur d'âme qui a fait honneur à la politique tout au long de sa carrière.
Bravo et courage

M.B

Signaler Répondre

avatar
gégène le 22/09/2014 à 17:37

Un homme bien, qui aurait mérité d'être Maire de Vénissieux. Mais le Comité central du PCF et Georges Marchais en ont décidés autrement.

Signaler Répondre

avatar
Charréard le 22/09/2014 à 12:00

je salue ton combat et ton courage face à la maladie...je salue également tes engagements politiques pour la défense de tes convictions que je sais justes...tu es quelq'un que j'ai toujours apprécié...Christian Hennocq

Signaler Répondre

avatar
Oli le 22/09/2014 à 08:00

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.