Le festival Lumière se focalise sur les réalisateurs stars des années 80

Le festival Lumière se focalise sur les réalisateurs stars des années 80
Alan Parker - LyonMag

Alors que les projections tournent à plein, le festival Lumière se
focalise depuis mardi et jusqu’à jeudi sur trois réalisateurs stars des
années 80.

Alan Parker était ainsi présent mardi soir au hangar en présence de Thierry Fremaux mais également de Christophe D’yvoire et Jean-Pierre Lavoignat (ancien patron de Studio magazine) qui présentaient leur documentaire très réussi sur le metteur en scène anglais, auteur de très grands succès commerciaux et critiques dans les années 80/90 comme The Wall, Birdy, Angel Heart, Midnight Express et le fameux Fame ! Alan Parker, très touché par l’accueil du public, a clôturé la soirée en dévoilant sa plaque sur le mur des cinéastes de l’Institut Lumière.

Ted Kotcheff est l’invité mercredi d’une master class animée par le directeur de Radio Lumière, Yves Bongarçon. Le réalisateur du célèbre Rambo avait présenté lundi un de ses films moins connus, Wake in fright, rude portrait de la société des exclus australiens.

Michael Cimino revient lui pour la troisième fois au Festival Lumière, volant ainsi à Tarantino son statut d’invité permanent que le réalisateur de Pulp Fiction avait déclaré vouloir obtenir ! Il sera l’invité d’une master class jeudi en fin d’après midi et présentera plusieurs films dont Le Canardeur qui lui avait valu d’accéder à la notoriété hollywoodienne.

Tous ces directors goûtent manifestement le plaisir de retrouver un public de spectateurs qui connaissent et admirent leur travail. Eloignés des plateaux depuis plusieurs années, le Festival Lumière leur permet ainsi de voir leurs films s’inscrire dans l’Histoire du cinéma tout en recueillant l’adhésion d’un jeune public qui ne les avaient vus qu’à la télévision.

Eric Pelet

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.