Rythmes scolaires à Lyon : quel bilan à la veille des premières vacances de l'année ?

Rythmes scolaires à Lyon : quel bilan à la veille des premières vacances de l'année ?
LyonMag

Elle était la grande inconnue de cette rentrée pour les enseignants, les parents et les écoliers.

Début septembre, la réforme des rythmes scolaires a amené dans ses lourdes valises des nouveautés comme le retour de la semaine de 4 jours et demi mais surtout le périscolaire durant le temps de midi ainsi que le vendredi après-midi.


Interrogations et inquiétudes étaient au rendez-vous de la rentrée, mais près d’un mois après la mise en place de la réforme, les sentiments restent plus ou moins les mêmes. Si certains parents parlent d’une amélioration des activités le vendredi après-midi, d’autres mettent au contraire en avant un manque de "qualité".

Les enseignants restent aussi sceptiques. "On se méfie du ressenti mais les enfants ont l’air plus fatigué en fin de semaine", assure Yannick Le Du, secrétaire départemental du SNUipp FSU dans le Rhône qui met en avant un premier bilan contrasté suivant les communes du département.

Le syndicat dénonce encore une réforme appliquée "dans la précipitation", notamment en ce qui concerne le temps méridien et le périscolaire. "Ce qui est aujourd’hui compliqué est ce qu’on avait prévu. (…) On est plus proche d’un mode de garderie le vendredi après-midi. (…) Les conditions de la restauration scolaire se sont dégradées. (…) On attend encore de voir", explique Yannick Le Du qui estime également que les enseignants manquent désormais de temps pour se concerter.

Du côté de la Ville de Lyon, les vacances sont les bienvenues ; elles permettront notamment d’effectuer encore des réglages, de finaliser la facturation et même d’aborder les activités du vendredi après-midi au cours de l’hiver. Concernant le recrutement des animateurs, il se poursuit pour "assurer le turn-over" tout au long de l’année scolaire.

Pour rappel, plus de 22 000 enfants étaient inscrits à Lyon au temps du périscolaire du vendredi après-midi.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Fanny Ras Le Bol le 26/10/2014 à 11:45

Cette réforme est une vraie catastrophe pour les enfants! Ce n'est que mensonge et hypocrisie! Comment peut on dire qu'on a oeuvré ds l'intérêt des enfants quand on propose une organisation hebdomadaire de l'Instruction qui maintient ENCORE des journées de 6h de classe et qui permet des WE de 2,5j!!!! Fatigue et désynchronisation, tout y est pour un échec total! De plus, je tire une fière chandelle à ces PAUVRES animateurs qui récupèrent des gosses fatigués, énervés, agressifs le vendredi aprés midi pour de l'occupationnel de 3h! Quant à l'exemple donné par M le Maire de Lyon (scolarisation de ses enfants ds le privé), ceci nous en dit long sur l'efficacité de ce décret sur les rythmes soit disant si prometteur pour la réussite de nos enfants!! Bravo encore à ce gouvernement de baltringues!

Signaler Répondre

avatar
steme17 le 20/10/2014 à 14:22

A Bully, pas mieux, cours de 8h30 à 16h lundi/mardi/jeudi, mercredi de 9hà 12h et vendredi 8h30 à 15h, sur 150 élèves seulement 100 peut-être garder de 15h à 16h.
Je fais quoi moi à 15h le vendredi, j’arrête de bosser pour pouvoir récupérer ma fille.
Je râle à la mairie, on me répond c’est soit 100 Enfants gratuit ou 150 enfants payant ! que répondre !!!!
Même si je sais qu’ils ce démènent, pas de place pour ma fille chouette, alors que d’autre parents laisse les enfants alors qu’ils ne travaillent pas !!
Tout fait dans la rapidité, j’espère que nous allons rapidement revenir au 4 jours.

Signaler Répondre

avatar
jo le 20/10/2014 à 13:25

une réforme qui emm...... ent tout le monde.
Les enfants sont fatigués. plus de sieste. activités dessins, dessins et redessins. aucune école ne fait le même horaire.
il serait temps de revenir sur cette réforme qui ne sert à rien. bravo à notre gouvernement. leurs enfants sont dans le privé ils ne sont donc pas concernés.

Signaler Répondre

avatar
lyon69 le 18/10/2014 à 20:32

Vive Gérard Collomb !!!!

Signaler Répondre

avatar
libellule le 18/10/2014 à 15:57

Gérard Colomb donne l'exemple il a inscrit sensé enfants dans le privé cette année ! Bravo et merci

Signaler Répondre

avatar
cancre le 18/10/2014 à 15:47

L'école public est une usine à fabriqué des futurs chômeurs.

Signaler Répondre

avatar
LauLonte le 18/10/2014 à 14:08

Votre maire PS a-t-il ses enfants dans le public ou dans une école privée à 4 jours? .... voilà la bonne question...

Signaler Répondre

avatar
Brondillante le 17/10/2014 à 16:11

A Bron ce n'est pas mieux... les enfants de primaire qui avaient auparavant étude ont maintenant coloriage, les intervenants sont dépassés, les multiples heures de sorties possibles déstabilisent les enfants qui ne savent jamais à quelle heure ils doivent partir...
Les seules activités sont jeux de ballon et dessins... bravo la mairie !

Signaler Répondre

avatar
ratage complet le 17/10/2014 à 12:29

C'est du temps péri scolaire garderie, on nous avait promis un temps d'apprentissage mieux reparti! Constat l'inverse c'est à dire la même durée d'apprentissage et en plus vendredi am avec des activités tout juste préparées et la je n'incrimine pas les jeunes juste une MJC mauvaise qui gère des subventions et pas des idées ni des programmes (Lyon 2) ! M Collomb prévoyait un vrai programme et comme il faut toujours, il ne tient pas ses promesses... Et comme il montre l'exemple ses enfants sont dans le privée quel homme, quelle modèle! Lyon pourrait être une grande ville mais grace à la defense de ses petits avantages perso on arrive à ca ! Vraiment une réforme ni faite ni à faire : le bilan je vous le donne : des enfants fatigués du temps pas d'animation mais de garderie, aucun projet réel ! Un ratage de plus de la gauche ( on est pas a ca près ! ) bref un loupé et on aurait pu le prévoir à partir du moment ou tout le monde fait en gros comme il veut !!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.