Berges du Rhône : une rixe et six interpellations ce week-end

Berges du Rhône : une rixe et six interpellations ce week-end

Six personnes ont été interpellées samedi soir vers 23 h 30 dans le 2e et le 6e arrondissements de Lyon suite à une altercation qui aurait éclaté devant un bar de nuit quai Victor Augagneur.

Plusieurs individus sont soupçonnés d'avoir participé à une bagarre, au cours de laquelle des coups de bouteille ont été échangés. Deux blessés ont du être transportés à l'hôpital. Les suspects ont été placés en garde à vue. Une enquête est en cours.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
dommage le 20/10/2014 à 17:36

Dommage qu'ils pourrisent ainsi les berges !!! Bande de glandeurs ! A cause de ces alcooliques on peut meme pas aller faire une petite balade tranquillement un soir surtout d'été!

Signaler Répondre

avatar
FILSE le 20/10/2014 à 17:17

C'est juste le signe de la paupérisation de la France, avec des etudiants qui peuvent faire la bringues tous les soirs compte tenu du peut d'heures de cours qu'ils ont, je signale que nos facs sont en bas du classement vue le niveau, d'un chômage endémique et de prestations sociales qui installent certaines personnes dans oisiveté, ce qui leur permet de se coucher a l'heure ou vous partez au boulot pour payer vos impôts.

Signaler Répondre

avatar
Non, non ! le 20/10/2014 à 17:11
CQFD a écrit le 20/10/2014 à 16h24

Le système a organisé une omerta culturelle, intellectuelle et judiciaire sur les problèmes qui rongent notre société.
Cette omerta empêche vous et cet habitant de nommer clairement les problèmes.

Autant je n'ai aucun problème pour appeler un chat un chat, autant dans le cas des berges le problème est global.
Les responsables se trouvent parmi presque toutes les catégories de la société, jeunes bourges ou chances pour la France, quadras, etc.
C'est le problème de l'incivisme.

Signaler Répondre

avatar
CQFD le 20/10/2014 à 16:24
Hervé a écrit le 20/10/2014 à 12h00

Les quais du Rhône ce sont plusieurs kilomètres de long.
Et pourtant les principales rixes et nuisances sont concentrées entre quai Augagneur et la piscine du Rhône soit quelques centaines de mètres.
Une chance pour Lyon.

Le système a organisé une omerta culturelle, intellectuelle et judiciaire sur les problèmes qui rongent notre société.
Cette omerta empêche vous et cet habitant de nommer clairement les problèmes.

Signaler Répondre

avatar
Merci Gégé ! le 20/10/2014 à 12:24
pourquoi a écrit le 20/10/2014 à 12h03

pourquoi habiter en plein coeur de lyon à un endroit aussi animé (du moins auprintemps/été) si vous ne supportez pas les nuisances ? cqfd

1/ J'habitais là avant que ces nuisances n'arrivent.
2/ Avec votre type d'argumentation on justifie les pires choses...
Excusez-moi de ne pas apprécier que mon quartier se dégrade. De ne pas fermer les yeux sur la petite délinquance. Et de ne pas renoncer devant les incivilités, accomplissant mon devoir de citoyen en cherchant à améliorer le quotidien des riverains.

Signaler Répondre

avatar
pourquoi le 20/10/2014 à 12:03
Merci Gégé ! a écrit le 20/10/2014 à 11h50

Merci Gérard !
Le quotidien des riverains des berges est devenu excécrable. Ca palît aux gens qui n'y restent que le temps d'une soirée ou d'une promenade, pas à ceux qui vivent l'envers du décor... (pour citer un article de LCC: http://lyon.citycrunch.fr/les-berges-du-rhone-lenvers-du-decor/2012/07/04/)
A quand des moyens pour assurer leur tranquilité et la sécurité des lyonnais qui veulent profiter calmement des lieux ?

pourquoi habiter en plein coeur de lyon à un endroit aussi animé (du moins auprintemps/été) si vous ne supportez pas les nuisances ? cqfd

Signaler Répondre

avatar
Hervé le 20/10/2014 à 12:00

Les quais du Rhône ce sont plusieurs kilomètres de long.
Et pourtant les principales rixes et nuisances sont concentrées entre quai Augagneur et la piscine du Rhône soit quelques centaines de mètres.
Une chance pour Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Merci Gégé ! le 20/10/2014 à 11:50

Merci Gérard !
Le quotidien des riverains des berges est devenu excécrable. Ca palît aux gens qui n'y restent que le temps d'une soirée ou d'une promenade, pas à ceux qui vivent l'envers du décor... (pour citer un article de LCC: http://lyon.citycrunch.fr/les-berges-du-rhone-lenvers-du-decor/2012/07/04/)
A quand des moyens pour assurer leur tranquilité et la sécurité des lyonnais qui veulent profiter calmement des lieux ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.