Loi Macron : avocats et notaires lyonnais se mobilisent à Paris ce mercredi

Loi Macron : avocats et notaires lyonnais se mobilisent à Paris ce mercredi
LyonMag

Journée de mobilisation ce mercredi contre le projet de loi Macron.

Ce dernier, qui prévoit notamment de libéraliser l'activité des professions réglementées juridiques, n'est pas du goût de tous.

Avocats, notaires, huissiers, administrateurs et mandataires judiciaires, commissaires-priseurs judiciaires ou encore greffiers des tribunaux du commerce appellent à se mobiliser lors d'un grand rassemblement sur la place de la République à Paris. Selon eux, ce projet de loi pourrait entraîner la suppression de près de 10 000 emplois.

La région lyonnaise sera représentée lors de cette manifestation nationale puisque 1 000 notaires devraient faire le déplacement. Conséquence directe de cette mobilisation : les études seront fermées dans l'agglomération tout comme les cabinets d'avocats. Il ne devrait pas y avoir non plus d'audiences ; dans ce cas-là, les affaires examinées seront renvoyées à une date ultérieure.

A noter que dans le même temps, le projet de loi Macron sera présenté en Conseil des ministres.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
vote pour balance le 12/12/2014 à 07:55

Hahaaa balance je suis d'accords avec toi !! 10

Signaler Répondre

avatar
Quelle honte le 11/12/2014 à 09:59

Ces gens devraient être des fonctionnaires, pas des libéraux, mais aussi les pharmaciens ou les médecins par exemple. NOUS payons leurs études et NOUS les payons indirectement par la sécurité sociale.

Signaler Répondre

avatar
balance le 11/12/2014 à 09:11

selon les sources officielles un notaire gagne 22000 net par mois (moyenne):si leur enlever certaines compétences pour plus de concurrence et permettre d'alléger la facture aux consommateurs ne leur ampute que 20 à 30 % de ce qu'ils gagnent,ils ne seront toujours pas trop à plaindre vu les revenus élevés...pour les avocats il y a plus de disparités car plus de concurrence déjà...
on veut de l'égalité et plus de justice, mais chacun est d'accord pour les réformes ...pour les autres!

Signaler Répondre

avatar
Privilégié. le 11/12/2014 à 08:49

Tous ces gens là sont des libéraux, sont pour la libre concurrence...pour les autres

Signaler Répondre

avatar
Lionelxrou le 10/12/2014 à 22:50

C'est une vision économique bien simpliste. Si l'on multiplie le nombre de boulangers par deux, dans le Rhône. Pensez vous réellement qu'on achètera deux fois plus de croissant le dimanche matin ? et surtout que les nouveaux venus sur le marché iront majoritairement s'installer en zone périphérique ou rurale ?

Signaler Répondre

avatar
Juri obs le 10/12/2014 à 17:02

La réalité est très différente selon les professions. Certes les notaires sont vraiment très peu nombreux, ce qui est choquant lorsqu'on jouit d'un monopole. En revanche, les avocats sont eux dans un environnement réellement concurrentiel car ils sont de plus en plus nombreux (fois 5 en 15 ans !). Donc ne mélangeons pas les torchons et les serviettes.

Signaler Répondre

avatar
Privilégié le 10/12/2014 à 14:17

Ah l'emploi dont ils se footent pas mal, l'emploi excuse toutes les forfaitures. Pourtant si l'ouverture de nouvelles études devient possible, bien au contraire cela crée de l'emploi, au bénéfice de leurs clients, c'est peut-être ça le pb?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.