70 viticulteurs soupçonnés d'avoir ajouté du sucre au vin

70 viticulteurs ou responsables de caves coopératives dans le Beaujolais sont soupçonnés d’avoir ajouté du sucre au moût du vin qu’ils fabriquent. Une pratique illégale qui permet d’augmenter le degré d’alcool final.
C’est une opération menée mardi 4 décembre par le parquet de Villefranche qui a permis d’identifier ces exploitants. Cinq personnes interpellées sont en effet suspectées d’avoir transporté et revendu clandestinement plus de 600 tonnes de sucre entre 2004 et 2005, destinées à ces agriculteurs. Mais elles ont été relâchées dans l’attente de poursuites judiciaires.
Ce sont donc plus 70 personnes qui seront entendues dès le mois de janvier et qui risquent d’être mises en examen pour fabrication frauduleuse de boisson.

Tags :

beaujolais

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.