Trafic de Subutex : Aurore Gros-Coissy fixée sur sa peine d'ici quelques heures

Trafic de Subutex : Aurore Gros-Coissy fixée sur sa peine d'ici quelques heures
DR

Une nouvelle audience est prévue ce mercredi à Port-Louis à l'Ile Maurice.

Reconnue coupable de trafic de Subutex, Aurore Gros Coissy devrait donc connaître sa peine dans les prochaines heures. La jeune Rhodanienne risque jusqu'à 60 ans de prison.

"Nous ne nous faisons pas d'illusions. Nous sommes persuadés que le juge ira au bout de sa logique. La famille s'attend à 20 ans de prison", nous déclarait Farid Dekhli, président du collectif des victimes de détournement de médicaments et de stupéfiants, juste avant son départ pour Port-Louis aux côtés de la mère d'Aurore.
De son côté, la jeune femme de 27 ans, détenue à l'Ile Maurice depuis août 2011 après la découverte dans ses bagages de 1680 cachets de Subutex, "gère cela plutôt sereinement", nous explique Farid Dekhli. "Elle croit en la justice. Elle est persuadée qu'à un moment ou un autre, la justice mauricienne ou française reconnaîtra son innocence, d'autant plus que nous avons les éléments matériels et les témoignages clés permettent de le démontrer", ajoute le président du collectif des victimes de détournement de médicaments et de stupéfiants.

En cas de condamnation, les proches d'Aurore auront deux possibilités : faire appel ou demander le transfert de la jeune femme en France afin qu'elle purge sa peine dans l'hexagone. La décision sera prise dans les heures qui suivront l'énoncé de la peine.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.