Un déficit de 22 millions d'euros pour les HCL en 2014

Un déficit de 22 millions d'euros pour les HCL en 2014
LyonMag.com

Alors que les HCL ont débuté il y a 6 ans un programme de désendettement, le deuxième CHU de France a respecté ses engagements budgétaires pour l'année 2014.

Le résultat est en légère dégradation par rapport à 2013, avec un déficit établi à 22 millions d'euros, contre 17 millions en 2013.
Les HCL ont ainsi fait du désendettement une priorité, conformément à la trajectoire du contrat de retour à l'équilibre financier signé en 2013. La dette a, de fait, baissé de 13 millions d'euros en un an.

Dans le même temps, les deux projets lancés par les HCL, tels que la rénovation de l'hôpital Edouard Herriot, et la mise en sécurité de l'hôpital Louis Pradel, avancent, conformément au calendrier prévu. C'est le cas aussi des projets de réorganisations, tels que le développement de la chirurgie ambulatoire.

Malgré tout, les HCL sont encore endettés à hauteur de 881 millions d'euros. Dans un communiqué, le directeur général des Hospices Civils de Lyon affirme que "les HCL sont naturellement déterminés à poursuivre leurs efforts vers le retour à l'équilibre financier, d'autant que le contexte 2015 s'annonce encore plus contraint que celui de 2014".

Tags :

HCL

Lyon

déficit

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nad0069 le 05/02/2015 à 23:41

Aux urgences de France pas de papier pas sécurité social pas de mutuel vous payez pas la dialyse pas les soins pas les si ou ça Merci les droit de l'homme Toi tu cotise et en plus tu dois rajouter de ta poche pour une dialyse ou autre gros examen

Signaler Répondre

avatar
a MDR le 05/02/2015 à 14:35

plutot que de reporter la faute aux patients, posons nous la question de la gestion. quant on connait le patrimoine immobilier des hcl on se demande comment c'est possible! a moins que ces lignes budgétaires ne soient pas fongibles ;--))

Signaler Répondre

avatar
nimporte nawak le 04/02/2015 à 22:49
Jeansais a écrit le 04/02/2015 à 21h33

A l'hôpital public on n'est pas obligé de consulter en clientèle privée mais en clinique si on n'a pas le choix: c'est paie ou crève ou va te faire voir ailleurs !
De toute façon la santé, la maladie, la souffrance sont devenus un bien commercial qui nourrit les laboratoires pharmaceutiques, de prélèvements, les cliniques privées, les médecins,les pharmaciens, les opticiens...sauf l'hôpital public

Vous mélangez tout encore une fois.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 04/02/2015 à 21:33
antoine a écrit le 04/02/2015 à 20h33

Pour ton info, les dépassements d'honoraires sont plus nombreux et plus chers dans le public que dans le privé.
http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualite/hopital/les-depassements-moyens-l-hopital-public-jusqu-quatre-fois-plus-eleves-qu-en-clini

A l'hôpital public on n'est pas obligé de consulter en clientèle privée mais en clinique si on n'a pas le choix: c'est paie ou crève ou va te faire voir ailleurs !
De toute façon la santé, la maladie, la souffrance sont devenus un bien commercial qui nourrit les laboratoires pharmaceutiques, de prélèvements, les cliniques privées, les médecins,les pharmaciens, les opticiens...sauf l'hôpital public

Signaler Répondre

avatar
Moucha miel le 04/02/2015 à 21:11

Quand on soigne gratuitement les clodos de la planète et qu'on distribue le cmu ,il ne faut pas s'étonner du résultat !!!!

Signaler Répondre

avatar
Normal ! le 04/02/2015 à 20:46
Jeansais a écrit le 04/02/2015 à 18h25

C'est vrai ça les HCL devraient prendre que des gens riches et bien portants...il faut être malade pour s'occuper de pauvres malades sans le sous
Car les cliniques privées avec leurs dépassements d'honoraires( exorbitants certes) font très bien le même travail sans déficit

Vous devriez parfois "trainer" vos chaussures dans les services des URGENCES et franchement je suis sûr que vous changerez d'avis.
Quand vous verrez certaines choses, vous pourrez peut être avoir une autre opinion !

Signaler Répondre

avatar
antoine le 04/02/2015 à 20:33
Jeansais a écrit le 04/02/2015 à 18h25

C'est vrai ça les HCL devraient prendre que des gens riches et bien portants...il faut être malade pour s'occuper de pauvres malades sans le sous
Car les cliniques privées avec leurs dépassements d'honoraires( exorbitants certes) font très bien le même travail sans déficit

Pour ton info, les dépassements d'honoraires sont plus nombreux et plus chers dans le public que dans le privé.
http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualite/hopital/les-depassements-moyens-l-hopital-public-jusqu-quatre-fois-plus-eleves-qu-en-clini

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 04/02/2015 à 18:25
Normal ! a écrit le 04/02/2015 à 16h59

Je ne comprend pas, vu le montant de la subvention que les HCL touchent de la Ville de Lyon.
Les HCL devaient faire un tri dans tout leur personnel, et surtout arrêter de prendre tous ces patients "gratuits".
Trop facile de passer par les urgences pour un mal de dent, après on sort de l’hôpital et oups "sans payer".
Plus tous ces patients sans SS et sans mutuel.
Après on parle d'endettement ???

C'est vrai ça les HCL devraient prendre que des gens riches et bien portants...il faut être malade pour s'occuper de pauvres malades sans le sous
Car les cliniques privées avec leurs dépassements d'honoraires( exorbitants certes) font très bien le même travail sans déficit

Signaler Répondre

avatar
edmigirl le 04/02/2015 à 17:48

a s'appelle l'hpital public cher normal...

Signaler Répondre

avatar
Normal ! le 04/02/2015 à 16:59

Je ne comprend pas, vu le montant de la subvention que les HCL touchent de la Ville de Lyon.
Les HCL devaient faire un tri dans tout leur personnel, et surtout arrêter de prendre tous ces patients "gratuits".
Trop facile de passer par les urgences pour un mal de dent, après on sort de l’hôpital et oups "sans payer".
Plus tous ces patients sans SS et sans mutuel.
Après on parle d'endettement ???

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.