Christophe Boudot (FN) : "De réelles chances de remporter Vénissieux et des cantons du Rhône"

Christophe Boudot (FN) : "De réelles chances de remporter Vénissieux et des cantons du Rhône"
Christophe Boudot - LyonMag

Christophe Boudot est l'invité de Ca Jazz à Lyon ce vendredi. Le
secrétaire départemental du Front National est revenu sur les élections
départementales du Rhône et municipales à Vénissieux.

Il a évoqué la liste déposée pour la municipale partielle de Vénissieux, les chances qu’ils donnent au candidat Damien Monchau, la campagne déjà très tendue mais aussi les départementales et les cantons qu’ils comptent remporter, le programme du FN pour le Rhône, sa candidature aux régionales, le départ du préfet Carenco et l’article offensif de Libération qui lui est consacré.

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jean le 08/03/2015 à 16:37

Eh! oui il faut essayer le FN, car les autres que du blabla et pas d'actions sur le terrain

Signaler Répondre

avatar
Jean Staff le 08/03/2015 à 16:26

tous les politicards, que du bla bla... mais pas d'actions, alors il faut voir le FN, pourquoi pas?

Signaler Répondre

avatar
repeindre les pots de fleur ... le 06/03/2015 à 19:55
le changement a écrit le 06/03/2015 à 19h20

Ben justement, si ça ne change rien de voter FN, pourquoi ne pas voter FN?

Il faut aussi lire les articles .... ;-)

Signaler Répondre

avatar
le changement le 06/03/2015 à 19:20
Une ville gérée par le FN, ça change quoi ? a écrit le 06/03/2015 à 15h02

"Il en ressort que les maires FN ne lésinent pas sur les symboles. "Ils nous mettent des drapeaux bleu-blanc-rouge dans toute la ville et ils ont enlevé les drapeaux européens et ceux des autres pays. Et avant chaque conseil municipal, ils nous font chanter la Marseillaise", ...
"Mais pour le reste, ils ne font rien, absolument rien à part repeindre les passages cloutés...."
http://www.huffingtonpost.fr/2014/09/30/villes-front-national-bilan-six-mois-apres-municipales_n_5898556.html

Une ville gérée par le FN, ça donne quoi ?
"Le tronc commun des gestions FN se décline en trois points : « La politique sécuritaire, des policiers municipaux plus importants que la moyenne ou un certain folklorisme dans la politique de la culture (c'est-à-dire qu'ils ont mis en avant le patrimoine régional et non français de ces communes) »"
http://www.ouest-france.fr/municipales-2014-une-ville-geree-par-le-fn-ca-donne-quoi-2038671

L'exemple de Vitrolles:
"Mégret s'attaque aussi à la toponymie de la ville de Vitrolles en débaptisant par exemple la place Nelson Mandela pour la nommer place Marguerite de Provence"
"Sur le plan des finances communales, Vitrolles sort de la période Mégret endettée comme jamais depuis sa naissance ..."
http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20140312trib000819572/comment-le-front-national-gere-les-municipalites-l-exemple-de-vitrolles.html

Bon. Une vie meilleure pour Vénissieux, vraiment ?

Ben justement, si ça ne change rien de voter FN, pourquoi ne pas voter FN?

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 06/03/2015 à 17:40
L'unité temps a écrit le 06/03/2015 à 15h44

Le principe de réalité conservatisme.
Les organisations sociétales tant sociales et économiques ont toutes été organisées à partir d'une unité temps de leur époque qui est totalement révolue aujourd'hui.
L'unité temps aujourd'hui est instantanée, internet, quand sous Napoléon ou plus récemment De Gaulle, l'unité temps était le cheval puis la voiture soit toujours notre organisation sociétale d'aujourd'hui.
Seule l'économie s'adapte petit à petit à cette réalité.
Il faut comprendre que l'unité temps de l'instantané c'est la perte de pouvoir pour de très nombreux aristocrates. Ils ne sont pas fous, ils veulent encore en croquer de leurs avantages. Ne comptez pas sur eux pour changer.
Sans un renversement de l'aristocratie et bourgeoisie actuelle, il n'y aura pas d'espoir d'amélioration.

Ce dont il faut se mêfier, ce sont les idées toutes faites. Les recettes qui "marchent à tous les coups", le discours ambiant, la pensée unique ...
Ce qui compte, c'est l'histoire de l'économie, et la compréhension des mécanismes. Le reste n'est que choix de société et choix politiques. Surtout pas de la science.

Le sacro-saint dogme de la fin du XXème et du début du XXIème est "la croissance". Certes, c'est un moteur puissant de l'économie. Mais faudrait-il se poser la question des différents éléments amenant à la croissance. Celle que nous vivons depuis 30 ans (faible) est la résultante d'une fuite en avant alimentée par le crédit et la dette (dette publique et dette privée sont tellement liées, que certains analystes les cumulent pour étudier un pays, ce qui change radicalement l'opinion qu'on peut avoir de tel ou tel pays européen), dans une compétition mondiale au bonheur et au pouvoir d'achat.
Les hommes politiques ont donné au peuple ce qu'il voulait. Qui veut les blâmer ? les électeurs qui les ont élu ?

Le point de départ, ce sont les années Reagan, Aux USA, avec la libéralisation de l'économie, la pression sur les salaires, et la baisse des impôts. Pour continuer à faire progresser leur pouvoir d'achat, les Américains n'avaient qu'une seule solution : s'endetter (auparavant, le taux d'endettement des Américains était comparable à celui des Français, leur taux d'impôt, y compris sur les sociétés, était supérieur au notre). La GB et Thatcher ont copié ce mouvement de fonds, qui a métastasé l'Europe. La fin de ce cycle, ce sont les "subprimes", où la dernière tranche de population a pu s'endetter : les insolvables ...

Cette période faisait suite à une période de "croissance de rattrapage", appelée les 30 glorieuses, qui n'a été somme toute, qu'une période d'équipement des ménages, auto alimentée par la hausse des salaires (et également l'inflation).

Il faut considérer ces deux périodes comme du passé, et surtout pas essayer de les reproduire. Il faut réinventer la croissance du XXIème siècle, si tant est que le terme "croissance" veuille encore dire quelque chose, tant les indicateurs du PIB sont contestables et contestés.

Les économistes ne peuvent qu'expliquer le passé. Leur faire prévoir l'avenir est une hérésie. L'avenir, ce sont les peuples et les forces politiques qui en décideront. Et qui l'inventeront, en tenant compte de histoire.

Signaler Répondre

avatar
L'unité temps le 06/03/2015 à 15:44
SED LEX a écrit le 06/03/2015 à 15h19

FN, UMP, PS , ils se heurteront tous à ce qu'on nomme LE PRINCIPE DE REALITE;

Le principe de réalité conservatisme.
Les organisations sociétales tant sociales et économiques ont toutes été organisées à partir d'une unité temps de leur époque qui est totalement révolue aujourd'hui.
L'unité temps aujourd'hui est instantanée, internet, quand sous Napoléon ou plus récemment De Gaulle, l'unité temps était le cheval puis la voiture soit toujours notre organisation sociétale d'aujourd'hui.
Seule l'économie s'adapte petit à petit à cette réalité.
Il faut comprendre que l'unité temps de l'instantané c'est la perte de pouvoir pour de très nombreux aristocrates. Ils ne sont pas fous, ils veulent encore en croquer de leurs avantages. Ne comptez pas sur eux pour changer.
Sans un renversement de l'aristocratie et bourgeoisie actuelle, il n'y aura pas d'espoir d'amélioration.

Signaler Répondre

avatar
blancbonnetetbonnetblanc le 06/03/2015 à 15:32
Une ville gérée par le FN, ça change quoi ? a écrit le 06/03/2015 à 15h02

"Il en ressort que les maires FN ne lésinent pas sur les symboles. "Ils nous mettent des drapeaux bleu-blanc-rouge dans toute la ville et ils ont enlevé les drapeaux européens et ceux des autres pays. Et avant chaque conseil municipal, ils nous font chanter la Marseillaise", ...
"Mais pour le reste, ils ne font rien, absolument rien à part repeindre les passages cloutés...."
http://www.huffingtonpost.fr/2014/09/30/villes-front-national-bilan-six-mois-apres-municipales_n_5898556.html

Une ville gérée par le FN, ça donne quoi ?
"Le tronc commun des gestions FN se décline en trois points : « La politique sécuritaire, des policiers municipaux plus importants que la moyenne ou un certain folklorisme dans la politique de la culture (c'est-à-dire qu'ils ont mis en avant le patrimoine régional et non français de ces communes) »"
http://www.ouest-france.fr/municipales-2014-une-ville-geree-par-le-fn-ca-donne-quoi-2038671

L'exemple de Vitrolles:
"Mégret s'attaque aussi à la toponymie de la ville de Vitrolles en débaptisant par exemple la place Nelson Mandela pour la nommer place Marguerite de Provence"
"Sur le plan des finances communales, Vitrolles sort de la période Mégret endettée comme jamais depuis sa naissance ..."
http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20140312trib000819572/comment-le-front-national-gere-les-municipalites-l-exemple-de-vitrolles.html

Bon. Une vie meilleure pour Vénissieux, vraiment ?

on appelle ça le mirage aux alouettes:d'aucuns diront que ne sera pas "pire" que la gestion PC mise en œuvre avec des résultats calamiteux de toute façon

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 06/03/2015 à 15:19

FN, UMP, PS , ils se heurteront tous à ce qu'on nomme LE PRINCIPE DE REALITE;

Signaler Répondre

avatar
Une ville gérée par le FN, ça change quoi ? le 06/03/2015 à 15:02
Pierre M. a écrit le 06/03/2015 à 14h12

Avec le F.N. moins de gaspillage et moins d’impôts. L'angélisme socialo-communiste out, la sécurité reprend ses droits.
Êtes vous prêts pour une vie meilleure ?

"Il en ressort que les maires FN ne lésinent pas sur les symboles. "Ils nous mettent des drapeaux bleu-blanc-rouge dans toute la ville et ils ont enlevé les drapeaux européens et ceux des autres pays. Et avant chaque conseil municipal, ils nous font chanter la Marseillaise", ...
"Mais pour le reste, ils ne font rien, absolument rien à part repeindre les passages cloutés...."
http://www.huffingtonpost.fr/2014/09/30/villes-front-national-bilan-six-mois-apres-municipales_n_5898556.html

Une ville gérée par le FN, ça donne quoi ?
"Le tronc commun des gestions FN se décline en trois points : « La politique sécuritaire, des policiers municipaux plus importants que la moyenne ou un certain folklorisme dans la politique de la culture (c'est-à-dire qu'ils ont mis en avant le patrimoine régional et non français de ces communes) »"
http://www.ouest-france.fr/municipales-2014-une-ville-geree-par-le-fn-ca-donne-quoi-2038671

L'exemple de Vitrolles:
"Mégret s'attaque aussi à la toponymie de la ville de Vitrolles en débaptisant par exemple la place Nelson Mandela pour la nommer place Marguerite de Provence"
"Sur le plan des finances communales, Vitrolles sort de la période Mégret endettée comme jamais depuis sa naissance ..."
http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20140312trib000819572/comment-le-front-national-gere-les-municipalites-l-exemple-de-vitrolles.html

Bon. Une vie meilleure pour Vénissieux, vraiment ?

Signaler Répondre

avatar
Pierre M. le 06/03/2015 à 14:12

Avec le F.N. moins de gaspillage et moins d’impôts. L'angélisme socialo-communiste out, la sécurité reprend ses droits.
Êtes vous prêts pour une vie meilleure ?

Signaler Répondre

avatar
Commissaire a rien le 06/03/2015 à 12:12

DÉSOLÉ !!!!!!

Signaler Répondre

avatar
aux illétrés de service le 06/03/2015 à 10:50
Commissaire a rien a écrit le 06/03/2015 à 10h37

DANS LES VILLES F N LES IMPÔTS ONT ILS BAISSÉS???????

ont ils baissé !

Signaler Répondre

avatar
Commissaire a rien le 06/03/2015 à 10:40

FOPALDIRE TU AS PARFAITEMENT RAISON !!!!!!! MAIS A QUI PROFITE LE CRIME ???????

Signaler Répondre

avatar
Commissaire a rien le 06/03/2015 à 10:37

DANS LES VILLES F N LES IMPÔTS ONT ILS BAISSÉS???????

Signaler Répondre

avatar
Pierre M le 06/03/2015 à 09:29

Il faut que le FN fasse des scores importants de partout afin que tous les politicards arrêtent de prendre les Français pour des gogos. Il en va de la survie de notre pays.

Signaler Répondre

avatar
Hum le 06/03/2015 à 09:21
Fopaldire a écrit le 06/03/2015 à 08h28

“De réelles chances de remporter Vénissieux et des cantons du Rhône”
Et puis ?
Mis à part le succès pour le FN, qu'en sera-t-il pour les citoyens ?
Vivront-ils mieux ?
Leur niveau de vie sera-t-il amélioré ?
Seront-ils plus en sécurité ?
Retrouveront-ils un boulot ?
... ?

Voter pour quelque liste que ce soit, même pour la blonde, c'est légitimer un système impuissant pour le bien-être des français mais toujours plus "fourvoyeur" d'argent public aux membres du système.

D'accord, mais concrètement on fait quoi ? On réclame un roi ? On pend les sénateurs qui s'engraissent ?

Signaler Répondre

avatar
Fopaldire le 06/03/2015 à 08:28

“De réelles chances de remporter Vénissieux et des cantons du Rhône”
Et puis ?
Mis à part le succès pour le FN, qu'en sera-t-il pour les citoyens ?
Vivront-ils mieux ?
Leur niveau de vie sera-t-il amélioré ?
Seront-ils plus en sécurité ?
Retrouveront-ils un boulot ?
... ?

Voter pour quelque liste que ce soit, même pour la blonde, c'est légitimer un système impuissant pour le bien-être des français mais toujours plus "fourvoyeur" d'argent public aux membres du système.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.