Les retraités délaissent le Rhône pour la mer

Les retraités délaissent le Rhône pour la mer
LyonMag

Passer ses vieux jours, les pieds dans l'eau salée ou sous la chaleur de la Provence, beaucoup en rêvent, mais ils sont aussi nombreux le faire.

Selon une étude du conseil d'orientation des retraites (COR), publiée ce lundi par le Progrès, le Rhône fait partie des départements les plus désertés par les retraités. Un solde migratoire négatif (entre -4386 et -108), tout comme dans l'Ile-de-France, le Nord de la France et la Lorraine.

La raison principale : une fois délivrés de leurs obligations professionnelles, les retraités quittent les grandes villes pour s'installer dans des régions où la douceur de vivre n'est pas qu'une chimère. C'est pourquoi, à l'inverse, les côtes atlantiques (du Calvados aux Pyrénées-Atlantiques) et le littoral méditerranéen (des Pyrénées-Atlantiques au Var) ont eux un solde migratoire positif.

D'autres études seront dévoilées cette semaine par le COR, lors de sa séance de mercredi consacrée aux liens qui existent entre la retraite et le territoire français.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
nad0069 le 24/03/2015 à 23:26

En MM TPS ils sont nées a la bonne époque l'ont mise profonde a la bonne époque et nous on se la fera mettre profond au bon moment

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 24/03/2015 à 19:06
DINO a écrit le 24/03/2015 à 14h02

De quoi faire frémir les investisseurs Lyonnais qui achètent leurs appartements hors de prix.

Non Messieurs et Mesdames, Lyon ne sera jamais une ville de villégiature, et a titre personnel je prefere siroter mon panaché face a la mer que face a un mur de béton a Lyon.

Quant a ceux qui n'ont que les yeux pour pleurer tant pis pour eux, il faut s'avoir aussi être un peu égoïste dans la vie et penser a soi.

Ca résume parfaitement l'avenir
Une fois le système bien pompé jusqu'à l'os, le chacun pour soi puis la jungle
Merci pour cet éclairage papyboomant
ouiouioui

Signaler Répondre


avatar
DINO le 24/03/2015 à 14:02

De quoi faire frémir les investisseurs Lyonnais qui achètent leurs appartements hors de prix.

Non Messieurs et Mesdames, Lyon ne sera jamais une ville de villégiature, et a titre personnel je prefere siroter mon panaché face a la mer que face a un mur de béton a Lyon.

Quant a ceux qui n'ont que les yeux pour pleurer tant pis pour eux, il faut s'avoir aussi être un peu égoïste dans la vie et penser a soi.

Signaler Répondre

avatar
Konceuledize le 23/03/2015 à 14:46

Les derniers arrivés financeront les premiers sortis.
Madoff a été emprisonné pour avoir monté un système de placement financier par répartition.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 23/03/2015 à 14:00

C'est plutôt logique comme démarche
On oublie tout de même de dire que cela concerne les retraités "fortunés" ou ayant acquis un bien immobilier à bas prix revendu aujourd'hui bien plus cher
Autrement dit, les prochaines générations de retraités, c'est à dire nous, n'auront eux que les yeux pour pleurer
Car ils n'auront pas de retraite ni de bien à revendre, n'ayant jamais pu en financer
Merci les régimes de répartition intégrale
Et merci les gouvernements successifs pilotés par... des vieux

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.