Gérard Collomb : "A Lyon, on est prêt pour les épisodes de canicule"

Gérard Collomb : "A Lyon, on est prêt pour les épisodes de canicule"
LyonMag

Ce mardi matin, Gérard Collomb, le maire de Lyon, a visité une crèche puis une maison de retraite pour voir les mesures mises en œuvre pour protéger la vie des plus jeunes et des seniors, les personnes les plus fragiles face à la canicule.

La crèche municipale Renoir

Le troupeau de journalistes et adjoints, à la trace de Collomb, le suivent dans une pièce sombre de la crèche municipale Renoir, dans le 3e arrondissement de Lyon. Le maire était accompagné de Zorah Aït-Maten, adjointe aux affaires sociales et solidarité, hôpitaux prévention et santé, Blandine Reynaud, déléguée à la petite enfance et aux maisons de l'enfance et Françoise Rivoire, adjointe déléguée aux liens intergénérationnels et aux personnes âgées.

Les rideaux sont tirés au plus bas pour éviter que le soleil ne tape contre les grandes baies vitrées. La chaleur est raisonnable ce mardi matin. Gérard Collomb salue les quelques bambins présents dans la salle, qui le regardent d'un air circonspect, certains amorphes, d'autres plus énergiques.

"C'est bien" dit l'ancien ministre après qu'on lui ait expliqué les mesures que prend l'établissement pour veiller sur la santé des enfants et sur le niveau du mercure dans le thermomètre. "On est prêt pour les enfants", en conclut le maire.

Gérard Collomb demande s'il y'a des brasseurs d'air dans la crèche, on lui répond par la négative. "Il faudrait remonter le plafond", en rigole-t-il. En revanche, on lui affirme qu'il y a plus de 100 climatiseurs mobiles pour garder un environnement frais et climatisé. La crèche, contrairement aux écoles, n'a pas de vacances. Il faut donc veiller sur les enfants, âgés de 2 mois et demi à 3 ans, tout l'été.

"On est prêt, de juin à septembre, pour affronter une canicule", affirme la directrice. "On veille même au personnel : il y a une douche pour se rafraîchir. Leur santé est aussi une priorité". "On commence à avoir l'habitude, les plans sont très rôdés", affirme le maire. Ce dernier s'adresse ensuite au personnel de la crèche "tout va bien, vous êtes attentives", demande-t-il. "Oui très !".

Un journaliste profite d'un moment de flottement pour demander si les crèches pourraient fermer leurs portes à cause de la chaleur. "Il n'est pas question de fermer les crèches et écoles, c'est très rarement arrivé, les établissements sont adaptés pour été et hiver". "On peut penser que le réchauffement va continuer et il va falloir y faire face", assure Gérard Collomb.

La cuisinière responsable du repas des enfants salue le maire depuis sa cuisine aseptisée. Quand il lui demande si elle n'a pas trop chaud, elle lui assure faire fréquemment en sorte de trouver une raison pour sortir de cette pièce, où l'air est moins respirable.

Les enfants, eux, pendant que Gérard Collomb parle en direct devant une caméra de LCI, vaquent à leurs occupations. Les nourrices gardent à portée une bombe de brumisateur et une bouteille d'eau. Quand les appareils photo se tournent vers eux, les bambins posent immédiatement avec leur verre tels de vrais petits acteurs en herbe. S'ils semblaient d'abord intimidés devant les "grands" devant eux, ils sont rapidement devenus indifférents.

La résidence autonomie senior Chalumeaux

Quand Gérard Collomb et le groupe entrent dans la résidence Chalumeaux, dans le 8e arrondissement, les personnes âgées attendent sagement devant un petit déjeuner achevé, organisé une ou deux fois par mois. L'ancien sénateur salue un à un les résidents attablés, avant de s'écrier "Bon alors, la canicule on la sent pas ici !". Une résidente rétorque "dans les appartements, si !". La directrice change de sujet : "on a fait le choix d'ouvrir la résidence aux personnes âgées extérieures à l'établissement. On ouvre nos salles climatisées jusqu'à tard le soir". La personne âgée reprend ensuite sa discussion avec ses amies au sujet de la chaleur dans leurs chambres.

Quand Gérard Collomb se tourne vers une autre table pour demander si "tout se passe bien mesdames", toutes répondent à l'unisson par un grand oui. Dans les salles climatisées où sont tenus les repas, il fait 20°c les rideaux fermés.

L'une de ces dames demande au maire s'il peut lui signer un autographe derrière une photo qu'ils avaient pris ensemble sept ans plus tôt. Le maire accepte et vient s'assoir à leur table. "Je n'y crois pas, je suis assise à côté du maire", s'exclame une personne âgée alors que l'édile signe une, puis deux photos. Celle qui lui a demandé saute de joie de voir son vœu réalisé. Le maire salue ensuite l'assemblée de seniors dans la salle avant de partir.

Une visite de ces fameuses chambres qui font polémique parmi les seniors était également prévue. A l'intérieur, la fenêtre est ouverte. En effet, il fait chaud.

"Des plus petits aux plus âgés, on est prêt pour les épisodes de canicule" conclut le maire de Lyon.

Mercredi, David Kimelfeld, l'ennemi juré de Collomb, ira lui aussi visiter une maison de retraite pour la Métropole.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bien fait! le 26/06/2019 à 20:45
parent temoin a écrit le 25/06/2019 à 23h42

Il fait plus de 35 degrés dans la salle de classe de ma fille de moyenne section ! Et rien n’est fait c’est du foutage de gueule !

Fallait pas faire de gosses

Signaler Répondre

avatar
Danilo le 26/06/2019 à 10:55

C'est bien Gégé ! Tu as été visiter tes futurs collègues d'Ehpad ! Au moins, tu seras moins surpris le jour où il te faudra y aller finir tes vieux jours : bravo, Gégé, ça c'est de la solidarité entre collègues !

Signaler Répondre

avatar
Gégé l'effroi le 26/06/2019 à 08:48

"Gérard Collomb salue les quelques bambins présents dans la salle, qui le regardent d'un air circonspect, certains amorphes, d'autres plus énergiques."

Il faut toujours se méfier des vieux qu'on ne connaît pas.

Signaler Répondre

avatar
Holala le 26/06/2019 à 08:44

Avec 2 ventilateurs par école c'est sur que la ville est prête !

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 26/06/2019 à 08:04
parent temoin a écrit le 25/06/2019 à 23h42

Il fait plus de 35 degrés dans la salle de classe de ma fille de moyenne section ! Et rien n’est fait c’est du foutage de gueule !

Vous inquietez pas, les syndicats ont la solution, fermeture des ecoles. Ainsi plus de problèmes. Aux parents qui bossent de se débrouiller avec leur patron.

Signaler Répondre

avatar
parent temoin le 25/06/2019 à 23:42

Il fait plus de 35 degrés dans la salle de classe de ma fille de moyenne section ! Et rien n’est fait c’est du foutage de gueule !

Signaler Répondre

avatar
Perou@LC le 25/06/2019 à 21:05

Quand est-ce que ce cinéma va cesser et que nos gouvernants vont enfin se saisir de vrais sujets.
Il y a pleins de pays dans le monde ou il fait aussi et encore plus chaud sans que cela ne tourne à un rabachage politico-médiatique ridicule. Partout dans le monde, nous sommes entrain de nous ridiculiser !

Signaler Répondre

avatar
Vieux le 25/06/2019 à 17:13

Il vient aux heures les moins chaudes, faudrait pas qu'il clapse le vieux...

Signaler Répondre

avatar
LyonMax le 25/06/2019 à 17:07

Toujours aucune annonce pour l'ouverture étendue des piscines??

Signaler Répondre

avatar
qqqqq le 25/06/2019 à 15:38

Elu hors sol , pas au courant des réalités du terrain

Signaler Répondre

avatar
Honnête citoyen le 25/06/2019 à 14:58

On aurait pu fermer les portes de la maison de retraite une fois Gégé à l'intérieur, il y serait tellement bien....

Sinon voilà encore un exemple de la politique de bas niveau: bien sûr qu'on est prêt dans une salle climatisée à 20 degrés mais on ne pense pas à tous les autres qui n'ont pas de pièce fraîche chez eux et qui doivent subir de pleine face ces chaleurs!

Signaler Répondre

avatar
Prévoyant... le 25/06/2019 à 14:18

...le Gégé, il visite sa future maison de retraite en cas de défaite électorale.."la soupe est bonne?" il fait frais?..tout comme les élections: bonne soupe et résultats plutot frais!! mdr !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.