Municipales à Vénissieux : le préfet porte plainte après des incidents dans les bureaux de vote

Municipales à Vénissieux : le préfet porte plainte après des incidents dans les bureaux de vote
LyonMag.com

Le préfet du Rhône a porté plainte pour entrave au processus démocratique devant le procureur de la République de Lyon ce lundi, au lendemain de l'élection partielle de Vénissieux qui a vu la victoire de la maire sortante communiste Michèle Picard.

Dimanche soir, des assesseurs ont refusé d'ouvrir les urnes dans les bureaux de vote n° 15 et 21 pour le recomptage des enveloppes. Deux cars de CRS et le préfet délégué à la Sécurité avaient d'ailleurs été envoyés sur les lieux pour annoncer aux assesseurs que l'Etat porterait plainte.
Jean-François Carenco reproche à des proches de Christophe Girard d'avoir "perturbé les opérations de dépouillements" et d'avoir "mis à mal le respect de la loi" qui garantit la sérénité du processus électoral.

De son côté, Christophe Girard se donne 48h de réflexion pour décider s'il dépose un recours ou non. Selon nos informations, le candidat Divers Droite envisagerait de ne pas tenter d'annuler à nouveau le scrutin.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Contribubale le 31/03/2015 à 15:17
vériT a écrit le 31/03/2015 à 14h51

grâce à lui des individus néfastes comme gabriac ont pu être condamnés, il a aussi eu des bons résultats sur la délinquance dans l'agglomération.

pour la pollution je ne pense pas qu'il soit bien responsable..

Monsieur le Préfet,

N'avez-vous pas plus constructif que de venir ou mandater vos sbires et autres godillots pour défendre votre travail sur un forum ?

Signaler Répondre

avatar
vériT le 31/03/2015 à 14:51
SPARTACUS a écrit le 31/03/2015 à 14h43

Ce Préfet aura toujours vu les choses par le petit bout de la lorgnette!
Au lieu de s'occuper des vrais problèmes des lyonnais, il préfère nous amuser, c'est un comique en fait!
Il laisse une métropole polluée et n'a rien entrepris pour que le COL se réalise, sa compétence pourtant!

grâce à lui des individus néfastes comme gabriac ont pu être condamnés, il a aussi eu des bons résultats sur la délinquance dans l'agglomération.

pour la pollution je ne pense pas qu'il soit bien responsable..

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 31/03/2015 à 14:43

Ce Préfet aura toujours vu les choses par le petit bout de la lorgnette!
Au lieu de s'occuper des vrais problèmes des lyonnais, il préfère nous amuser, c'est un comique en fait!
Il laisse une métropole polluée et n'a rien entrepris pour que le COL se réalise, sa compétence pourtant!

Signaler Répondre

avatar
Kouic le 31/03/2015 à 13:43

Ce Préfet est une catastrophe ambulante

Signaler Répondre

avatar
jeanstaff le 31/03/2015 à 08:05

Pouquoi, n'a-t-il pas pris ses responsabilités au 1er tour, simplement enlever la liste qui avait fraudé, il n'y aurait pas eu d'autres problèmes

Signaler Répondre

avatar
Hb69 le 31/03/2015 à 07:14

Il a que ça à faire avant d'aller faire ch... les parisiens. Bon vent et ne reviens pas, ça ferait bien plaisir

Signaler Répondre

avatar
Electeur le 31/03/2015 à 00:00

2% et ils nous cassent encore les c.......

Signaler Répondre

avatar
Une visite à Venissieux en toute simplicité le 30/03/2015 à 21:30

2 cars de CRS pour "calmer" des personnes qui veulent compter des enveloppes ???! J'espère que les anciens qui disent avoir été abusés et figurent sur des listes FN bénéficieront de protections du même genre. Au prochain regard de travers dans la rue appelez M. Carenco qui fera intervenir le GIGN !

Signaler Répondre

avatar
In Staline we trust le 30/03/2015 à 19:14

Ah...les cocos et la démocratie, ça a du mal à passer...

Signaler Répondre

avatar
Mort de Rire le 30/03/2015 à 17:18

Si la plainte du Préfet est aussi efficace que celle contre l'auteur du mail raciste à la conseillère EELV de Villeurbanne, Christophe Giard et ses assesseurs risquent rien voire à ne jamais être identifiés. :-)))

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 30/03/2015 à 17:18

Jamais 2 sans 3!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.