Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Queyranne dénonce les “magouilles” de l’UMP

Jean-Jack Queyranne

Le président PS du conseil régional a vivement réagi à la proposition du Premier ministre François Fillon de modifier le mode de scrutin pour les régionales.

"Au lendemain du cinglant échec électoral de l'UMP aux municipales, le Premier ministre semble vouloir changer le mode de scrutin des élections régionales de 2010. Cette modification est envisagée uniquement par calcul politicien. Cela sent la magouille !" C'est ce qu'affirme Jean-Jack Queyranne dans un communiqué publié ce mercredi 26 mars. Et le président du conseil régional de Rhône-Alpes ajoute : "Monsieur Fillon veut-il revenir au scrutin de 1998 qui avait favorisé les alliances de la droite avec le Front National et rendu les Régions ingouvernables ? Il y a un principe républicain : on ne change pas un mode de scrutin deux ans avant une élection !"
Dans une interview à l'Express à paraître jeudi, le Premier ministre affirme que "le gouvernement souhaite un débat sur le mode de scrutin pour les régionales". En se disant favorable, "à titre personnel", à l'instauration "d'une proportionnelle à un tour et non à deux comme actuellement".
Le mode de scrutin actuel, en vigueur depuis les régionales de 2004, est un système mixte, mi-majoritaire, mi-proportionnelle. Il avait été instauré en avril 2003 par le gouvernement Raffarin pour favoriser la bipolarisation de la vie politique et éviter, comme cela s'était passé aux régionales de 1998, que le FN ne se retrouve en position d'arbitre.



Tags : fillon | queyranne |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.