Suspendue du PRG pour être allée au meeting de Sarkozy à Rillieux

Suspendue du PRG pour être allée au meeting de Sarkozy à Rillieux
Nicolas Sarkozy, entouré de Nora Berra et Philippe Cochet, entame une Marseillaise à Rillieux - LyonMag

On ne badine pas avec les relations avec la droite à la fédération du Rhône du Parti Radical de Gauche.

Ce mercredi, le président Azedine Haffar a annoncé la suspension du parti de Corinne Bozon-Guillot, conseillère municipale PRG à Rillieux-la-Pape.
Son tort ? Avoir assisté au meeting de Nicolas Sarkozy organisé jeudi dernier dans la commune du maire Alexandre Vincendet.
L'élue sera entendue lors d'une réunion fédérale du PRG ce samedi et devra donner les raisons de sa présence à l'Espace 140 en présence du président de l'UMP, de Laurent Wauquiez et des différents pontes locaux du parti.
"Il est à souligner que cette démarche est individuelle et ne peut concerner le Parti Radical de Gauche qui prendra ses responsabilités après avoir entendu l'intéressée", précise Azedine Haffar.

Mise à jour à 17h : L'AFP a mis le PRG du Rhône dans l'embarras en demandant à l'avance les raisons de la présence de Corinne Bozon-Guillot au meeting. Car l'intéressée est cousine issue de germain de Nicolas Sarkozy et a annoncé à nos confrères qu'elle allait le voir à chaque déplacement dans la région. Sa convocation de samedi n'est pas annulée pour autant car "c'est une faute politique que d'aller applaudir des gens que l'on combat politiquement", a indiqué Azedine Haffar, qui n'était pas au courant de ce lien de parenté.

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jeanstaff le 07/06/2015 à 09:11

Et encore un qui n'a rie compris à la politique en suspendant une personne, tout pour moi et rien pour les autres……ça veut dire que la politique c'est tout du bla bla … tous des magouilleurs on ne peut plus leur faire confiance à tout point de vue, il pense juste avoir une bonne place et au pognon sans se fatiguer sur le dos du contribuable……..

Signaler Répondre

avatar
OnVitUneEpoqueFormidable le 29/05/2015 à 17:36

Cette dame était une femme de confiance de l'ancien maire de Rillieux Gauquelin, elle était sa suppléante aux cantonales de 2011, elle était encore à ses côtés pendant le dernier mandat et aux dernières municipales lorsque Gauquelin et son associé Iznougoud (alias Cachard) on donné les clés de la ville à l'UMP après avoir liquidé une équipe municipale qui avait bien travaillé.
Qu'elle applaudisse avec enthousiasme le patron de ce parti qu'elle a participé à installer à Rillieux, quoi de plus normal.
Je parle d'enthousiasme parce qu'une vidéo circule à Rillieux sur cet épisode avec sauts de cabri inclus.

Signaler Répondre

avatar
bins le 29/05/2015 à 08:04

cette pauvre dame, c'est quand même pas un crime d'être cousine avec Sarkozy

Signaler Répondre

avatar
mic123 le 28/05/2015 à 13:59

Elle est carrément ridicule, mais à mon avis elle n'est pas très fiable....

Signaler Répondre

avatar
fe"etf& le 28/05/2015 à 13:45

qu'est ce que cette histoire de pied nickelés ?

Signaler Répondre

avatar
Citoyenne le 28/05/2015 à 07:09

Ridicule...ancienne élue de Rillieux,à gauche, j'allais à certains meeting de droite ...voir sur le terrain..se rendre compte personnellement...le PRG est ridicule

Signaler Répondre

avatar
mic123 le 27/05/2015 à 22:57

Quand on voit un ancien président de la république, sortir sans arrêt des violences verbales des injures envers son successeur et dont l'unique but est de prendre une revanche, on se demande encore pourquoi certains vont à ses meetings....M. Sarkozy n'a tiré aucune leçon de son triste quinquennat et je ne pense pas que les citoyens voteront pour lui....enfin à moins qu'il les endorme tous....

Signaler Répondre

avatar
Red le 27/05/2015 à 19:24

On voit bien que la Gauche perd pied. Elle fait preuve de grand sectarisme. C est affligeant

Signaler Répondre

avatar
limousin le 27/05/2015 à 17:54
mauricecg a écrit le 27/05/2015 à 16h52

L'Ump travaille activement au départ des gauchistes...

s'il s'agit des gauchistes, en général, cela m'étonnerait fort.

Signaler Répondre

avatar
mauricecg le 27/05/2015 à 16:52
JPLQ a écrit le 27/05/2015 à 15h45

Et l'UMP il ferait quoi si un adjoint allait à un meeting de Hollande ? Je pose la question. Non parce que je vais bcp de types de l'UMP se gargariser depuis ce matin au sujet de cette histoire. Alors, que ferait il ?

L'Ump travaille activement au départ des gauchistes...

Signaler Répondre

avatar
Jdc le 27/05/2015 à 16:31

Le fascisme dans toute sa splendeur...

Signaler Répondre

avatar
PEPEREG le 27/05/2015 à 16:03

Pour une fois que quelqu'un du PRG pouvait récolter une idée !...

Signaler Répondre

avatar
Théo le 27/05/2015 à 15:49

Quel sectarisme !

Signaler Répondre

avatar
Robert le 27/05/2015 à 15:48

Ces gens sont des staliniens !

Signaler Répondre

avatar
JPLQ le 27/05/2015 à 15:45

Et l'UMP il ferait quoi si un adjoint allait à un meeting de Hollande ? Je pose la question. Non parce que je vais bcp de types de l'UMP se gargariser depuis ce matin au sujet de cette histoire. Alors, que ferait il ?

Signaler Répondre

avatar
plus de gauche depuis longtemps le 27/05/2015 à 15:26
MAX a écrit le 27/05/2015 à 15h13

On se croirait revenu à l'époque de Staline!

mais non, ils sont juste républicains,
mais depuis quelques temps la gauche à sa définition de la démocratie ; on décide et vous êtes d'accord après, par exemple pour la réforme des collèges, des rythmes scolaires etc.
Mais on va faire comme eux, on va les exclure aux prochaines élections!

Signaler Répondre

avatar
MAX le 27/05/2015 à 15:13

On se croirait revenu à l'époque de Staline!

Signaler Répondre

avatar
limousin le 27/05/2015 à 14:35

plic et ploc à Rilleux, comme à OK Corral ?
Un non événement, donc un événement insignifiant et pendant ce temps :
- il n'y a plus de croissance économique depuis 2008
- le chômage est à la hausse depuis cette date
- l'immigration reste sans contrôle cohérent
- les banlieues et les "périphéries" font dissociété (lire C. Guilluy à ce propos).

Et pendant ce temps, en région lyonnaise, sûrement protégée de la non-croissance, du chômage, de l'immigration, des banlieues et des périphéries, on s'amuse à jouer au petit chef.
Pitoyable et à éviter.

Signaler Répondre

avatar
Radical ! le 27/05/2015 à 12:36

Et après tous ces partis de gaucho viendront nous parler de "liberté d'expression" de "république".

Nada, rien que du pipeau ; rien que de la publicité suite à l’événement de janvier.

Un parti radical ; oh que oui mais peut être pas pour tout le monde

Signaler Répondre

avatar
Radicaux libres le 27/05/2015 à 12:11

ça c'est ce qu'on appelle du radicalisme pure et dure... mais à ce niveau c'est du n'importe quoi...

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 27/05/2015 à 11:56

Curieuse conception de la Démocratie et des libertés individuelles

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.