Gay Pride interdite dans le Vieux-Lyon : la préfecture répond aux attaques

Gay Pride interdite dans le Vieux-Lyon : la préfecture répond aux attaques
La 20e édition de la gay-pride se déroulera le 20 juin à Lyon

Alors que les responsables LGBT de Lyon accusent le préfet du Rhône de vouloir créer une no-go-zone en refusant le passage de la 20e gay-pride dans le 5e arrondissement, la préfecture réagit ce mercredi par voie de communiqué.

Selon les services de l’Etat, trois itinéraires présentant des impacts différents en termes de sécurité et de gêne occasionnée ont été proposés par les organisateurs. Après concertation, un parcours a été retenu "en fonction de ces considérations pour garantir à la fois la sécurité du public et minimiser, autant que faire se peut, la perturbation occasionnée à la circulation routière et notamment éviter un blocage complet du centre-ville de Lyon qui est très fréquenté le samedi après-midi. Pour des raisons de sécurité incendie et de secours aux personnes, il n’était pas par ailleurs possible d’envisager le blocage de plusieurs ponts au même moment".

Les représentants de la Lesbian and Gay Pride de Lyon donnent, eux, une autre version du choix de ce parcours : "En refusant le passage de la 20e marche des fiertés LGBT qui prône pourtant les valeurs de notre pacte républicain dans le 5e arrondissement, l'Etat laisse ainsi cet arrondissement aux mains de l'extrême-droite la plus radicale".

En 2014, 10 000 personnes avaient participé à la Marche des Fiertés à Lyon. Cette année, le cortège comportera 13 véhicules, dont 5 semi-remorques, 1 bus, 2 camions-plateaux, 2 fourgons sonos et 3 camionnettes. La 20e édition de la gay-pride se déroulera samedi 20 juin.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pas de polémique le 11/06/2015 à 23:17

Les rues du vieux Lyon sont trop étroites et les touristes trop nombreux . Ne créons pas de fausse polémique : il y a bien d'autres rues pour défiler à Lyon . NeXT sujet please

Signaler Répondre

avatar
Robert le 11/06/2015 à 18:31

Pauvre France !

Signaler Répondre

avatar
Mariane le 11/06/2015 à 15:15

Liberté, Sécurité, Fraternité !

Signaler Répondre

avatar
LoL le 11/06/2015 à 10:31

Ils imaginent que passer à 5.000 dans le Vieux-Lyon avec leurs camions ne va poser aucun problème ?
Eh les Bisounours il s'agirait de grandir......

Signaler Répondre

avatar
pasfolle le 10/06/2015 à 20:20

Pourquoi un samedi aussi?

Signaler Répondre

avatar
foufou le 10/06/2015 à 18:57
respirer a écrit le 10/06/2015 à 17h24

Dehors les fooldingues !!!

tu sors !

Signaler Répondre

avatar
Merci à la préfecture ! le 10/06/2015 à 18:44

Comment faire passer tout ce monde dans le Vieux Lyon, en plus un samedi après midi.
Du grand n'importe quoi ?
Leur défilé devrait se faire un dimanche.

Signaler Répondre

avatar
n'importe nawak le 10/06/2015 à 18:15

Punaise! Ils voulaient faire passer plus de 10 000 personnes, des camions, des semi-remorques, dans le Vieux-Lyon??? Et ils hurlent au complot homophobe parce-que le préfet a refusé?

Signaler Répondre

avatar
fafa le 10/06/2015 à 18:07

zen respirer respect ceux qui ont une orientation sexuelle differente de la notre ils sont autant respectables que toi et moi

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 10/06/2015 à 17:59

Ils devraient faire ça à Eurexpo du 19 juin au 12 juillet prochain
Ca serait super rigolo !

Signaler Répondre

avatar
respirer le 10/06/2015 à 17:24

Dehors les fooldingues !!!

Signaler Répondre

avatar
limousin le 10/06/2015 à 16:19

Merci pour la dépêche.
Il y a un contradictoire et c'était la moindre des choses que les journalistes le présentent.
Maintenant, aux lecteurs de juger.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.