Un ex-détenu de Guantanamo se voit refuser l’accès à un vol Lyon-Montréal

Un ex-détenu de Guantanamo se voit refuser l’accès à un vol Lyon-Montréal
Mourad Benchellali - DR

Mourad Benchellali n’a pas pu prendre l’avion pour le Canada où il devait participer à une conférence sur la paix et à une autre sur la radicalisation des jeunes ayant pris la direction de la Syrie.

Ancien prisonnier de Guantanamo, l’homme de 33 ans né à Vénissieux, s’est vu refuser l’accès à un appareil d’Air Transat effectuant la liaison entre Lyon et Montréal. Le transporteur canadien a affirmé que l’avion allait survoler l’espace américain, et que son personnel "avait dû appliquer les dispositions du programme de sécurité des États-Unis connu sous le nom de Secure Flight comme toutes les autres compagnies aériennes". Le programme en question ne permet pas aux passagers apparaissant sur la liste américaine d'interdiction de vol de prendre un avion survolant les États-Unis. 

De son côté, le principal intéressé a indiqué avoir déjà voyagé en Europe par voie aérienne, mais qu’il s’agissait de son premier trajet outre-Atlantique. "Je n'allais pas prendre des vacances. Je me déplaçais pour faire de la prévention", a-t-il précisé.

Depuis sa sortie de prison, Mourad Benchellali multiplie les interventions, notamment dans les collèges et les lycées, afin de faire part de son parcours. Issu d’une famille radicalisée (son père a été accusé d’être un imam radical), le Vénissian avait rejoint avant les attentats du 11 septembre 2001 l’Afghanistan où il avait passé deux mois dans un camp d’entraînement à apprendre le maniement d’arme, et où il rencontra un certain Oussama Ben Laden. Finalement arrêté en 2002, il passa deux ans et demi au sein de la prison de Guantanamo avant d’être renvoyé en France et condamné à 18 mois de prison pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

Les organisateurs de la conférence à laquelle était attendue Mourad Benchellali ce week-end ont fait part de leur soutien et réitérer leur invitation : "Face au drame humain de la radicalisation qui touche le Québec comme le reste de la planète, le Fonds de dotation PACE pour l'éducation à la paix et l'Observatoire sur la radicalisation et l'extrémisme violent voient dans l'interdiction de vol faite à Mourad Benchellali - contre qui il n'existe aucune action de justice pendante - non seulement une privation inacceptable de sa liberté d'aller et venir, mais aussi la preuve de l'incohérence de certaines mesures iniques et inefficaces prises de façon indiscriminée dans la lutte contre le terrorisme".

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sonia le 14/06/2015 à 09:03

Ce monsieur s est rendu en Arabie Saoudite était ce pour faire de la prévention, ?? Des éléments me font dire que ce monsieur surfe sur les DEUX tableaux. Nous en reparlerons. Très bien le discours pour les jeunes, derrière il y a autre chose. Ce monsieur n est pas tout blanc tout propre A l instant T de son refus il a actionné tous ses contacts Tous les médias jusqu'au US pour faire parler de lui l innocent!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
jeanstaff le 13/06/2015 à 08:45
taxxxi69 a écrit le 12/06/2015 à 15h00

Mourad reste ta place stp. On te voit trop dans les mdias alors que tu devrais faire profil bas et te faire le plus discret possible. L'exposition mdiatique effacera jamais tes erreurs pass surtout dans le climat actuel.

C'est très bien… Bravo

Signaler Répondre

avatar
larutap le 13/06/2015 à 00:27

c'es comme si demain Barbarin mariait les homosexuels ! Pour avoir bien connu Mourad , sa mére, son frére je ne peux imaginer "sa repentance" . Reste à la maison , sauf que tu l'as insulté cette maison et que tu parles et écrit comme une victime , ce que beaucoup de jeunes attendent , en France et au Québec . Sarkozy fait des conférences où il explique ce qu'il faut faire alors qu'il ne l'a pas fait ! C'est un peu la meme chose , non?

Signaler Répondre

avatar
nino69 le 12/06/2015 à 20:42

les tats unis sont les 1er terroristes du monde.!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Robert le 12/06/2015 à 18:44

Où est le soucis ??

Les États-Unis ont des lois, il faut les respecter !
Surtout lorsque l'on se présente comme un repenti.
Point barre.

Les victimes du terrorisme sont blessées ou décédées.
Des terroristes leur ont enlever leur liberté d'aller et venir.

Alors s'il vous plait, ayez un minimum de décence et pudeur.

Signaler Répondre

avatar
Le vioque anti-tout le 12/06/2015 à 18:25

prison grongron

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 12/06/2015 à 15:26
taxxxi69 a écrit le 12/06/2015 à 15h00

Mourad reste ta place stp. On te voit trop dans les mdias alors que tu devrais faire profil bas et te faire le plus discret possible. L'exposition mdiatique effacera jamais tes erreurs pass surtout dans le climat actuel.

Ces individus sont les plus dangereux ; duplices, manipulateurs et comme d'habitude nos politiciens n'ont rien compris. En 40, c'était la guerre-éclair
maintenant, c'est encore plus subtil.

Signaler Répondre

avatar
ZED LEX le 12/06/2015 à 15:14

Un repenti exemplaire. Nous ne devons pas tourner le dos aux enfants de notre République. faire le MEA CULPA et cooriger respectivement nos erreurs. Chaque jour des jeunes issus de l'immigration se battent pour notre pays : Arméé, Santé, Entrprise, Education ! Ouvrons les yeux ! nonne chance Mourad, et Vive la FRANCE !

Signaler Répondre

avatar
taxxxi69 le 12/06/2015 à 15:00

Mourad reste ta place stp. On te voit trop dans les mdias alors que tu devrais faire profil bas et te faire le plus discret possible. L'exposition mdiatique effacera jamais tes erreurs pass surtout dans le climat actuel.

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 12/06/2015 à 13:56

Il est permis de s'interroger sur la pertinence de faire intervenir dans les établissements scolaires, les formateurs antidrogue, les djihadistes repentis qui, par leur aura, peuvent susciter des vocations. Peut-être font-ils - même à l'insu de leur plein gré - du prosélytisme ?

Signaler Répondre

avatar
eboueur de class le 12/06/2015 à 12:47

Il fallait reflechir avant il faut se mfier de tout le monde

Signaler Répondre

avatar
Blablaouf le 12/06/2015 à 12:00

Repenti...sur de bonne parole il devrait être laissé libre de ses déplacements avec une médaille...c'est valable qu'en France ce scénario !

Signaler Répondre

avatar
guy le 12/06/2015 à 10:18

Ne pas critiquer les lois des autres démocraties. Ils sont libres de les faire appliquer... Ca peut nous choquer dans notre pays où la loi, on en fait ce qu'on en veut...
Mais c'est comme ça...

Signaler Répondre

avatar
ESTI DE CALISSE le 12/06/2015 à 09:33

Ciboire de char qui part pas ! . Et le plus crissant dans tout ça c'est que c'était un voyage pour la bonne cause . Esti de calisse !

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 12/06/2015 à 09:15

"Pierre N’Gahane, secrétaire général du Comité interministériel de prévention de la délinquance, se méfie de ce type de dispositions. «Les Anglais reviennent d’ailleurs sur leur politique de gestion des repentis, chez les Allemands, ça ne marche pas beaucoup. On n’y croit pas beaucoup, car la parole d’un “repenti” n’est pas fiable»,"

Extrait article 20 Minutes du 20 avril 2015

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.