Mourad Benchellali pourrait être expulsé vers la France dans les 48h

Mourad Benchellali pourrait être expulsé vers la France dans les 48h

Le Lyonnais Mourad Benchellali, ex-détenu de Guantanamo, a été arrêté et incarcéré par la police canadienne à Toronto ce lundi alors qu'il se rendait au Canada pour participer à des conférences sur la radicalisation des jeunes. Une procédure d'expulsion dans les 48h serait engagée.

C'est son entourage familial qui l'indique. Joints par LyonMag, les services du Consulat de France à Toronto se contentent d'indiquer que "l'affaire est suivie par les équipes du Consulat mais le dossier est désormais entre les mains des services de l'immigration", sans autres précisions.

Assurance de la Gendarmerie

Emprisonné à Guantanamo après être passé par les camps d'entraînement d'Al-Qaïda en Afghanistan où il a d'ailleurs croisé Oussama Ben Laden, Mourad Ben Chellali oeuvre depuis sa libération à sensibiliser les jeunes au danger djihadiste et de la radicalisation religieuse.

Au Canada, il devait rejoindre la réalisatrice de documentaires Eileen Thalenberg avec qui il préparait un film. Son séjour au Canada était également ponctué par des conférences et une soirée de solidarité à Toronto avec Omar Khadr, récemment libéré du camp de Guantanamo.

Eileen Thalenberg a affirmé à Radio Canada qu'elle avait pourtant reçu la confirmation de la Gendarmerie Royale Canadienne que Mourad Benchellali ne serait pas inquiété lors de son séjour sur le sol canadien.

Mais, il semble que ce soit un douanier qui ait estimé que le Lyonnais représentait toujours une menace pour la sécurité intérieure du Canada. Dans ce type de cas, l'appréciation souveraine incombe en effet aux douaniers.

Absurdité totale

Me William Bourdon, son avocat, s'est indigné auprès de l'AFP de la situation de Mourad Benchellali: "L'absurdité est totale. Voilà un homme qui dédie désormais une partie de sa vie à la déradicalisation, à agir au soutien des jeunes Français qui rentrent de Syrie et qui sont désireux de réinsertion, et qui se trouve interdit de poursuivre son travail au Canada au seul motif que son passage à Guantanamo en fait un suspect éternel".

En juin dernier, Mourad Benchellali avait déjà été exclu du vol Lyon-Montréal parce qu'il figurait sur la "no fly list" qui interdit de survol le territoire amércain les individus présents sur cette liste.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Villeurbannais le 05/11/2015 à 23:25

On constate que monsieur Benchellali que j'ai eu la chance d'écouter dédie maintenant sa vie à changer les choses en bien. Pendant ce temps, à l'extrême droite, on se ridiculise dans les commentaires sur le net.
Extrême droite => dehors

Signaler Répondre

avatar
a l assaut ! le 05/11/2015 à 22:51

8 commentaires seulement ? Bizarre pour un sujet comme celui ci ! Allez réveillez vous les fachos ! D ici dimanche je suis sur qu on pourra atteindre les 80 commentaires sur ce forum !

Signaler Répondre

avatar
lofiro le 05/11/2015 à 19:07
vaness a écrit le 05/11/2015 à 09h45

Il est vrai que le racisme anti chrétien n existe pas !!!

Si, il existe. Mais personne ne s'en soucie. Et surtout pas SOS racisme qui ne défend que l’intérêt des musulmans. Et cela peut se comprendre.

Signaler Répondre

avatar
taxxxi69 le 05/11/2015 à 11:47

Il est paraine par Me Parisot

Signaler Répondre

avatar
Micheline le 05/11/2015 à 10:31

J'ai toujours et respecte encore les règles de la République.
Je n'ai jamais pu avec mon salaire au smic me payer des voyages au Canada et autres destinations.
Les djihadistes eux se paient tous les voyages où ils le souhaitent.
D'où vient cet argent ?

Signaler Répondre

avatar
vaness le 05/11/2015 à 09:45

Il est vrai que le racisme anti chrétien n existe pas !!!

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 05/11/2015 à 09:03

Qui finance les voyages de ce monsieur Benchellali ?
il n'a jamais travaillé, ne travaille pas et se promène de par le monde.

Signaler Répondre

avatar
benyb le 05/11/2015 à 01:45

Là il ne s'agit pas de racisme car oui ce MAGHRÉBIN d'origine musulmane œuvre pour la bonne cause et personne en doute seule les états nord américains ont une politique très stricte et même sectaire à ce sujet ! Doit on vraiment leur en vouloir ??? Je suis pas certain. Néanmoins l'incohérence de l'acceptation du régime canadien pour un court séjour au Canada et la tournure du séjour de Mr Chebali n'est pas concevable surtout quand ce dernier fini en détention !!! (Il a déjà fait sa peine à Guantanamo)

Signaler Répondre

avatar
Merci Lyon mag le 05/11/2015 à 00:49

Vous vous êtes démasqué Maghrébin ????? Faut pas être susceptible Avoir du bon sens et un peu de discernement sans crier au racisme. Je ne comprends pas ce complexe on est ce qu' on est

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 04/11/2015 à 23:09

les commentaires de propagande pro-fn sont d'une finesse...vous etes demasque troll d'extreme droite

Signaler Répondre

avatar
literi le 04/11/2015 à 22:35

C'est toujours les maghrébins qui trinquent. Si ce Chebali s'appelait Dupond ou Martin, on lui foutrait la paix. Encore du racisme anti musulman. Mais d'où vient cette haine contre les musulmans? J'espère que SOS racisme va lui venir en aide. Y en a marre.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.