Régionales 2015 : Michel Barnier n'appellera pas à voter pour Laurent Wauquiez

Régionales 2015 : Michel Barnier n'appellera pas à voter pour Laurent Wauquiez
Michel Barnier - DR

Il a gardé l'épisode en travers de la gorge.

Jeudi, à l'occasion d'un déjeuner organisé par le Club de la Presse de Lyon, Michel Barnier a pu rappeler tout le mal qu'il pensait de la décision de choisir Laurent Wauquiez comme candidat pour les régionales en Rhône-Alpes Auvergne. "Ce que je n'ai pas aimé, c'est la manière dont cette décision a été prise. J'ai eu le sentiment de n'avoir pas été respecté, a indiqué l'ancien commissaire européen. Que quelqu'un proche de Nicolas Sarkozy, comme je le suis depuis 1993, soit capable de rassembler toute la famille centriste, c'était une belle occasion".

Désormais, alors que le centre envisage de plus en plus de faire alliance avec les Républicains au premier tour des régionales, Michel Barnier ne se met plus à disposition des deux camps. Mieux que ça, il n'appellera pas à voter pour Laurent Wauquiez : "Je ne pas l'intention de donner des consignes de vote. J'ai été empêché d'être candidat. Celui qui a été désigné n'a pas besoin de moi pour faire la campagne qu'il souhaite faire".

X
8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
le cévenol le 22/11/2015 à 17:58

L’équation est assez simple : Si NS remporte les primaires toute la droite humaniste les UDI le Modem le parti radical… Ne voteront pas pour la droite, et le match sera Hollande (ou Vals) contre MLP. Si c’est n’importe qui d’autre alors la droite l’emportera aux présidentielles. Voilà les choses sont d’une simplicité biblique.

Signaler Répondre

avatar
faut pas pousser le 13/06/2015 à 09:42

Barnier n'est qu'un opportuniste qui, de plus depuis qu'il a cumulé deux mandat de commissaire européen nanti, a complètement perdu le sens des choses et ignore tout de ce que vit et subit le contribuable français qui l'a grassement payé jusque là (et il serait capable lui aussi - comme tous les autres - de tuer père et mère pour que ça continue)

Signaler Répondre

avatar
Pepito le 13/06/2015 à 09:03
Rémi a écrit le 12/06/2015 à 17h13

Justement, parlons des "départementales" ... quand l'udi part seule, elle prend une veste ... l'udi est incapable de faire preuve d'indépendance ... elle n'est que faire-valoir de l'ex UMP ...

Méfiez vous, car si l'Udi fait alliance avec le MoDem, l'arc deviendrai beaucoup plus large, rassemblant la gauche libérale, jusqu’à la droite républicaine.
Beaucoup de Gaullistes ne se retrouvent pas en l'UmP et sont plutôt "sensibles" aux avances de l'Udi
Ne vous méprenez pas monsieur, le parti de l'avenir n'est pas l'UmP, une partie de la droite républicaine lui tournera le dos au profit de l'UDi. Le paysage politique est en train de muter. D’ailleurs pourquoi Juppé à-t-il les faveurs des électeurs de droite? Parce qu'il à compris que l'alliance avec le centre était vitale pour eux car beaucoup d'UmP ne se retrouve pas dans la droite au F.N...

Signaler Répondre

avatar
Rémi le 12/06/2015 à 17:13
Pepito a écrit le 12/06/2015 à 15h59

Vous pouvez "vous en fiche" en effet... Seulement sans l'Udi, pas sûr l'UMP s'en sorte si bien que cela.
Regardez les cantonales...L'UmP à plus besoin de l'Udi que l'inverse.

Justement, parlons des "départementales" ... quand l'udi part seule, elle prend une veste ... l'udi est incapable de faire preuve d'indépendance ... elle n'est que faire-valoir de l'ex UMP ...

Signaler Répondre

avatar
Pepito le 12/06/2015 à 15:59

Vous pouvez "vous en fiche" en effet... Seulement sans l'Udi, pas sûr l'UMP s'en sorte si bien que cela.
Regardez les cantonales...L'UmP à plus besoin de l'Udi que l'inverse.

Signaler Répondre

avatar
Rémi le 12/06/2015 à 10:03

En même temps, tout le monde s'en fiche de Barnier ... les centristes iront à la soupe également ...

Signaler Répondre

avatar
Répu-PS le 12/06/2015 à 09:19

On s'en fiche, de Barnier...... Centre droit = droite molle = socialistes.

Signaler Répondre

avatar
p659 le 12/06/2015 à 09:03

barnier est un ego centriste

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.