Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Philippe Layat a déposé ce lundi un recours d'urgence au tribunal administratif de Lyon.

L’agriculteur Philippe Layat continue son combat contre le Grand Stade

Philippe Layat a déposé ce lundi un recours d'urgence au tribunal administratif de Lyon.

Ce lundi, l’agriculteur Philippe Layat a déposé un recours d’urgence au tribunal administratif de Lyon suite à la construction de la nouvelle voie d’accès au Grand Stade à Décines qui coupe son terrain en deux.

Depuis 2014 et la construction de la nouvelle voie d’accès au Grand Stade, Philippe Layat se bat pour garder ses terres. En effet, l’élaboration de cette route pose de nombreux problèmes à l’agriculteur pour élever ses moutons. Même si la Métropole a construit un " boviduc " afin de les conduire de la ferme aux pâturages, sans perturber le trafic, Le Progrès révèle que les installations réalisées ne conviennent pas à Philippe Layat.

L’avocat de l’agriculteur explique d’ailleurs que " le boviduc est impraticable, inondable, pas éclairé. Au sol, il y a du gravier sur lesquels les moutons ne peuvent pas passer". Une voie d’accès pour les moutons qui posent problèmes tout comme la rampe construite afin de faciliter le passage du tracteur de l’agriculteur d’un côté de l’autoroute à l’autre. Philippe Layat demande donc que la rampe, ainsi que le « boviduc », soient adaptés à son exploitation et qu’une clôture en treillis soudé de deux mètres de haut soit mis en place afin d’empêcher le vol de moutons. Des requêtes qui manquent de preuve pour le représentant de la Métropole,  Mr Jean­Marc Petit.

L’ordonnance sera rendue ce mardi.



Tags : grand stade |

Commentaires 50

Déposé le 28/08/2015 à 17h24  
Par mouton Citer

Jms69 a écrit le 27/08/2015 à 00h03

Il manquerait plus qu il aille labourrer la pelouse la veille des matchs au moins la on parlerais de lui

Ou tondre votre pelouse?
Vous pourriez ensuite partager une bière ensemble, et ainsi apprendre à le connaitre, sur le terrain.

Déposé le 27/08/2015 à 00h03  
Par Jms69 Citer

Il manquerait plus qu il aille labourrer la pelouse la veille des matchs au moins la on parlerais de lui

Déposé le 17/08/2015 à 18h29  
Par yoto Citer

les loosers a écrit le 17/08/2015 à 13h26

Tiens, ce n'est plus Etienne Tête son avocat? Remarquez s'il veut avoir un chance de gagner c'est pas plus mal!
Il vaut mieux le laisser à Carton Rouge, ils vont si bien ensemble! Mouahahaha!

c'est vrai? c'est bien toi Jérôme?
alors t'as toujours rien compris mon pote, que le dossier du stade est pour toi ton sarcophage.
jamais on te laissera revenir !! ça suffit les conneries du dauphin.
maintenant on doit les supporter, et Layat en particulier.

Déposé le 17/08/2015 à 16h45  
Par tarte en pions Citer

Idiot utile du système a écrit le 04/08/2015 à 17h47

Tu veux surement parler de ce parti dont le créateur a caché plusieurs comptes en suisse.

là on voit le connaisseur !
on ne connait jamais aussi bien que quand on baigne dedans !

Déposé le 17/08/2015 à 16h43  
Par sorti par la porte de derrière de la mairie de décines, il ne lui reste que les forums pour exister Citer

les loosers a écrit le 17/08/2015 à 13h26

Tiens, ce n'est plus Etienne Tête son avocat? Remarquez s'il veut avoir un chance de gagner c'est pas plus mal!
Il vaut mieux le laisser à Carton Rouge, ils vont si bien ensemble! Mouahahaha!

povre Jerôôôme où t'en es arrivé !

Déposé le 17/08/2015 à 13h26  
Par les loosers Citer

Tiens, ce n'est plus Etienne Tête son avocat? Remarquez s'il veut avoir un chance de gagner c'est pas plus mal!
Il vaut mieux le laisser à Carton Rouge, ils vont si bien ensemble! Mouahahaha!

Déposé le 17/08/2015 à 12h39  
Par le cancer du colon serait irremédiable ? Citer

jms69 a écrit le 15/08/2015 à 12h23

que ce soit pour cela ou pour le tram pour tout le travaux en ville quand la ville a décidée aque peut on faire? il faut indemnisé a sa juste valeur ce monsieur c est normal 'meme carément lui acheter sa ferme entierement ca porte cour au probleme ! les interrets de la métropole passeront toujours avant les conditions indivuduelle c est comme cela cer stade fait travailler du monte vivre des centaines de familles pensez vous quune seule personne qui se plaigne peut faire cganger les choses c est le fric qui fait tourner le monde nous ont est que des esclave de nos habitudes materialiste

ici ce ne sont pas les intrêts de la métropole ou de la collectivité publique qui guident les dépenses publiques (payées par les contribuables pour le "bienfaiteur de l'humanité" puisse se faire mousser encore un peu plus comme il le fait sur tous les plateaux de média radio tv et presse locale

mais ces dépenses sont concrètement au profit un looser qui trompe le monde avec son fric et pollue la démocratie

Ce sont les dépenses pour la collectivité et les recettes pour quelques majoritaires d'une société cotée en bourse qui, avec cette aide du ciel, veulent se redorer le blason ....
Sous peu vous entendrez que le business foot lyonnais est entré, comme la rue de la république, dans le domaine public d'un pays du moyen orient que je ne citerai pas mais que tout le monde connait ... d'ailleurs pour des actions pas toujours très louables

Déposé le 16/08/2015 à 22h48  
Par minecte, Citer

Antilayat a écrit le 15/08/2015 à 11h02

Je ne fais que lire la loi.

La jurisprudence avait initialement jugé, en appliquant strictement l'article L.13-15 du code de l'expropriation, qu'un terrain affecté à un usage agricole à la date de référence (un an avant l'ouverture de l'enquête publique) devait être évalué comme tel, même s'il était susceptible d'une urbanisation dans le futur, à cause de son classement en zone NA. Le juge refusait dans tous les cas de prendre en compte, par anticipation, la valeur future du terrain.

Mais, la Cour d'appel de Paris, puis la Cour de Cassation, sont partiellement revenues sur cette position au début des années 1990, confirmant une évolution de la jurisprudence protectrice des intérêts privés et ce, malgré la position contraire adoptée par le législateur.

Dans l'espèce, " Consorts Vigoureux " alors que l'usage effectif des terrains était à caractère agricole à la date de référence, le juge judiciaire a estimé que ces terrains étaient " en secteur hautement privilégié, ce qui excluait toute référence purement agricole ".

Il existe ainsi, depuis lors, une catégorie intermédiaire entre la terre " purement " agricole et les surfaces " totalement " urbanisables, constituée par les " terrains en situation privilégiée ".

Certes, la Cour d'appel de Paris et la Cour de Cassation ont sans nul doute tenu compte des circonstances de l'espèce " Vigoureux " puisque les terrains étaient dans ce cas précis :

- bien que classés en zone NC, affectés d'une constructibilité limitée autorisant des constructions en rapport avec l'activité agricole ou horticole ;

- mitoyens d'une route départementale dotée de certains éléments de viabilité.

http://www.senat.fr/rap/r97-415/r97-41543.html

Or dans le cas layat ni constructibilité limitée ni élément de viabilité, on est dans le cas de terrains purement agricoles.
Cela ne l'a pas empêché pourtant d'en obtenir en tenant compte des travaux du grand lyon effectués à titre gracieux presque 5€ du m² alors que la valeur vénale des terrains est à 0,68€ du m²...

Si toutes les collectivités locales avaient procédé comme le grand lyon a fait pour ce monsieur et bien vous seriez encore à la calèche.
L'expropriation n'est pas faite pour enrichir l'exproprié mais juste là pour compenser la perte d'un outil de production.

Autre chose

Le Conseil Constitutionnel vient de décider le 21 janvier 2011 que l’exproprié n’avait pas droit à la réparation de la douleur morale qu’il éprouve en raison de la perte des biens expropriés.

http://www.cdmf-avocats.fr/la-douleur-morale-de-lexproprie-ne-sindemnise-pas/

Très intéressant votre argumentaire mais en la matière, les juges lyonnais ont simplement suivis non pas le sens de la loi mais le sens de l'histoire, qui veut que Lyon se dote d'un stade privé approuvé par la métropole.
Après lecture du dossier http://www.cdmf-avocats.fr/la-douleur-morale-de-lexproprie-ne-sindemnise-pas/, il s'avère que la cour européenne ne cautionne pas les jurisprudences antérieures et Philippe devrait les emmener sur ce sujet, car pour sa bonne foi, la route qui est construite coupe son terrain par le milieu alors qu'ils auraient pût la réaliser soit au fond, le long du lotissement du Biézin, soit au-dessus de ce lotissement, entre Décines et Chassieu, reprenant le tracé de l'ex LY6. Pour le coup, la métropole a délibérément coupée en deux le terrain de Philippe, avec ou sans autre intention, et cela mérite réparation auprès de la cour européenne, car elle avait d'autres alternatives d'expropriations, moins pires en conséquences.
La loi sur le dossier du grand stade a été maintes fois bafouée, encore pour preuve la construction en ce moment même et en catimini de 2 parkings de 10 hectares chacun pour un total d'environ 160 bus, parkings qui n'existent pas dans les permis de construire des accès.

Déposé le 15/08/2015 à 12h23  
Par jms69 Citer

que ce soit pour cela ou pour le tram pour tout le travaux en ville quand la ville a décidée aque peut on faire? il faut indemnisé a sa juste valeur ce monsieur c est normal 'meme carément lui acheter sa ferme entierement ca porte cour au probleme ! les interrets de la métropole passeront toujours avant les conditions indivuduelle c est comme cela cer stade fait travailler du monte vivre des centaines de familles pensez vous quune seule personne qui se plaigne peut faire cganger les choses c est le fric qui fait tourner le monde nous ont est que des esclave de nos habitudes materialiste

Déposé le 15/08/2015 à 11h45  
Par Candeur Citer

Antilayat a écrit le 14/08/2015 à 12h03

Et qui vous dit qu'il n'y a pas eu de négociation ?
Lorsque le grand lyon a procédé à son expropriation l'année dernière, cela faisait plus de 7 ans qu'il était au courant de ce projet...
Les accès sud du grand stade
Cet homme sous l'impulsion de son excellent avocat a voulu se la jouer en irréductible gaulois.
Ne rien négocier, pratiquer la politique de la terre brulée, il n'a eu que ce qu'il méritait.

"Terrains conservant leurs facultés d'origine" veut simplement dire qu'au moment de l'expropriation ces terrains ont bien gardé leur caractère agricole.
Ce qui est le cas pour Layat.
Cela ne veut absolument pas dire que ces terrains auraient du resté comme tels après l'expropriation.
Dites moi quel est l'intérêt d'une collectivité locale d'exproprier pour que rien ne change !
Pas besoin d'être juriste à BAC+8 pour le comprendre.

D'ailleurs

28 septembre 2012

Les expropriés du Grand Stade de l’Olympique Lyonnais ont une fois de plus été déboutés par le CONSEIL CONSTITUTIONNEL, qui, dans une question prioritaire de constitutionnalité, a JUGE CONFORME LES CONDITIONS D'EXPROPRIATION de l’OL.

http://www.lyonpoleimmo.com/2012/09/28/22719/ol-land-le-conseil-constitutionnel-retoque-les-expropries/

Ah ah vous pensez qu'il y a besoin d'avoir un bac +8 pour être un pauvre juriste???

Déposé le 15/08/2015 à 11h02  
Par Antilayat Citer

ében a écrit le 15/08/2015 à 09h42

et vous êtes vraiment convaincu de ce que vous écrivez?
mais non de dieu, relisez vous et bonjour l'aberration de vos propos.
et je vous cite;
""""Cela ne veut absolument pas dire que ces terrains auraient du resté comme tels après l'expropriation.Dites moi quel est l'intérêt d'une collectivité locale d'exproprier pour que rien ne change ! """""".
vous vous rendez compte que vous expliquez explicitement que la métropole a délibérément volé ces terrains, au lieu de les payer au prix du m2 constructible. et vous êtes payé combien pour de tels propos? C'est votre chef qui va content de lire vos révélations.

mais merci en tous cas, tous des voleurs, de cela nous en sommes maintenant tous convaincus. et bien mal acquis ne profite jamais !

Je ne fais que lire la loi.

La jurisprudence avait initialement jugé, en appliquant strictement l'article L.13-15 du code de l'expropriation, qu'un terrain affecté à un usage agricole à la date de référence (un an avant l'ouverture de l'enquête publique) devait être évalué comme tel, même s'il était susceptible d'une urbanisation dans le futur, à cause de son classement en zone NA. Le juge refusait dans tous les cas de prendre en compte, par anticipation, la valeur future du terrain.

Mais, la Cour d'appel de Paris, puis la Cour de Cassation, sont partiellement revenues sur cette position au début des années 1990, confirmant une évolution de la jurisprudence protectrice des intérêts privés et ce, malgré la position contraire adoptée par le législateur.

Dans l'espèce, " Consorts Vigoureux " alors que l'usage effectif des terrains était à caractère agricole à la date de référence, le juge judiciaire a estimé que ces terrains étaient " en secteur hautement privilégié, ce qui excluait toute référence purement agricole ".

Il existe ainsi, depuis lors, une catégorie intermédiaire entre la terre " purement " agricole et les surfaces " totalement " urbanisables, constituée par les " terrains en situation privilégiée ".

Certes, la Cour d'appel de Paris et la Cour de Cassation ont sans nul doute tenu compte des circonstances de l'espèce " Vigoureux " puisque les terrains étaient dans ce cas précis :

- bien que classés en zone NC, affectés d'une constructibilité limitée autorisant des constructions en rapport avec l'activité agricole ou horticole ;

- mitoyens d'une route départementale dotée de certains éléments de viabilité.

http://www.senat.fr/rap/r97-415/r97-41543.html

Or dans le cas layat ni constructibilité limitée ni élément de viabilité, on est dans le cas de terrains purement agricoles.
Cela ne l'a pas empêché pourtant d'en obtenir en tenant compte des travaux du grand lyon effectués à titre gracieux presque 5€ du m² alors que la valeur vénale des terrains est à 0,68€ du m²...

Si toutes les collectivités locales avaient procédé comme le grand lyon a fait pour ce monsieur et bien vous seriez encore à la calèche.
L'expropriation n'est pas faite pour enrichir l'exproprié mais juste là pour compenser la perte d'un outil de production.

Autre chose

Le Conseil Constitutionnel vient de décider le 21 janvier 2011 que l’exproprié n’avait pas droit à la réparation de la douleur morale qu’il éprouve en raison de la perte des biens expropriés.

http://www.cdmf-avocats.fr/la-douleur-morale-de-lexproprie-ne-sindemnise-pas/

Déposé le 15/08/2015 à 09h42  
Par ében Citer

Antilayat a écrit le 14/08/2015 à 12h03

Et qui vous dit qu'il n'y a pas eu de négociation ?
Lorsque le grand lyon a procédé à son expropriation l'année dernière, cela faisait plus de 7 ans qu'il était au courant de ce projet...
Les accès sud du grand stade
Cet homme sous l'impulsion de son excellent avocat a voulu se la jouer en irréductible gaulois.
Ne rien négocier, pratiquer la politique de la terre brulée, il n'a eu que ce qu'il méritait.

"Terrains conservant leurs facultés d'origine" veut simplement dire qu'au moment de l'expropriation ces terrains ont bien gardé leur caractère agricole.
Ce qui est le cas pour Layat.
Cela ne veut absolument pas dire que ces terrains auraient du resté comme tels après l'expropriation.
Dites moi quel est l'intérêt d'une collectivité locale d'exproprier pour que rien ne change !
Pas besoin d'être juriste à BAC+8 pour le comprendre.

D'ailleurs

28 septembre 2012

Les expropriés du Grand Stade de l’Olympique Lyonnais ont une fois de plus été déboutés par le CONSEIL CONSTITUTIONNEL, qui, dans une question prioritaire de constitutionnalité, a JUGE CONFORME LES CONDITIONS D'EXPROPRIATION de l’OL.

http://www.lyonpoleimmo.com/2012/09/28/22719/ol-land-le-conseil-constitutionnel-retoque-les-expropries/

et vous êtes vraiment convaincu de ce que vous écrivez?
mais non de dieu, relisez vous et bonjour l'aberration de vos propos.
et je vous cite;
""""Cela ne veut absolument pas dire que ces terrains auraient du resté comme tels après l'expropriation.Dites moi quel est l'intérêt d'une collectivité locale d'exproprier pour que rien ne change ! """""".
vous vous rendez compte que vous expliquez explicitement que la métropole a délibérément volé ces terrains, au lieu de les payer au prix du m2 constructible. et vous êtes payé combien pour de tels propos? C'est votre chef qui va content de lire vos révélations.

mais merci en tous cas, tous des voleurs, de cela nous en sommes maintenant tous convaincus. et bien mal acquis ne profite jamais !

Déposé le 14/08/2015 à 12h03  
Par Antilayat Citer

ében a écrit le 11/08/2015 à 14h31

Ah oui???
Avez vous relu vos écrits???
Comme le stipule "misère intellectuelle", les prix que de votre tableau sont pour des terrains conservant leurs facultés d'origines.
Et en l’occurrence pour les terrains volés à Layat, ceux-ci étaient voués à l’intérêt public pour devenir une route de contournement, donc son prix aurait dû être négocié par la métropole à laquelle vous appartenez, au lieu d'avoir été délibérément calqué sur le prix des terres agricoles.
Cela ne fait que conforter le sentiment que nous avons tous sur ce dossier grand stade, du vol manifeste par la métropole des terrains et que Layat a bien raison de se battre.

Et qui vous dit qu'il n'y a pas eu de négociation ?
Lorsque le grand lyon a procédé à son expropriation l'année dernière, cela faisait plus de 7 ans qu'il était au courant de ce projet...
Les accès sud du grand stade
Cet homme sous l'impulsion de son excellent avocat a voulu se la jouer en irréductible gaulois.
Ne rien négocier, pratiquer la politique de la terre brulée, il n'a eu que ce qu'il méritait.

"Terrains conservant leurs facultés d'origine" veut simplement dire qu'au moment de l'expropriation ces terrains ont bien gardé leur caractère agricole.
Ce qui est le cas pour Layat.
Cela ne veut absolument pas dire que ces terrains auraient du resté comme tels après l'expropriation.
Dites moi quel est l'intérêt d'une collectivité locale d'exproprier pour que rien ne change !
Pas besoin d'être juriste à BAC+8 pour le comprendre.

D'ailleurs

28 septembre 2012

Les expropriés du Grand Stade de l’Olympique Lyonnais ont une fois de plus été déboutés par le CONSEIL CONSTITUTIONNEL, qui, dans une question prioritaire de constitutionnalité, a JUGE CONFORME LES CONDITIONS D'EXPROPRIATION de l’OL.

http://www.lyonpoleimmo.com/2012/09/28/22719/ol-land-le-conseil-constitutionnel-retoque-les-expropries/

Déposé le 13/08/2015 à 22h09  
Par Nath Citer

Je suis d'accord que ce monsieur a entièrement raison de se battre, de se défendre.
Tous ceux qui sont contre lui n'ont vraiment rien compris.
Et heureusement qu'on l'indemnise à la hauteur de son préjudice, c'est la moindre des choses.

Déposé le 13/08/2015 à 21h49  
Par minecte.............. Citer

pognon a écrit le 13/08/2015 à 20h51

"son combat contre le grand stade"... mdrrr plutôt son combat pour son compte en banque!

Restez dans votre monde et laissez faire les adultes.......
Lui au moins, il ne bave pas sur vous !!!!!

Déposé le 13/08/2015 à 20h51  
Par pognon Citer

"son combat contre le grand stade"... mdrrr plutôt son combat pour son compte en banque!

Déposé le 11/08/2015 à 14h31  
Par ében Citer

Antilayat a écrit le 09/08/2015 à 09h55

Arrêté du 13 juillet 2015 portant fixation du barème indicatif de la valeur vénale moyenne des terres agricoles en 2014

Les prix retenus sont ceux des terres agricoles, parcelles ou exploitations entières, non bâties, et destinées à conserver, au moment de la transaction, leur vocation agricole.
Les prix figurant au tableau 1 s'appliquent aux terres libres de tout bail ou dont le bail est résilié dans l'acte de vente, d'une superficie supérieure ou égale à 70 ares.
Les prix figurant au tableau 2 s'appliquent aux terres louées totalement ou en partie, et d'une superficie supérieure ou égale à un seuil adapté aux particularités de chaque département, seuil inférieur à 70 ares.

La zone concernée "69-4 VALLEES ET PLAINES DU NORD ET EST DE LYON"
Prix moyen des terres en 2014 concernant cette zone : 6980€ l'hectare soit 0,698€ le m²

http://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2015/7/13/AGRS1516440A/jo
http://agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/xls/venale2015T2bsva.xls

On lui a donné 165 000€ soit un peu plus de 1,70€ m² soit 2,5x la valeur de son terrain.

Ah oui???
Avez vous relu vos écrits???
Comme le stipule "misère intellectuelle", les prix que de votre tableau sont pour des terrains conservant leurs facultés d'origines.
Et en l’occurrence pour les terrains volés à Layat, ceux-ci étaient voués à l’intérêt public pour devenir une route de contournement, donc son prix aurait dû être négocié par la métropole à laquelle vous appartenez, au lieu d'avoir été délibérément calqué sur le prix des terres agricoles.
Cela ne fait que conforter le sentiment que nous avons tous sur ce dossier grand stade, du vol manifeste par la métropole des terrains et que Layat a bien raison de se battre.

Déposé le 10/08/2015 à 09h49  
Par Misère intellectuelle Citer

Merci pour l'arrêté. faut-il savoir lire!

"Les prix retenus sont ceux des terres agricoles, parcelles ou exploitations entières, non bâties, et destinées à conserver, au moment de la transaction, leur vocation agricole."
Or cette expropriation change la vocation agricole des terrains puisque leur destination est la construction d'une route, pour desservir un stade privé pour illettrés. Enfin dans toute vente , il y a négociation, là il y a expropriation.

Déposé le 09/08/2015 à 09h55  
Par Antilayat Citer

LOLipop a écrit le 05/08/2015 à 17h44

tout le monde a un prix du terrain different...

vous pouvez donner vos sources??

j ecomrpend qu'un terrain non viabilisé ne valent rien... mais quand il est rattacher à une exploitation, il en est quoi exactement?

je ne suis pas du tout dans l'immobilier, et je ne travail pas non plus au cadastre...
éclairez moi!

.. tout ce que je constate, c est qu on a fait des aménagements pour les beaufs de Lyon (et les autres) puissent se regrouper : Tram, route, stade... avec une bonne partie de mes impots...
j aurais bien aimé etre consulté avant...

bref... donnez vos sources sur le prix du m²....

Arrêté du 13 juillet 2015 portant fixation du barème indicatif de la valeur vénale moyenne des terres agricoles en 2014

Les prix retenus sont ceux des terres agricoles, parcelles ou exploitations entières, non bâties, et destinées à conserver, au moment de la transaction, leur vocation agricole.
Les prix figurant au tableau 1 s'appliquent aux terres libres de tout bail ou dont le bail est résilié dans l'acte de vente, d'une superficie supérieure ou égale à 70 ares.
Les prix figurant au tableau 2 s'appliquent aux terres louées totalement ou en partie, et d'une superficie supérieure ou égale à un seuil adapté aux particularités de chaque département, seuil inférieur à 70 ares.

La zone concernée "69-4 VALLEES ET PLAINES DU NORD ET EST DE LYON"
Prix moyen des terres en 2014 concernant cette zone : 6980€ l'hectare soit 0,698€ le m²

http://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2015/7/13/AGRS1516440A/jo
http://agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/xls/venale2015T2bsva.xls

On lui a donné 165 000€ soit un peu plus de 1,70€ m² soit 2,5x la valeur de son terrain.

Déposé le 08/08/2015 à 19h39  
Par Misère intellectuelle Citer

Antilayat a écrit le 05/08/2015 à 17h30

Nous sommes à environ 250 000 € de travaux effectués, entre le boviduc, les clôtures, les portails, les dégradations volontaires. L'éclairage du boviduc coûterait 13 000 € (il n’y a pas d'alimentation sur place, nécessité d'installer des panneaux solaires et des batteries) et ce n'est pas de la compétence du Grand Lyon. Les travaux du Boviduc sont terminés, y compris l’assainissement. La Métropole ne l'éclairera pas.

Dixit les services du Grand Lyon


http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/2015/05/12/manifestation-de-soutien-l-eleveur-philippe-layat-723113.html

Mon coco, avant de parler de pétain, de faire la morale, de menacer, apprends déjà à respecter le point de vue des autres, c'est la moindre des choses.
Layat il est gentil il est si il est là, ne t'en déplaise c'est mon droit de penser qu'il en est tout autrement.
C'est mon droit de penser que c'est un personnage vulgaire qui ne fait ça que pour l'argent.
Je constate qu'il me coûte cher et que si on faisait ce qu'on a fait pour lui à toutes les personnes qu'on exproprie, et bien on serait dans l'immobilisme le plus total.

Son terrain vaut 0,70€ du m², pas dix centimes d'euros de plus.
Non seulement on lui a donné 2,5x plus mais en plus le grand lyon lui a financé en dehors de toute obligation des travaux à hauteur de 300% de la valeur de son terrain.

Et en plus monsieur n'est pas satisfait, non mais on croit rêver...

206.6M€ M€ de travaux pour les accès au stade, à 90% dédiés.( c'est notre argent) 13000€ pour faire en sorte que l'injustice soit supportable, dans un cas il s'agit d'une des plus grosses fortunes lyonnaise, dans l'autre d'un paysan dont on supprime l'outil de travail. Ôte-toi de là que je m'y mette, c'est la devise des colonialistes, tel que pratiquée par les européens, détenteurs de la civilisation en Amérique, en Afrique, en Asie C'est la loi du plus fort, vous êtes libre de bénir cette loi, pas moi!

Déposé le 07/08/2015 à 13h37  
Par givré Citer

Antilayat a écrit le 05/08/2015 à 17h30

Nous sommes à environ 250 000 € de travaux effectués, entre le boviduc, les clôtures, les portails, les dégradations volontaires. L'éclairage du boviduc coûterait 13 000 € (il n’y a pas d'alimentation sur place, nécessité d'installer des panneaux solaires et des batteries) et ce n'est pas de la compétence du Grand Lyon. Les travaux du Boviduc sont terminés, y compris l’assainissement. La Métropole ne l'éclairera pas.

Dixit les services du Grand Lyon


http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/2015/05/12/manifestation-de-soutien-l-eleveur-philippe-layat-723113.html

Mon coco, avant de parler de pétain, de faire la morale, de menacer, apprends déjà à respecter le point de vue des autres, c'est la moindre des choses.
Layat il est gentil il est si il est là, ne t'en déplaise c'est mon droit de penser qu'il en est tout autrement.
C'est mon droit de penser que c'est un personnage vulgaire qui ne fait ça que pour l'argent.
Je constate qu'il me coûte cher et que si on faisait ce qu'on a fait pour lui à toutes les personnes qu'on exproprie, et bien on serait dans l'immobilisme le plus total.

Son terrain vaut 0,70€ du m², pas dix centimes d'euros de plus.
Non seulement on lui a donné 2,5x plus mais en plus le grand lyon lui a financé en dehors de toute obligation des travaux à hauteur de 300% de la valeur de son terrain.

Et en plus monsieur n'est pas satisfait, non mais on croit rêver...

Si Layat ne pensait qu'à l'argent, il aurait déjà négocié et vendu plutôt que se battre contre la bande à GG.
Et il a bien raison de leur tenir encore tête, car la métropole peut lui payer ce qu'il réclame à juste titre. Y a qu'à passer devant chez lui maintenant par la nouvelle route pour se rendre compte que la métropole est en dessous de toute moralité, et je pèse mes mots.

Déposé le 06/08/2015 à 10h24  
Par yaka Citer

Antilayat a écrit le 05/08/2015 à 10h30

C'est clair et encore vous ne comptez même pas tous les aménagements que le grand lyon lui a fait à l'oeil.
Plus de 250 000€ de travaux effectués gratuitement par le grand lyon.
Non cet homme ne pense qu'au fric, qu'au fric et au fric.

Il existe un proverbe: " un âne ne deviendra jamais un cheval de course".
Et il s'adapte très bien à votre personnage, qui ne sait même plus discerner le bien du mal.
Si Philippe pensait au fric, il aurait vite vendu à l'époque à un prix négocié plutôt que de se révolter et d'attendre l'expropriation.
Il a essayé de conserver son bien face à toute cette bande voleurs et cela est tout a son honneur.

Déposé le 05/08/2015 à 19h45  
Par yaki Citer

Antilayat a écrit le 05/08/2015 à 10h30

C'est clair et encore vous ne comptez même pas tous les aménagements que le grand lyon lui a fait à l'oeil.
Plus de 250 000€ de travaux effectués gratuitement par le grand lyon.
Non cet homme ne pense qu'au fric, qu'au fric et au fric.

Des aménagements pour 250 000 euros?
Vous pouvez précisez les lieux et la nature des ces "aménagements" car pour bien connaitre Décines, je ne vois pas de quoi vous parlez.
Est ce de l'intox de votre part? sinon, prouvez ce que vous avancez.
Et Aulas, il nous a coûté combien? De combien s’élève la note de la collectivité pour un seul homme? Et arrêtez de me parler de sport ou d'intérêt public.On exproprie des gens pour faire plaisir à un seul homme? Et la mascarade continue.
Et combien il vous paie pour dire de telles âneries????

Post monétaire Déposé le 05/08/2015 à 18h33  
Par Post monétaire Citer

@ Antilayat
.
Et quand des footeux ayant bien fait fonctionner les buvettes du stade tomberont du bord de la route dans le boviduc, à votre avis, qui va payer les pots cassés parce que le Grand Lyon n'aura pas tenu ses promesses ?
.
Quand on sait que tout ce bordel, c'est uniquement une vengeance du G. Collomb et que la route aurait pu passer au dessus sur des terrains communaux... ça fait relativiser vos propos ! :o)

Déposé le 05/08/2015 à 17h44  
Par LOLipop Citer

Antilayat a écrit le 05/08/2015 à 17h30

Nous sommes à environ 250 000 € de travaux effectués, entre le boviduc, les clôtures, les portails, les dégradations volontaires. L'éclairage du boviduc coûterait 13 000 € (il n’y a pas d'alimentation sur place, nécessité d'installer des panneaux solaires et des batteries) et ce n'est pas de la compétence du Grand Lyon. Les travaux du Boviduc sont terminés, y compris l’assainissement. La Métropole ne l'éclairera pas.

Dixit les services du Grand Lyon


http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/2015/05/12/manifestation-de-soutien-l-eleveur-philippe-layat-723113.html

Mon coco, avant de parler de pétain, de faire la morale, de menacer, apprends déjà à respecter le point de vue des autres, c'est la moindre des choses.
Layat il est gentil il est si il est là, ne t'en déplaise c'est mon droit de penser qu'il en est tout autrement.
C'est mon droit de penser que c'est un personnage vulgaire qui ne fait ça que pour l'argent.
Je constate qu'il me coûte cher et que si on faisait ce qu'on a fait pour lui à toutes les personnes qu'on exproprie, et bien on serait dans l'immobilisme le plus total.

Son terrain vaut 0,70€ du m², pas dix centimes d'euros de plus.
Non seulement on lui a donné 2,5x plus mais en plus le grand lyon lui a financé en dehors de toute obligation des travaux à hauteur de 300% de la valeur de son terrain.

Et en plus monsieur n'est pas satisfait, non mais on croit rêver...

tout le monde a un prix du terrain different...

vous pouvez donner vos sources??

j ecomrpend qu'un terrain non viabilisé ne valent rien... mais quand il est rattacher à une exploitation, il en est quoi exactement?

je ne suis pas du tout dans l'immobilier, et je ne travail pas non plus au cadastre...
éclairez moi!

.. tout ce que je constate, c est qu on a fait des aménagements pour les beaufs de Lyon (et les autres) puissent se regrouper : Tram, route, stade... avec une bonne partie de mes impots...
j aurais bien aimé etre consulté avant...

bref... donnez vos sources sur le prix du m²....

Déposé le 05/08/2015 à 17h30  
Par Antilayat Citer

Misère intellectuelle a écrit le 05/08/2015 à 14h38

Hé le footeux socialiste, d'où tenez-vous ces informations, voulez-vous un procès? Vous n'êtes pas à St Trop. en train d'admirer les yachts que jamais vous ne pourrez vous payer. ? On est jaloux de ses frères, on admire ceux qui ont le fric, on méprise ceux qui n'en ont pas. C'est la France de Pétain.

Nous sommes à environ 250 000 € de travaux effectués, entre le boviduc, les clôtures, les portails, les dégradations volontaires. L'éclairage du boviduc coûterait 13 000 € (il n’y a pas d'alimentation sur place, nécessité d'installer des panneaux solaires et des batteries) et ce n'est pas de la compétence du Grand Lyon. Les travaux du Boviduc sont terminés, y compris l’assainissement. La Métropole ne l'éclairera pas.

Dixit les services du Grand Lyon


http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/2015/05/12/manifestation-de-soutien-l-eleveur-philippe-layat-723113.html

Mon coco, avant de parler de pétain, de faire la morale, de menacer, apprends déjà à respecter le point de vue des autres, c'est la moindre des choses.
Layat il est gentil il est si il est là, ne t'en déplaise c'est mon droit de penser qu'il en est tout autrement.
C'est mon droit de penser que c'est un personnage vulgaire qui ne fait ça que pour l'argent.
Je constate qu'il me coûte cher et que si on faisait ce qu'on a fait pour lui à toutes les personnes qu'on exproprie, et bien on serait dans l'immobilisme le plus total.

Son terrain vaut 0,70€ du m², pas dix centimes d'euros de plus.
Non seulement on lui a donné 2,5x plus mais en plus le grand lyon lui a financé en dehors de toute obligation des travaux à hauteur de 300% de la valeur de son terrain.

Et en plus monsieur n'est pas satisfait, non mais on croit rêver...

Déposé le 05/08/2015 à 14h38  
Par Misère intellectuelle Citer

Antilayat a écrit le 05/08/2015 à 10h30

C'est clair et encore vous ne comptez même pas tous les aménagements que le grand lyon lui a fait à l'oeil.
Plus de 250 000€ de travaux effectués gratuitement par le grand lyon.
Non cet homme ne pense qu'au fric, qu'au fric et au fric.

Hé le footeux socialiste, d'où tenez-vous ces informations, voulez-vous un procès? Vous n'êtes pas à St Trop. en train d'admirer les yachts que jamais vous ne pourrez vous payer. ? On est jaloux de ses frères, on admire ceux qui ont le fric, on méprise ceux qui n'en ont pas. C'est la France de Pétain.

Déposé le 05/08/2015 à 11h31  
Par fidèle lecteur... Citer

Jean_glaude a écrit le 04/08/2015 à 22h20

et toi aussi t'es là ? t'es le pôv mec qui n'a pas le moyen d'avoir un yatch à st tropez ? diantre !
A quand tes prochaine flatulences ?

VIVE POST MONETAIRE !

Déposé le 05/08/2015 à 10h30  
Par Antilayat Citer

Ma petite entreprise ne connait pas la crise... a écrit le 05/08/2015 à 08h07

Outre les compensations, Monsieur Layat a eu une indemnité de 165.000 €, soit 12 ans de SMIC net.... On est loin d'un euro pa rm2 dont tu nous parle....

En tous cas, beaucoup aimeraient être expropriés comme Monsieur Layat...

C'est clair et encore vous ne comptez même pas tous les aménagements que le grand lyon lui a fait à l'oeil.
Plus de 250 000€ de travaux effectués gratuitement par le grand lyon.
Non cet homme ne pense qu'au fric, qu'au fric et au fric.

Déposé le 05/08/2015 à 09h56  
Par stupido....... Citer

Ma petite entreprise ne connait pas la crise... a écrit le 05/08/2015 à 08h07

Outre les compensations, Monsieur Layat a eu une indemnité de 165.000 €, soit 12 ans de SMIC net.... On est loin d'un euro pa rm2 dont tu nous parle....

En tous cas, beaucoup aimeraient être expropriés comme Monsieur Layat...

On peut aussi affiner....
5,3 hectares de terrains expropriés par la métropole, soit 53 000 m2.
1 euro le m2 soit 53 000 euros pour le terrain;
165 000 euros de compensation comme tu le dis.
Total de 218 000 euros divisé par 53 000 m2 = 4,11 euros le m2.
Alors que le prix du terrain sur Décines est d'environ 300 euros le m2, est ce que Philippe a touché le gros lot?
Alors que la même métropole a cédée à Aulas environ 50 hectares à 40 euros le m2, soit 20 millions d'euros payés par OL groupe, alors qu'il aurait dû débourser au moins 150 millions d'euros.
Et tout ça avec l'aval de la justice lyonnaise, qui déboute Philippe sur sa demande légitime à être indemnisé au moins au prix en cours et qui valide Aulas et Colomb sur cette entente illicite et illégale du prix de cession des 50 hectares.
Avec un peu de raisonnement, tu devrais te poser quelques questions.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.