Plan social chez Renault Trucks : la CFDT signe à son tour l’accord majoritaire

Plan social chez Renault Trucks : la CFDT signe à son tour l’accord majoritaire
Lyonmag.com

La CFE-CGC a été rejointe par la CFDT dans la signature de l’accord
majoritaire proposé par la direction. Une décision que ne suivent pas la
CGT et SUD.

Selon le syndicat, "cela permet la mise en œuvre des mesure d’accompagnement. Le volontariat démarre le 5 octobre. Pour la CFE-CGC les dernières propositions permettent d’obtenir des conditions satisfaisantes pour les salariés volontaires au départ. Le nombre de volontaires devrait permettre de limiter très fortement, le nombre de licenciements contraints. La direction les estime à 25".

Le syndicat rappelle d’ailleurs que seuls les éléments d’un accord sur les mesures d’accompagnement aux départs volontaires sont signés. Autrement dit, la CFE-CGC "n’approuve en aucune façon un plan social d’entreprise injuste pour les salariés et dommageable pour l’entreprise".

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pays de cocos le 19/09/2015 à 12:11
Post-monétarisme a écrit le 18/09/2015 à 11h58

25 licenciements ce n'est pas grave, ça veut dire qu'ailleurs 25 autres personnes vont pouvoir trouver un travail. Eh oui, pour créer un empli il faut en détruire un autre! CQFD

fais gaffe des trolls adorateurs du système communisme (il y en a beaucoup en France même si le parti est en extinction) et qui n'ont pas compris le système économique actuel vont te pendre:ils préfèrent voir l'entreprise couler avec que des chômeurs à l'eau plutôt que de voir couper un bras des services de l'entreprise qui souhaite se restructurer

Signaler Répondre

avatar
archimède le 19/09/2015 à 10:40
Post-monétarisme a écrit le 18/09/2015 à 11h58

25 licenciements ce n'est pas grave, ça veut dire qu'ailleurs 25 autres personnes vont pouvoir trouver un travail. Eh oui, pour créer un empli il faut en détruire un autre! CQFD

Je te propose d'aller expliquer ta fameuse théorie des vases communicants à ceux et celles qui vont perdre leur travail.

Signaler Répondre

avatar
renaulttrucksvivera le 19/09/2015 à 08:01

on ne peu pas mentir 1000 fois a 1 personne, mais on peu mentir 1 foi a 1000 personnes (pour les cinéphile ;))

Signaler Répondre

avatar
renaulttrucksvivera le 19/09/2015 à 07:58

je précise que c'est une estimation très très optimiste de la direction on verra a la fin mais quoi qu'il en soit sur le PSE 1 normalement 0 licenciement et GPEC résultat des licenciements sec et toujours pas de GPEC.

Signaler Répondre

avatar
Friedman le 18/09/2015 à 15:22
Post-monétarisme a écrit le 18/09/2015 à 11h58

25 licenciements ce n'est pas grave, ça veut dire qu'ailleurs 25 autres personnes vont pouvoir trouver un travail. Eh oui, pour créer un empli il faut en détruire un autre! CQFD

Bien vu ! une belle démonstration par l'absurde des inepties de notre néanmoins rigolo "Post Monétaire" !...

Signaler Répondre

avatar
Post-monétarisme le 18/09/2015 à 11:58

25 licenciements ce n'est pas grave, ça veut dire qu'ailleurs 25 autres personnes vont pouvoir trouver un travail. Eh oui, pour créer un empli il faut en détruire un autre! CQFD

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.