Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

Rhône-Alpes : deux salariés sur trois “nerveusement fatigués” par leur travail

DR

La société Malakoff Médéric a publié une étude sur les conditions de travail en Rhône-Alpes. Selon le baromètre de l’assureur deux salariés sur trois jugeraient leur travail  "nerveusement fatigant".

Des statistiques qui s’expliquent par plusieurs données : 53 % des salariés de la région ont vécu au moins une restructuration, réorganisation ou une modification de poste au cours de l’année écoulée. De même, 18 % se sont vus imposer un changement de poste ou de métier avec de nouvelles missions.

Dans l’ensemble, les salariés affirment comprendre la nécessité de s’adapter et d’être flexible pour correspondre aux transformations du marché mais ils estiment que ces changements exigent plus d’accompagnement et de soutien de la part de leur hiérarchie (seul 58% des employés s’estiment reconnus par leur direction).

En 2015, 38 % des salariés de Rhône-Alpes affirment que leur rythme de travail s’est accéléré. Un changement qui se traduit souvent par plus de stress, plus de fatigue physique et des difficultés à prendre du recul face aux décisions professionnelles.



Tags : salaries |

Commentaires 14

Déposé le 02/10/2015 à 10h12   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par J'aime mon boss Citer

Oui Casimir peut être mais alors arrêter de vous plaindre sans arrêt !! Bossez et prenez vos salaires et quand vous êtes fatigués partez en congés payés par votre patron et envoyez lui une carte postale pour le remercier !!!

Déposé le 01/10/2015 à 23h48  
Par Jitou Citer

La société Malakoff Médéric a publié une étude sur les fonctionnaires et autres agents du secteur public il faut le préciser ... car les changements de postes, les réorganisations, la nécessité de s'adapter c'est le quotidien de la majorité des salariés du privé et ce depuis 40 ans au moins. Donc je ne vais pas pleurer pour quelques privilégiés que l'on bousculent un peu dans leurs habitudes ...

Déposé le 01/10/2015 à 21h13  
Par Nostromo Citer

Bof
Dans mon entreprise, c'est RTT, salaire correct, intéressement, participation, tickets restau, TCL remboursé, CE cadeaux...............
Et la moitié des gens se plaint gnagnagna et regnagnagna et je suis fatigué et je suis déprimé et j'ai mal ici et là
Surtout les filles désolé mais c'est comme ça
Je pleurerai pas si tout ça se pète la gueule au final
Quand les gens seront dehors, ils réfléchiront peut être un peu et arrêteront de faire chier la planète et de pourrir le système

Déposé le 01/10/2015 à 18h33  
Par qwerty Citer

Le mal être au travail est souvent du à une incompatibilité d'humeur avec ses collègue, qui eux même sont bloqués dans l'entreprise, car il est très difficile de rebondir dans un autre emploi, du coup tout le monde se supporte.

Voilà le nombre de mes candidatures mail depuis Mars :
800 Candidatures directes sur différents sites archivés et encore que ça fait 2 mois que je ne les archives plus sur ma boite mail.
255 Candidatures sur le pole emploi archivés depuis Juin
1490 Mails de candidatures.
Sachant qu'il y'a 1000/2000 entreprises sur la ville autant dire que j'ai postulé partout, quasiment aucun retours, dans ces conditions quand vous avez un poste, vous vous y accrocher, même si vos collègues sont insupportable jusqu'au moment où ça se termine à la bagarre ou au suicide.

Déposé le 01/10/2015 à 17h54  
Par casimyrr Citer

Chomedu a écrit le 01/10/2015 à 17h33

Ceux qui trouvent que le travail les épuisent ont toujours la possibilité de quitter leur emploi pour le laisser à d'autres plus courageux car rester à la maison est moins fatigant que de travailler !

Voit pas en quoi vivre au chomdu avec l'angoisse quotidienne de se retrouver à la rue et crever de pauvreté et plus relaxant le troll du fn

Déposé le 01/10/2015 à 17h35   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Tricolore Citer

Les migrants analphabètes touchent d'avantage que les retraités Francais !! Cherchez l'erreur !!

Déposé le 01/10/2015 à 17h33   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Chomedu Citer

Ceux qui trouvent que le travail les épuisent ont toujours la possibilité de quitter leur emploi pour le laisser à d'autres plus courageux car rester à la maison est moins fatigant que de travailler !

Déposé le 01/10/2015 à 14h11  
Par zlavatar Citer

Le BTP c'est pire, bagarre pratiquement toutes les semaines...

Déposé le 01/10/2015 à 14h10  
Par minimum veillesse garanti Citer

cerise a écrit le 01/10/2015 à 10h53

Les sujets genre "je ne veux plus travailler", "comment gagner sa vie sans travailler" pullulent sur le net. L'emploi devient rare et peu valorisant, il faut dire. Et souvent aussi il ne permet que de vivoter, sans stabilité ni projet.
Et la perspective de devoir, pour pas mal d'entre nous, continuer jusqu'à...parfois 67 ans, en sachant qu'après 45 ans on est "senior" pour le marché! Brrr...

Et parait que le taux de réversion de retraite va passer à 48% de la moyenne de ce que vous gagniez en fin de carrière, autant dire que sans complémentaire, c'est le minimum vieillesse garanti

Déposé le 01/10/2015 à 14h03   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Henrisalvador Citer

Eh oui le travail c'est la santé RIEN FAIRE C'EST LA CONSERVER...... Vous savez ce qu'il vous reste à faire,il y a un paquet de spécialistes qui peuvent vous renseigner. Cela devrait en intéresser plus d'un.

Déposé le 01/10/2015 à 10h53  
Par cerise Citer

Les sujets genre "je ne veux plus travailler", "comment gagner sa vie sans travailler" pullulent sur le net. L'emploi devient rare et peu valorisant, il faut dire. Et souvent aussi il ne permet que de vivoter, sans stabilité ni projet.
Et la perspective de devoir, pour pas mal d'entre nous, continuer jusqu'à...parfois 67 ans, en sachant qu'après 45 ans on est "senior" pour le marché! Brrr...

Déposé le 01/10/2015 à 10h42  
Par rapport Citer

certes a écrit le 01/10/2015 à 10h32

Et oui les anciens ont vécu "sur la bête" on a plus qu'à trimer maintenant..

Les usines ancien modèle étaient gérées par des patrons, national.
Les usines nouveau modèle sont gérées par des managers, mondial.
Vous connaissez sans doute la différence entre un ancien patron et un nouveau manager.
D'où ce nouveau monde, sans rapport avec la "bête".

Déposé le 01/10/2015 à 10h32  
Par certes Citer

papy a écrit le 01/10/2015 à 10h26

Le monde change, plus de flexibilité pour le patronat !
Ce monde devient le votre les jeunes, bon courage.

Et oui les anciens ont vécu "sur la bête" on a plus qu'à trimer maintenant..

Déposé le 01/10/2015 à 10h26  
Par papy Citer

Le monde change, plus de flexibilité pour le patronat !
Ce monde devient le votre les jeunes, bon courage.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.