Lyon : les salariés de la Fnac Part-Dieu se mobilisent ce vendredi pour leurs conditions de travail

Lyon : les salariés de la Fnac Part-Dieu se mobilisent ce vendredi pour leurs conditions de travail
Photo d'illustration - DR

Ils ont prévu de débrayer à partir de midi.

Un rassemblement des salariés de la Fnac Part-Dieu aura lieu ce vendredi à la mi-journée devant le magasin du centre commercial. Ils entendent dénoncer « la dégradation de leurs conditions de travail liée à un effectif constamment revu à la baisse qui ne leur permet plus d’exercer sereinement leurs métiers.

"L’introduction permanente de la polyvalence aggrave la situation et détruit les cœurs de métiers, transformant souvent les vendeurs Fnac en vendeurs d’assurances sous la pression constante de la Direction qui n’a que faire des alertes concernant les risques psychosociaux", explique la CGT Fnac qui réclame une prime Covid pour les salariés.

X
12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nono 01 le 29/01/2022 à 15:27

Pas de bon vendeur et surtout conseil nul de chez nul a la FNAC , je suis dans allez chez Darty , service et conseil parfait ,j'ai donc acheter ma tablette chez eux !!

Signaler Répondre

avatar
FNAC ! le 29/01/2022 à 14:31
Le GaGa a écrit le 28/01/2022 à 18h47

Comme d’hab la CGT égale à elle même….
Niveau raz du bitume !

FNAC = « Fédération nationale d'achats des cadres » mais c'était au siècle dernier !

Signaler Répondre

avatar
Gattaca le 29/01/2022 à 00:20

Grave, j'avoue c'est devenu des vendeurs d'assurances. Je fou plus les pieds dans ces magasins, ces grosses chaines de magasins recrute avant tout des vendeurs d'assurances, d'extension de garantie et de carte fidélité car se sont des produits a marge, plutôt que de vrai conseillés capable d'apporter une plus value aux clients.

Ces boîtes cherchent de plus en plus qu'à vous vendre des produits dont vous avez pas besoin, du coup les clients vont sur Internet, le CA baisse, c'est la faute du client et des vendeurs évidemment 🤣

Courage aux salariés qui doivent s'adapter toujours plus à un management qui leur en demande toujours trop sans contrepartie.

Signaler Répondre

avatar
1234 le 28/01/2022 à 22:35

Ha la fnac, on peut le voir à ses vendeurs jamais dispos, que cette boite est gérée nimp, si leur direction voulait réellement de l'argent, ils nous mettraient des vendeurs quand on veut acheter du matos qui nécessite de passer par un.... vendeur. Perso j'y vais plus, donc bravo.

Signaler Répondre

avatar
Le GaGa le 28/01/2022 à 18:47

Comme d’hab la CGT égale à elle même….
Niveau raz du bitume !

Signaler Répondre

avatar
Zablay le 28/01/2022 à 12:57

Cette chaîne a eu le quasi monopole sur les biens culturels pendant des décennies, engrangeant les millions, sans jamais adapter ses tarifs. On ne pleurera pas sa disparition.

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 28/01/2022 à 09:50

Quel rapport entre la prime covid et les risques psychosociaux et le manque de personnel.. comme d'habitude la CGT mélange tout !

Signaler Répondre

avatar
réalité le 28/01/2022 à 09:45
Maggie Macron a écrit le 28/01/2022 à 05h39

Allez hop , bossez sinon on vous remet un coup de confinement et une croix sur votre pass politique ...
Quel bonheur le libéralisme !!

vous avez raison, un bon petit régime communiste pour remettre de l'ordre...

Signaler Répondre

avatar
Tranquillou bidou le 28/01/2022 à 08:52
Zig a écrit le 28/01/2022 à 07h24

Absence de prime COVID = RISQUE PSYCHO SOCIAL?

Expliquez moi le rapport!!!

Le covid est une belle excuse depuis le début de la pandémie. Je plains les services RH...

Signaler Répondre

avatar
Zig le 28/01/2022 à 07:24

Absence de prime COVID = RISQUE PSYCHO SOCIAL?

Expliquez moi le rapport!!!

Signaler Répondre

avatar
lol le 28/01/2022 à 05:47

Ils sont fatigués ? Ben,changez de métier tout simplement,ou traversez la rue !

Signaler Répondre

avatar
Maggie Macron le 28/01/2022 à 05:39

Allez hop , bossez sinon on vous remet un coup de confinement et une croix sur votre pass politique ...
Quel bonheur le libéralisme !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.