Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Départ de Blédina : “une décision prise sans aucune concertation” pour Guilloteau

LyonMag

Le départ du numéro un français de l’alimentation infantile de Villefranche-sur-Saône n’en finit pas de faire parler.

En 2017, c’est en effet à Limonest que l’entreprise posera ses valises. La dernière réaction vient ce lundi de Christophe Guilloteau qui "déplore" cette annonce.

"L’entreprise Blédina est présente sur ce territoire du nouveau Rhône depuis le 19e siècle, son départ annoncé est donc un mauvais coup porté au développement de notre territoire", dénonce le président du département du nouveau Rhône qui "regrette également le manque d’information sur ce dossier, et une décision prise sans aucune concertation avec les élus".

Christophe Guilloteau est d’ailleurs catégorique sur le sujet ; le siège de Blédina doit rester à Villefranche-sur-Saône. "Une solution alternative peut être trouvée !", estime le président du Département.



Tags : Blédina | guilloteau |

Commentaires 4

Déposé le 12/10/2015 à 23h03  
Par Météore Citer

On réagirais de la même manière si une grosse boite lyonnaise comme Sanofi déménageais à Paris.

Déposé le 12/10/2015 à 18h35  
Par Nostromo Citer

J'ai envie de dire que Limonest, c'est moins grave que Bucarest ou Delhi non....
Parce que les petits pots ça voyage super bien hein
Faut pas déconner quand même

Déposé le 12/10/2015 à 18h14   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par neuvillois971 Citer

Et le sige du dpartement vous le dplacer quand a Villefranche ou auLac Et le dpartement vous le dplacer au lac des sapins bledina a raison la mtropole de Lyon donn plus de prestige que Villefranche fait vivre avec son temps

Déposé le 12/10/2015 à 17h39  
Par "élus" obs Citer

Mais de quoi se mêle-t-il ? Ce garçon, qui ne connait strictement rien à la vie économique, ose dire qu'une entreprise doit avoir son siège social dans son département et doit se concerter avec les élus ! Surréaliste... Un élu normal, ceux qu'on attend depuis des lustres, devrait s'interroger sur les raisons du départ d'un siège social. Et donc, avec modestie, proposer des choses pour donner envie aux seuls créateurs d'emplois et de richesses, les entreprises, de s'installer chez lui. Le diktat communiste c'est, heureusement, fini. Pfffffff

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.