Caluire : un locataire handicapé expulsé de son appartement par l’OPAC

Caluire : un locataire handicapé expulsé de son appartement par l’OPAC
DR

Roméo a 39 ans, il est invalide à 80% et occupait depuis 2008, un appartement chemin des Allées à Caluire. Accusé de ne pas payer son loyer et d’être à l’origine de "troubles" de voisinage, on apprend ce jeudi dans la presse lyonnaise qu’il a été contraint de quitter son logement.

Expulsé par l’OPAC du Rhône, le trentenaire dénonce des violences dont il aurait été victime dans son quartier : brutalités, lettres d’insultes, incivilités, jet de braise lancée depuis l’extérieur dans son appartement etc …

Ce père de trois enfants estime être la cible d’un véritable complot dans sa résidence. Séparée de son ex-femme, il accuse celle-ci d’avoir quitté leur foyer en laissant des dettes et des loyers impayés. Roméo a fait la demande pour obtenir une mutation et quitter le lieu où il résidait afin d’obtenir un logement plus adapté à ses moyens. L’OPAC du Rhône se défend de "jeter à la rue" cet homme handicapé moteur, l’organisme affirme qu’une décision de justice a bien autorisé l’expulsion.  Aucune mutation ne serait prévue pour l’ex-locataire, le bailleur social souhaitant mettre un terme définitif à une situation devenue "ingérable" selon lui.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jms69 le 01/12/2015 à 23:20

cette personne a droit a un dossier de surendettement comme beaucoup d autre,maintenant l apl et sa pension d invalidité le loyer aurait du etre prélevé a la source cela lui aurait rendu service

Signaler Répondre

avatar
toto le 30/11/2015 à 11:15

Toujours prêts à s'indigner, les gens et la presse feraient bien de se renseigner concernant cette personne.
Le fait d'être handicapé ne permet pas tout et n'importe quoi.
Beaucoup de gens et de commerçants de Caluire ont déjà eu affaire à lui et ne peuvent que comprendre la décision. judiciaire.

Signaler Répondre

avatar
Heeelp!!!! le 30/10/2015 à 20:59

Et là ils sont où les bobos sauveurs de roms et de réfugiés? (enfin sauveurs de roms derrières leurs écrans hein, faut pas exagérer non plus)

Signaler Répondre

avatar
romane le 30/10/2015 à 15:40

c'est triste de ce retrouver à la rue est handicapé mais pourquoi avoir attendu ... De ne pas avoir régler ses impayée avoir vu une assistante sociale ... C'est bizarre ts sa ...

Signaler Répondre

avatar
nastasha le 30/10/2015 à 13:13
2 poids 2 mesures a écrit le 30/10/2015 à 12h29

"... Accusé... d’être à l’origine de "troubles" de voisinage, on apprend ce jeudi dans la presse lyonnaise qu’il a été contraint de quitter son logement..."

Donc pour l'OPAC les racailles islamistes qui dealent, squattent, ... ne sont pas des troubles de voisinage vu qu'ils ne les expulse jamais.

Fort contre les faibles, faibles contre les forts.
30 années de gauchisme plus ou moins rouges a vraiment laisser des traces indélébiles dans ce pays.

way même quand ils poussent le mari de la concierge à tenter de se suicider après avoir désosser son véhicule, alors qu'il était au chômage au rsa, ils ne les expulsent pas...

Signaler Répondre

avatar
2 poids 2 mesures le 30/10/2015 à 12:29

"... Accusé... d’être à l’origine de "troubles" de voisinage, on apprend ce jeudi dans la presse lyonnaise qu’il a été contraint de quitter son logement..."

Donc pour l'OPAC les racailles islamistes qui dealent, squattent, ... ne sont pas des troubles de voisinage vu qu'ils ne les expulse jamais.

Fort contre les faibles, faibles contre les forts.
30 années de gauchisme plus ou moins rouges a vraiment laisser des traces indélébiles dans ce pays.

Signaler Répondre

avatar
Marie0000 le 30/10/2015 à 12:02

Vous manquez vraiment de sujets à la rédac de Lyon mag

Signaler Répondre

avatar
Totoche le 30/10/2015 à 11:55

@Natasha : ah non on s'en fiche pas, non. Ce n'est pas parce qu'on est handicapé qu'on a d'un seul coup le droit de ne pas payer son loyer. Et ce n'est pas parce qu'une personne ne peut travailler qu'elle n'a pas de revenus : AAH, APL, sans parler des loyers à moitié prix... C'est assurément très dur, mais c'est aussi très dur pour les personnes valides qui se font expulser tous les jours pour tout en tas d'autres raisons, et qui ne font pas l'objet d'un article tire-larmes dans la presse locale.

Signaler Répondre

avatar
Totoche le 30/10/2015 à 11:33

@MDE : mais bon je vais quand même tenter le coup avec une photo de fauteuil roulant, ça peut peut-être passer...

Signaler Répondre

avatar
Nastasha le 30/10/2015 à 11:33
Totoche a écrit le 30/10/2015 à 11h01

Quelqu'un s'est donc fait expulser parce qu'il ne paie pas son loyer. Et on en fait un article dans la presse.

on s'en fiche de ça, l'article parle de ça :
handicapé moteur, invalide à 80%, soit incapable de travailler, de pourvoir seul à ses besoins, expulsé à la rue.
Dans ce cas vous autorisez l'euthanasie, vous ne laisser pas les gens mourir dans la rue de faim, de froid, de maladie.

Signaler Répondre

avatar
MDE le 30/10/2015 à 11:11

"Merde", il est pas Syrien, ça fait pas pleurer la ménagère bobotisée de moins de 50 ans et ça fait pas vendre de yaourts.
Flûte et reflûte, j'aurais pas une photos trach a vendre 30.000 euros a la presse.

Signaler Répondre

avatar
Totoche le 30/10/2015 à 11:01

Quelqu'un s'est donc fait expulser parce qu'il ne paie pas son loyer. Et on en fait un article dans la presse.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.