Le tribunal de commerce de Lyon prononce la liquidation de Cenntro Motors

Le tribunal de commerce de Lyon prononce la liquidation de Cenntro Motors
LyonMag.com

C’est la fin d’une longue agonie. Le tribunal de commerce de Lyon a prononcé ce vendredi après-midi la liquidation de Cenntro Motors.

La justice a déclaré irrecevables les trois offres de reprises qui avaient été déposées pour sauver l’usine du 7e arrondissement spécialisée dans les véhicules électriques, dont celle de l’allemand Magnum prévoyant la sauvegarde de 50 emplois.

Cette décision, qui ne faisait pas de doute ou presque, entraine la suppression sèche de 382 emplois à Lyon.

Le tribunal de commerce a estimé que l'offre de Magnum paraissait "réaliste, mais très faible sur le plan social". L'avocat du groupe allemand réclamait 15 jours pour concrétiser son offre, une requête pas "réaliste" qui aurait fait "courir un risque pour les droits des salariés" selon la justice qui n'a également pas accédé à la demande des salariés de réaliser une expertise judiciaire.

Le dossier SITL puis Cenntro Motors avait en effet coûté de l'argent public - on parle de plusieurs millions d'euros - tandis que les repreneurs comme Peter Wang de Cenntro avaient aussi dépensé sans compter, ne permettant pas pour autant aux activités de reprendre un rythme normal. L'utilisation de tout cet argent méritait une transparence que le tribunal de commerce de Lyon n'a pas souhaité accorder.

X
19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ilhem VE69 le 26/11/2015 à 13:52

il y a des échos que Mr Choffat vas reprendre la boite en 2016 avec l’ensemble des effectifs branleurs
bonne nouvelle je suis content après que j’étais triste

Signaler Répondre

avatar
Post Momonétaire le 04/11/2015 à 13:48
Vas-y Marco a écrit le 04/11/2015 à 13h08

Bien dis Marco, tu l'as bien remballée celle-là!
Non mais pour qui elle se prend celle-là à prendre la défense des futurs chomeurs dont tu te moque! On marche sur la tête!

Petit homme au survisme aussi atrophié que l'est votre misérable cerveau conditionné par la chimère monnaie, sache que dans la civilisation post monétaire il n'y a pas de chômage !

Chez nous un humain apporte son travail à la société, société qui en échange répond à ses besoins. Une carte à puce permet de prouver que la personne apporte son travail à la société. Elle est présentée comme une carte bleue mais sans limitation.

Va te renseigner sur notre site, si bien sur ça ne te fatigue pas trop de penser en terme non monétaire ! o:)

Signaler Répondre

avatar
Vas-y Marco le 04/11/2015 à 13:08
Post monétaire a écrit le 02/11/2015 à 09h54

C'est drôle, pour vous ce qui est à vomir, ce n'est pas toutes les magouilles commerciales et humaines liées à cette affaire, mais quelqu'un qui en parle...
.
Encore une personne qui n'aime pas la sirène des pompiers parce que ça le dérange, mais pas gêné par le feu qui détruit. Vive la politique de l'émotion ! (vous deviez surement être "charlie", vous ! :o)))

Bien dis Marco, tu l'as bien remballée celle-là!
Non mais pour qui elle se prend celle-là à prendre la défense des futurs chomeurs dont tu te moque! On marche sur la tête!

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 02/11/2015 à 09:56
Casse bonbons a écrit le 31/10/2015 à 07h50

Bizarre, personne ne parle du transfert de technologie que notre ami Peter a soigneusement organisé pendant cette période en Chine et au Nevada en particulier dans son usine de Spark. Le véhicule conçu par SITL se retrouve sur le marché US sous le pseudo de MÉTRO sans une seule retombée pour la structure en France...
Qu'en est il en Chine exactement, alors que des investissements colossaux sont consentis dans la mobilité électrique?
Pourquoi les journalistes ne s'intéressent-ils pas au sujet?

"...............Pourquoi les journalistes ne s'intéressent-ils pas au sujet?.............."
.
Adressez-vous à de vrais journalistes et ils suivront surement l'affaire en ayant de bonnes infos. Sans les informateurs, les journalistes ne peuvent rien.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 02/11/2015 à 09:54
Ecoeurant a écrit le 30/10/2015 à 20h46

382 personnes se retrouvent au chômage et vous faites de l'humour là-dessus... vous êtes à vomir.

C'est drôle, pour vous ce qui est à vomir, ce n'est pas toutes les magouilles commerciales et humaines liées à cette affaire, mais quelqu'un qui en parle...
.
Encore une personne qui n'aime pas la sirène des pompiers parce que ça le dérange, mais pas gêné par le feu qui détruit. Vive la politique de l'émotion ! (vous deviez surement être "charlie", vous ! :o)))

Signaler Répondre

avatar
befun le 02/11/2015 à 06:46

Ce qui m'épatera toujours c'est comment l'ancien PDG (dont j'ai perdu le nom) a pu racheter cette société alors qu'il n'avait lui même qu'une tolerie avec 20 personnes dedans ?
incroyable, c'est comme si mon boucher avec ses 2 salariés rachetait jambon d'aoste ou mon voisin maçon avec 10 employés se faisait Eiffage?

Signaler Répondre

avatar
Gil79 le 01/11/2015 à 21:58

Je suis content que tout ces magouilleurs n'ai pu reprendre cette entreprise. Enfin, une justice juste et, ils faudrait tous les foutres hors de la France. Se sont tous des pourris.
ET se sont les travailleurs qui trinquent encore mais, stop au biznessmans avec l'argent public...LA Boos est derrière se cirque continuel. Arrèter de croire que 50 emplois aurait été bien. complètement nul de penser cela...

Signaler Répondre

avatar
Sacré post-momo le 01/11/2015 à 20:44
Ecoeurant a écrit le 30/10/2015 à 20h46

382 personnes se retrouvent au chômage et vous faites de l'humour là-dessus... vous êtes à vomir.

Ah, vous venez de faire connaissance avec Post-Monétaire, le type le plus imbuvable des forums internet! Rassurez vous, il est un peu perché, mais il n'est pas méchant pour deux sous :o)

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 31/10/2015 à 18:54
moi a écrit le 30/10/2015 à 16h59

ce n'est pas forcément la responsabilité directe du gouvernement, ou voulez-vous un système controlant tout comme l'URSS?

ce qui est à remettre en cause, c'est la décision du tribunal: pourquoi ne pas retenir l'offre allemande? peut être qu'elle ne vaut rien, mais ca ferait toujours 50 personnes de sauvées

Le gouvernement n'y est tout de même pas pour rien non plus
Le coût du travail, les impôts et taxes... n'ont cessé de se multiplier ces 40 dernières années pour amener l'industrie vers sa seule destination possible : Le gouffre !
Ce qui n'excuse en rien la mauvaise gestion de cette entreprise si j'ai bien tout compris

Signaler Répondre

avatar
eclairage le 31/10/2015 à 09:55

la société magnum est diriger par madame boos connut pour mia qui a racheter heuilliez voulait aussi le citilec il on recuperer le process mia au passage boos et wang associés pour piller la france et faire son bissness entre la coréé la chine et les usa adieu mon pays heureusement que le tribunal na pas validé a un moment stop a la corruption ca fait plaisir ce coup ci meme si on se retrouvent au chomedu

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 31/10/2015 à 08:43

Peut-être que QUEYRANNE pourrait les faire embaucher ,
ils devraient lui demander

Signaler Répondre

avatar
Casse bonbons le 31/10/2015 à 07:50

Bizarre, personne ne parle du transfert de technologie que notre ami Peter a soigneusement organisé pendant cette période en Chine et au Nevada en particulier dans son usine de Spark. Le véhicule conçu par SITL se retrouve sur le marché US sous le pseudo de MÉTRO sans une seule retombée pour la structure en France...
Qu'en est il en Chine exactement, alors que des investissements colossaux sont consentis dans la mobilité électrique?
Pourquoi les journalistes ne s'intéressent-ils pas au sujet?

Signaler Répondre

avatar
l'honneur est sauf le 30/10/2015 à 21:01

C'est triste :(
Heureusement que nos roms sont à l'abri de tout ça, bientôt logements et emplois, ouf!

Signaler Répondre

avatar
Ecoeurant le 30/10/2015 à 20:46
Post monétaire a écrit le 30/10/2015 à 16h28

C'est bizarre, mais je crois que c'est le secteur immobilier lyonnais qui va applaudir cette décision, car nulle doute que le terrain a beaucoup plus de valeur que l'usine et les employés...
.
Ne vous plaignez pas, c'est pour votre bien. :o)

382 personnes se retrouvent au chômage et vous faites de l'humour là-dessus... vous êtes à vomir.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 30/10/2015 à 19:02
Fini le PS a écrit le 30/10/2015 à 16h49

On ne peut pas se plaindre, nous avions voté Hollande pensant qu'il allait aider les travailleurs. Il a préféré aider des minorités actives.
Maintenant on sait pour qui nous allons voter nous les travailleurs.

Vous allez voter de nouveau pour un vendeur de rêves ?
.
Qui vous promettent "le bonheur" tout en restant dans le même paradigme économique monétaire ?
Bon courage ! :o)
Le FN n'a aucune solution réelle.

Signaler Répondre

avatar
Laule le 30/10/2015 à 17:22
moi a écrit le 30/10/2015 à 16h59

ce n'est pas forcément la responsabilité directe du gouvernement, ou voulez-vous un système controlant tout comme l'URSS?

ce qui est à remettre en cause, c'est la décision du tribunal: pourquoi ne pas retenir l'offre allemande? peut être qu'elle ne vaut rien, mais ca ferait toujours 50 personnes de sauvées

Offre allemande, FN, etc...
He les fachos faut se calmer

Signaler Répondre

avatar
moi le 30/10/2015 à 16:59
Fini le PS a écrit le 30/10/2015 à 16h49

On ne peut pas se plaindre, nous avions voté Hollande pensant qu'il allait aider les travailleurs. Il a préféré aider des minorités actives.
Maintenant on sait pour qui nous allons voter nous les travailleurs.

ce n'est pas forcément la responsabilité directe du gouvernement, ou voulez-vous un système controlant tout comme l'URSS?

ce qui est à remettre en cause, c'est la décision du tribunal: pourquoi ne pas retenir l'offre allemande? peut être qu'elle ne vaut rien, mais ca ferait toujours 50 personnes de sauvées

Signaler Répondre

avatar
Fini le PS le 30/10/2015 à 16:49

On ne peut pas se plaindre, nous avions voté Hollande pensant qu'il allait aider les travailleurs. Il a préféré aider des minorités actives.
Maintenant on sait pour qui nous allons voter nous les travailleurs.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 30/10/2015 à 16:28

C'est bizarre, mais je crois que c'est le secteur immobilier lyonnais qui va applaudir cette décision, car nulle doute que le terrain a beaucoup plus de valeur que l'usine et les employés...
.
Ne vous plaignez pas, c'est pour votre bien. :o)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.