Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Florence Lapica - LyonMag

Florence Lapica : “Les médecins généralistes vont montrer à Marisol Touraine qu’ils existent”

Florence Lapica - LyonMag

Florence Lapica est l’invitée de Ca Jazz à Lyon ce vendredi. La présidente du syndicat MG France Rhône-Alpes est revenue sur la grève des médecins généralistes à Lyon.

Les Lyonnais vont devoir s’attendre à "un mouvement massif". Les médecins en colère veulent frapper un grand coup tandis que lundi, le projet de loi santé de Marisol Touraine doit être examiné en deuxième lecture à l’Assemblée Nationale. "Certains médecins ont toutefois décidé de donner les informations à leurs patients, de placarder dans leur cabinet des affiches pour expliquer la colère des généralistes", explique Florence Lapica. "Il faut maintenir la pression, poursuit-elle. Parce que ce sera un combat pour des négociations afin d’obtenir des articles qui puisse le plus possible adapter la loi à notre pratique de tous les jours".

Selon la présidente du syndicat MG France Rhône-Alpes, "Marisol Touraine nie complètement le mouvement, elle ne veut pas négocier avec nous. On va lui montrer que nous existons".

Ce qui pose bien sûr problème aux médecins généralistes qui organiseront une opération escargot ce vendredi à Lyon, c’est la généralisation du tiers payant. "Ce n’est pas aux médecins généralistes de savoir si le patient a bien signé la déclaration de médecin traitant puis finalement s’il a bien payé sa mutuelle puis finalement s’il n’a pas changé de travail le mois précédent et donc de mutuelle. On est là pour soigner les gens, pas pour savoir dans quelle situation administrative ils sont".

Le mouvement pourrait se poursuivre en décembre, mais Florence Lapica le reconnaît, faire grève pendant les vacances comme l’an dernier "n’est pas une bonne idée". Elle considère cependant que "la population nous soutient, elle a peur que les mutuelles coûtent plus cher et qu’elles ne les remboursent moins".

 

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com



Tags : ça jazz à lyon | médecins | médecins généralistes |

Commentaires 23

Déposé le 13/11/2015 à 23h23  
Par non pa vrai Citer

Jeansais a écrit le 13/11/2015 à 20h43

De toute façon les jeunes étudiants en médecine ne veulent plus être médecin généraliste...comme pour les travailleurs du bâtiment,les curés ils seront remplacés par des immigrés roumains ou d'Afrique ....

Dans le Btp il y'a eu 175 000 suppressions fermes de postes, arrêter de croire le medef qui dit qu'il manque des candidats, en plus en fait vers la fin du paragraphe concerné, ils disent qu'ils manqueront de candidats dans le futur, en attendant il n'y en a pas de boulot, ils en suppriment dans ce secteur et enfin ils disent qu'il manqueront de candidats s'y connaissant en environnement, mais dans ce cas impossible de former les 175 000 personnes qui ont perdu leur boulot d'ouvrier du btp pour un éventuel boulot dans 5 ans à une formation qu'il faudra certainement reprendre pour que les recruteurs les sélectionnes... Puis ce sont pas immigrés que les boites du btp font venir, ce sont des travailleurs européens par le biais de sous traitant, en générale ce sont des portugais pour la plupart et payés au smic portugais...

Pour les médecins étant donné le nombre d'étudiant qui font médecine à l'étranger, il n'y a qu'a revoir ou supprimer le numérus closus...

Déposé le 13/11/2015 à 20h43  
Par Jeansais Citer

De toute façon les jeunes étudiants en médecine ne veulent plus être médecin généraliste...comme pour les travailleurs du bâtiment,les curés ils seront remplacés par des immigrés roumains ou d'Afrique ....

Déposé le 13/11/2015 à 18h12  
Par jms69 Citer

pourvu qu il ne fasse pas avec Mme tourainne comme avec le boss d air france "la france va encore passé dans les journaux mondiaux"

Déposé le 13/11/2015 à 15h24  
Par Post Momonétaire Citer

Enfin une médecine pour nous les post momonétaires.

Déposé le 13/11/2015 à 14h28  
Par yop man Citer

EricdeLyon a écrit le 13/11/2015 à 11h24

Je ne crois pas que ce soit pour les raisons que vous évoquez que les médecins sont en gréve.

Le problème n°1, c'est que le gouvernement veut instaurer le tiers payant, mais ne veut pas payer : en clair, la réforme prévoit que :

1 les médecins avancent l'argent en attendant que la SS rembourse.
2 Les médecins doivent s'assurer que leur patient soit bien assuré, et que ce patient a une mutuelle.
3 Les médecins doivent traiter toute l'administration, transmettre les dossiers, et à la SS, et aux mutuelles.
4 Bien sur s'il y a un problème, alors ce sera donc de la faute du médecin.

5 Ensuite le médecin devra donner entre 1 et 2 mois de trésorerie en attendant d'être remboursé, de la SS, et surtout des mutuelles, qui pour certaines mettent 1, voire 2 mois pour rembourser.

Un médecin ne pourra jamais faire ça sans une secrétaire. Donc embauche obligatoire, cout minimum 2000€ par mois.
Si on prend un généraliste qui gagne correctement sa vie, environ 5000€ par mois, il donne 2000€ pour sa secrétaire, 2500 s'il paye au dela du smic, il lui reste donc... 2500 € !

Franchement heureusement qu'il y a la guerre en Syrie et que les médecins fuient leur pays, parce que je pense que plus beaucoup de monde n'ira se faire chier pendant 10 ans à faire des études de malade pour gagner ça.

Il vaut mieux faire un CAP et devenir boulanger, en plus vous gagnerez dix ans de cotisation.

Maintenant, pour conclure, je dirais que si le gouvernement veut faire le tiers payant, qu'il l'assume, et que ce soit vraiment la collectivité qui le fasse, ou mieux ils annulent cette disposition stalinienne.

La gauche n'est plus progressiste, elle vise simplement à détruire ce qui existe, car c'est inutile, le système de remboursement fonctionne a peu près correctement, le tiers payant ne sert à rien. Les plus pauvres par exemple n'ont déjà pas à avancer l'argent.

Inutile d'embaucher à temps plein une secrétaire pour cette tâche, vous pouvez passer par service partagé, par le biais d'un prestataire spécialisé, expert comptable, ... c'est pas les solutions qui manquent.
Le service tourne autour de 80 à 300 euros par mois... les médecins spécialistes y ont déjà recourt

Déposé le 13/11/2015 à 14h21  
Par (très) patient en colère Citer

EricdeLyon a écrit le 13/11/2015 à 11h24

Je ne crois pas que ce soit pour les raisons que vous évoquez que les médecins sont en gréve.

Le problème n°1, c'est que le gouvernement veut instaurer le tiers payant, mais ne veut pas payer : en clair, la réforme prévoit que :

1 les médecins avancent l'argent en attendant que la SS rembourse.
2 Les médecins doivent s'assurer que leur patient soit bien assuré, et que ce patient a une mutuelle.
3 Les médecins doivent traiter toute l'administration, transmettre les dossiers, et à la SS, et aux mutuelles.
4 Bien sur s'il y a un problème, alors ce sera donc de la faute du médecin.

5 Ensuite le médecin devra donner entre 1 et 2 mois de trésorerie en attendant d'être remboursé, de la SS, et surtout des mutuelles, qui pour certaines mettent 1, voire 2 mois pour rembourser.

Un médecin ne pourra jamais faire ça sans une secrétaire. Donc embauche obligatoire, cout minimum 2000€ par mois.
Si on prend un généraliste qui gagne correctement sa vie, environ 5000€ par mois, il donne 2000€ pour sa secrétaire, 2500 s'il paye au dela du smic, il lui reste donc... 2500 € !

Franchement heureusement qu'il y a la guerre en Syrie et que les médecins fuient leur pays, parce que je pense que plus beaucoup de monde n'ira se faire chier pendant 10 ans à faire des études de malade pour gagner ça.

Il vaut mieux faire un CAP et devenir boulanger, en plus vous gagnerez dix ans de cotisation.

Maintenant, pour conclure, je dirais que si le gouvernement veut faire le tiers payant, qu'il l'assume, et que ce soit vraiment la collectivité qui le fasse, ou mieux ils annulent cette disposition stalinienne.

La gauche n'est plus progressiste, elle vise simplement à détruire ce qui existe, car c'est inutile, le système de remboursement fonctionne a peu près correctement, le tiers payant ne sert à rien. Les plus pauvres par exemple n'ont déjà pas à avancer l'argent.

"1 - les médecins avancent l'argent en attendant que la SS rembourse" : oui deux à 3 jours ouvrables sachant qu'ils n'ont pas "d'argent à avancer" s'agissant d'une prestation.

"2 Les médecins doivent s'assurer que leur patient soit bien assuré, et que ce patient a une mutuelle &
3 Les médecins doivent traiter toute l'administration, transmettre les dossiers, et à la SS, et aux mutuelles" : actuellement le médecin prend de toute façon votre carte vitale et la sécu vous rembourse la part sécu et transmets directement à la mutuelle qui vous rembourse sa part en cas de dépassement d'honoraires. L'opération sera la même, sauf que c'est le médecin qui sera remboursé puisque vous n'avancerez plus l'argent...
Evidemment si le dépassement est trop conséquent et que la mutuelle ne prend pas tout en charge le médecin sera obligé de vous demander la part non remboursble (comme dans une pharmacie) et C'EST JUSTMENT CA QUI DERANGE LE CORPS MEDICAL (trop voyant, inavoué car inavouable ?...)

"5 Ensuite le médecin devra donner entre 1 et 2 mois de trésorerie en attendant d'être remboursé, de la SS, et surtout des mutuelles, qui pour certaines mettent 1, voire 2 mois pour rembourser" : le patient est remboursé sous 3 jours ouvrable par la sécu et sous une semaine par la mutuelle et il en sera de même pour le médecin !

"Si on prend un généraliste qui gagne correctement sa vie, environ 5000€ par mois" : salaire Net moyen des généralistes en France = 6835 €.
Pour la secrétaire : vérifier de manière mensuelle ou hebdomadaire les remboursements de la sécu & ou mutuelle, ne sera pas forcément plus long que de pointer une remise de chèque ou un encaissement CB....

"Franchement heureusement qu'il y a la guerre en Syrie et que les médecins fuient leur pays, parce que je pense que plus beaucoup de monde n'ira se faire chier pendant 10 ans à faire des études de malade pour gagner ça." : 1- effectivement beaucoup de médecins préfèrent venir exercer en France, preuve que le corps médical n'y est pas si mal traité - 2 - Les médecins ne sont pas les seuls à faire des études longues- 3 - les dernières années sont quand même rémunérées, souvent en tant qu'interne...

"Il vaut mieux faire un CAP et devenir boulanger, en plus vous gagnerez dix ans de cotisation." : pas besoin de vous répondre ici, votre commentaire est...suffisamment parlant....

Déposé le 13/11/2015 à 13h46  
Par (très) patient en colère Citer

mauricecg a écrit le 13/11/2015 à 12h41

avec ton complice"mais de cela il ne vous en parlent pas"
je suis effaré de lire les inepties que des glandos de votre espèce peuvent écrire.
Perso j'espère que cela va passer à 56€ la visite pour se mettre à niveau d'un coiffeur.

Allez vous recoucher les grosses jalouses.

Sinon un argument ?
J'ai bien noté votre mépris, qui frise à la haine (preuve que nous avons effectivement du viser juste...) mais pas d'argument...

Pour ce qui est du "niveau du coiffeur" rien ne vous empêche de le devenir ,si ce n'est que la haute idée que vous avez de vous même o:) !...

Déposé le 13/11/2015 à 13h18  
Par @bobo Maurice Citer

mauricecg a écrit le 13/11/2015 à 12h41

avec ton complice"mais de cela il ne vous en parlent pas"
je suis effaré de lire les inepties que des glandos de votre espèce peuvent écrire.
Perso j'espère que cela va passer à 56€ la visite pour se mettre à niveau d'un coiffeur.

Allez vous recoucher les grosses jalouses.

Pôv Maurice, allez une tisane et au dodo
tu vois je te donne des conseils, et je ne te fais même pas payer ...

Quant au prix du coiffeur, lui il paie l'intégralité de ses cotisations maladie et il ne compte pas sur la sécu pour faire son chiffre d'affaires, c'est lui même qui le fait

Déposé le 13/11/2015 à 12h56  
Par vane Citer

mauricecg a écrit le 13/11/2015 à 12h41

avec ton complice"mais de cela il ne vous en parlent pas"
je suis effaré de lire les inepties que des glandos de votre espèce peuvent écrire.
Perso j'espère que cela va passer à 56€ la visite pour se mettre à niveau d'un coiffeur.

Allez vous recoucher les grosses jalouses.

C'est toi qui va aller te recoucher pauvre type et fissa !
Ton commentaire est dégoûtant.

Déposé le 13/11/2015 à 12h53  
Par vane Citer

mauricecg a écrit le 13/11/2015 à 12h42

Tu as payé quoi avec ton rsa?

Cela te dérange les personnes au RSA ?
Pauvre mec !

Déposé le 13/11/2015 à 12h42  
Par mauricecg Citer

Et oui a écrit le 13/11/2015 à 09h02

Et oui, je ne comprends pas que tous les acteurs de la médecine ne soient pas fonctionnaires. On leur paye leurs études, ils sont payés par la sécu (nous), et pourtant, ils existent des libéraux qui se gavent.

Un vrai scandale.

Tu as payé quoi avec ton rsa?

Déposé le 13/11/2015 à 12h41  
Par mauricecg Citer

(très) patient en colère a écrit le 13/11/2015 à 11h19

"Dans les faits, ils ont la trouille que le patient qui jusque là payait sur les honoraires et dépassements au moment de la consultation et n’avait connaissance du RESTE A CHARGE longtemps après, ne paieront en fait au médecin que ses dépassements, ce qu’ils essayaient de cacher jusque là, et le patient pourra les négocier – ce qui limitera leur vol organisé sur les patients"

MERCI POUR VOTRE COM ! c'est exactement ça et c'est la seule raison (évidemment cachée) de la colère des médecins !

avec ton complice"mais de cela il ne vous en parlent pas"
je suis effaré de lire les inepties que des glandos de votre espèce peuvent écrire.
Perso j'espère que cela va passer à 56€ la visite pour se mettre à niveau d'un coiffeur.

Allez vous recoucher les grosses jalouses.

Déposé le 13/11/2015 à 11h40  
Par Jeansais Citer

Les problèmes financiers d'accès aux soins n'est pas tant la consultation à 23€ auprès d'un généraliste de secteur 1 ( quand on compare au prix d'une coupe de cheveux à 30,50,70€ ou plus pour les dames et 15ou 20€ pour les hommes);même si effectivement pour quelques personnes cette modique somme peut poser problème;
Alors que les soins dentaires sont à peine remboursés , que pour l'optique la sécu octroie généreusement 10€ avec un petit complément de 150 à 200€ par les mutuelles sur le prix d'une paire de lunettes à 400 ou 500€
Se rajoutent les consultations auprès des médecins spécialistes...
Pour la moindre opération en ambulatoire,d'une cataracte, d'une hanche, d'un pied ...dans une clinique privée il faut compter 300,500 600€ de dépassement d'honoraires tant pour le chirurgien que pour l'anesthésiste...!
C'est ici que ce trouve le scandale de la médecine...
La sécu a botté en touche du côté des mutuelles qui à leur tour viennent brouter au mangeoire...

Déposé le 13/11/2015 à 11h24  
Par EricdeLyon Citer

Je ne crois pas que ce soit pour les raisons que vous évoquez que les médecins sont en gréve.

Le problème n°1, c'est que le gouvernement veut instaurer le tiers payant, mais ne veut pas payer : en clair, la réforme prévoit que :

1 les médecins avancent l'argent en attendant que la SS rembourse.
2 Les médecins doivent s'assurer que leur patient soit bien assuré, et que ce patient a une mutuelle.
3 Les médecins doivent traiter toute l'administration, transmettre les dossiers, et à la SS, et aux mutuelles.
4 Bien sur s'il y a un problème, alors ce sera donc de la faute du médecin.

5 Ensuite le médecin devra donner entre 1 et 2 mois de trésorerie en attendant d'être remboursé, de la SS, et surtout des mutuelles, qui pour certaines mettent 1, voire 2 mois pour rembourser.

Un médecin ne pourra jamais faire ça sans une secrétaire. Donc embauche obligatoire, cout minimum 2000€ par mois.
Si on prend un généraliste qui gagne correctement sa vie, environ 5000€ par mois, il donne 2000€ pour sa secrétaire, 2500 s'il paye au dela du smic, il lui reste donc... 2500 € !

Franchement heureusement qu'il y a la guerre en Syrie et que les médecins fuient leur pays, parce que je pense que plus beaucoup de monde n'ira se faire chier pendant 10 ans à faire des études de malade pour gagner ça.

Il vaut mieux faire un CAP et devenir boulanger, en plus vous gagnerez dix ans de cotisation.

Maintenant, pour conclure, je dirais que si le gouvernement veut faire le tiers payant, qu'il l'assume, et que ce soit vraiment la collectivité qui le fasse, ou mieux ils annulent cette disposition stalinienne.

La gauche n'est plus progressiste, elle vise simplement à détruire ce qui existe, car c'est inutile, le système de remboursement fonctionne a peu près correctement, le tiers payant ne sert à rien. Les plus pauvres par exemple n'ont déjà pas à avancer l'argent.

Déposé le 13/11/2015 à 11h19  
Par (très) patient en colère Citer

mais de cela il ne vous en parlent pas a écrit le 13/11/2015 à 10h03

Mais de cela, ils ne vous en parlent pas :
-chaque consultation leur est payée comme suit :
- 23€ par le patient
- + en moyenne 8,50€ payé par la sécu pour frais admin.
- + 5€ payé par la sécu pour toute consultation d’un patient de + de 80 ans
Et leurs études sont toutes payées par la sécu (donc nous les cotisants)
- leurs propres cotisations sociales sont remboursées presque en totalité comme suit :
http://www.ameli.fr/professionnels-de-sante/medecins/votre-convention/convention-medicale-questions-reponses/dispositions-sociales.php

Dans les faits, ils ont la trouille que le patient qui jusque là payait sur les honoraires et dépassements au moment de la consultation et n’avait connaissance du RESTE A CHARGE longtemps après, ne paieront en fait au médecin que ses dépassements, ce qu’ils essayaient de cacher jusque là, et le patient pourra les négocier – ce qui limitera leur vol organisé sur les patients

"Dans les faits, ils ont la trouille que le patient qui jusque là payait sur les honoraires et dépassements au moment de la consultation et n’avait connaissance du RESTE A CHARGE longtemps après, ne paieront en fait au médecin que ses dépassements, ce qu’ils essayaient de cacher jusque là, et le patient pourra les négocier – ce qui limitera leur vol organisé sur les patients"

MERCI POUR VOTRE COM ! c'est exactement ça et c'est la seule raison (évidemment cachée) de la colère des médecins !

Déposé le 13/11/2015 à 10h26  
Par AAA Citer

Mon médecin généraliste (secteur 1 : 23 euros la consultation) est une femme compétente, attentive, qui prend le temps d'examiner ses patients, qui pratique une médecine sociale multipliant les actes gratuits lorsqu'elle se trouve confrontée à la détresse. Elle s'occupe elle même de trouver le service hospitalier qui accueillera ses patients. Elle met en place les services d'aide aux personnes âgées, etc.... Et sa formation est permanente, l'obligeant sans cesse à acquérir des nouveaux savoirs en fonction des évolutions médicales. Elle porte également une très lourde responsabilité des diagnostics qu'elle propose. Son service strictement médical est doublé de multiples tâches administratives dans lesquelles elles s'épuise bien souvent. La réforme en cours l'obligera à accroître encore ses tâches administratives pour accéder à ses honoraires. Les mutuelles lesquelles ne sont pas que des assurances concernant la santé mais investissent dans l'immobilier, et autres fonds de pension, tendront à proposer aux patients une liste précise de médecins à consulter. Cette loi est la perte identitaire du médecin comme du patient qui veut rattacher la médecine à un système "fonctionnarial", ou l'acte de consulter comme de prescrire deviendra un acte de système non plus un acte de relation humaine entre un praticien et un patient. Je sais par culture que comparaison n'est pas raison, que la France possède la médecine la moins coûteuse pour le patient des pays industrialisés, et je sors à l'instant de chez mon coiffeur, professionnel parfaitement compétent et disert : j'ai payé 25 euros. Cordialement...

Déposé le 13/11/2015 à 10h07  
Par robert de Meyzieu Citer

docteur a écrit le 13/11/2015 à 08h45

Tout ça parce que les médecins ont peur de ne pas être payés. Une fois de plus c'est prendre en otages des clients qui n'ont rien demandé et ceci pour quelques sous et minutes non rétribuées.
La médecine est un business intransigeant.

un business qui n'a pris aucun risque puisque études payées et fonds de commerce assuré par la sécu

Vous avez déjà vu un médecin fermer sa boutique pour cause de liquidation ?

Déposé le 13/11/2015 à 10h05  
Par Jeansais Citer

Il faut faire une différence entre les médecins généralistes de secteur 1 et les spécialistes qui sont presque tous de secteur 2...
Les premiers sont effectivement au service de leurs patients pendant que les autres se servent de leurs patients pour s'enrichir et avec eux les cliniques privées lorsqu'on le patient doit y aller consulter.

Déposé le 13/11/2015 à 10h05  
Par les NANTIS dans la rue Citer

que du blabla

Ils veulent les sous, sans les risques
Ils se comportent comme des commerçants (mais jamais les week ends) ,

et ce sont les seuls qui ne soient pas touchés par la crise, puisque leur fonds de commerce c'est la sécu (donc nous)

Déposé le 13/11/2015 à 10h03  
Par mais de cela il ne vous en parlent pas Citer

Mais de cela, ils ne vous en parlent pas :
-chaque consultation leur est payée comme suit :
- 23€ par le patient
- + en moyenne 8,50€ payé par la sécu pour frais admin.
- + 5€ payé par la sécu pour toute consultation d’un patient de + de 80 ans
Et leurs études sont toutes payées par la sécu (donc nous les cotisants)
- leurs propres cotisations sociales sont remboursées presque en totalité comme suit :
http://www.ameli.fr/professionnels-de-sante/medecins/votre-convention/convention-medicale-questions-reponses/dispositions-sociales.php

Dans les faits, ils ont la trouille que le patient qui jusque là payait sur les honoraires et dépassements au moment de la consultation et n’avait connaissance du RESTE A CHARGE longtemps après, ne paieront en fait au médecin que ses dépassements, ce qu’ils essayaient de cacher jusque là, et le patient pourra les négocier – ce qui limitera leur vol organisé sur les patients

Déposé le 13/11/2015 à 09h47  
Par e k Citer

J'apprends ce matin, mais ils n'en parlent pas, que les médecins qui traitent tout patient de plus de 80 ans, reçoivent une indemnité complémentaire de 5 € payé par la sécu - et en moyenne, chaque consultation est payée
- 23€ par le patient
- 8,50 € o23€ par le patient

Déposé le 13/11/2015 à 09h02  
Par Et oui Citer

docteur a écrit le 13/11/2015 à 08h45

Tout ça parce que les médecins ont peur de ne pas être payés. Une fois de plus c'est prendre en otages des clients qui n'ont rien demandé et ceci pour quelques sous et minutes non rétribuées.
La médecine est un business intransigeant.

Et oui, je ne comprends pas que tous les acteurs de la médecine ne soient pas fonctionnaires. On leur paye leurs études, ils sont payés par la sécu (nous), et pourtant, ils existent des libéraux qui se gavent.

Un vrai scandale.

Déposé le 13/11/2015 à 08h45  
Par docteur Citer

Tout ça parce que les médecins ont peur de ne pas être payés. Une fois de plus c'est prendre en otages des clients qui n'ont rien demandé et ceci pour quelques sous et minutes non rétribuées.
La médecine est un business intransigeant.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.