Colloque sur Daesh annulé à Lyon 3 : l'UNI s'insurge

Colloque sur Daesh annulé à Lyon 3 : l'UNI s'insurge
Lyon 3 - LyonMag

Les 24, 25 et 26 novembre, le syndicat étudiant UNI devait organiser à l'université Lyon 3 un colloque sur Daesh.

Le thème "Penser Daesh dans sa pluralité" n'a semble-t-il pas convaincu la présidence de la fac puisqu'elle a pris la décision ce jeudi d'annuler le colloque après avoir pris connaissance des "directives du Ministère suite aux évènements de ces derniers jours".

"Avec d’autres associations qui nous soutiennent dans notre démarche, nous estimons que l’interdiction de ce colloque n’est ni justifiée ni suffisamment motivée, qu’il est inadmissible d’interdire la tenue d’un colloque dont l’objectif est de "penser Daesh" quelques jours à peine avant sa tenue. Nous n’acceptons pas le chantage de la peur", rétorque l'UNI dans un communiqué.

Tags :

UNI

lyon 3

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
LeCentriste le 22/11/2015 à 23:48

UNI, les mecs qui font honte à la droite et combattent la gauche avec le plus grand défaut de cette dernière : Son dogmatisme.

Pour le Colloque en lui même, il y a suffisamment de bon colloques à Lyon3 pour qu'on ne verse pas une larme. Si les conférences étaient à l'image de leurs slogans, Lyon3 nous a tous sauvé.

Signaler Répondre

avatar
démocrate69 le 22/11/2015 à 16:44

L'uni, des fachos d'extrême droite qui attisent la haine et la violence contre ceux qui ne sont pas comme eux;
Leur site est affligeant de bêtise .

Signaler Répondre

avatar
Lyon3estpourri le 22/11/2015 à 16:19

Quand on sait que la direction de Lyon 3 fiche les élèves qui font des blagues communautaires et qu'elle n'a pas accepté de présenter ses excuses pour avoir mis les élèves en danger (en les agglutinant en janvier devant les portes dans un goulot d'étranglement où une attaque les auraient tous condamnés), ça ne m'étonne même pas.
Lyon 3 est un service d'incapables, qui se plaisent à brimer ceux qui essayent d'agir là où eux n'osent rien.

Signaler Répondre

avatar
sjo le 22/11/2015 à 15:50
Damien3 a écrit le 21/11/2015 à 15h51

Si le colloque était à l'image de l'UNI, pas étonnant que Lyon 3 l'annule. Un peu de sérieux.

Héhéhé merci

Signaler Répondre

avatar
Bigoudi le 22/11/2015 à 07:34

Si les étudiants aiment les terroristes c'est leur problème !mais il faut interdire leurs réunions et autres !

Signaler Répondre

avatar
C'dans l'air !! le 21/11/2015 à 17:33

Quelques observations.

Tout d'abord, les organisateurs auraient mieux inspiré en choisissant un autre libellé de thématique.
"penser daech dans sa pluralité", ne veut rien dire sur la forme et le fond.

Le citoyen lambda, (des étudiants qui entrent dans la vie, sont des citoyens lambda) ne connait donc pas l'orientation de ce colloque. Pro ou contre ?
Le fait d'utiliser le mot "penser" pour étudier ce groupe de barbares, induit une forme de valorisation.
Cela n'est pas acceptable.

Ensuite, sur la motivation de la connaissance de l'ennemi pour mieux le combattre.
J'adhère totalement.

Perso, je regarde souvent l'excellente émission de Yves Calvi "C'dans l'air" sur france5.

Ses invités sont compétents, diversifiés et surtout ont de très bonnes et fines analyses.
En plus ça dure 1heure, ça n'est pas prise de chou et surtout c'est gratuit...

L'émission du 17/11 est particulièrement intéressante et instructive sur ce groupe de barbares islamiste !!

http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air

Signaler Répondre

avatar
Damien3 le 21/11/2015 à 15:51

Si le colloque était à l'image de l'UNI, pas étonnant que Lyon 3 l'annule. Un peu de sérieux.

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 21/11/2015 à 08:56

Marcel a raison!
Il faut parler de l'Etat Islamique, c'est en plus le nom qu'ils se sont donnés! (traduction de DAECH).
A mal nommer les choses...

Signaler Répondre

avatar
Marcel le 21/11/2015 à 08:00

Tout d'abord daech est un mot arabe . Alors parlons Francais et appelons ces assassins l'état islamique ! Mais on dirait que ca écorche la bouche des socialistes de prononcer le mot islam pour ne pas contrarier leur électorat sans doute ?

Signaler Répondre

avatar
Carl le 20/11/2015 à 23:12

Un syndicat politique qui fait une conférence sur un thème qui mérite une objectivité c'est moyen quand même.

Signaler Répondre

avatar
Jonathan le 20/11/2015 à 22:45
NAPO a écrit le 20/11/2015 à 19h07

L'ennemi est dans nos murs et on fait des colloques.
Il faut pas discuter, il faut combattre.

Comment veux-tu combattre un ennemi si tu ne le connais pas? Une relecture de von Clausewitz s'impose.

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 20/11/2015 à 19:07
Jonathan a écrit le 20/11/2015 à 18h56

Pour ceux qui manifestement n'ont pas compris (ou ne veulent pas comprendre), ce colloque avait pour but d'informer les étudiants et de leur expliquer les mécanismes de cette organisation diabolique qu'est Daesh. Pour combattre un ennemi, il faut en avoir une connaissance intime.Les intervenants étaient des universitaires de qualité et spécialistes de cette partie du monde.

L'ennemi est dans nos murs et on fait des colloques.
Il faut pas discuter, il faut combattre.

Signaler Répondre

avatar
Jonathan le 20/11/2015 à 18:56

Pour ceux qui manifestement n'ont pas compris (ou ne veulent pas comprendre), ce colloque avait pour but d'informer les étudiants et de leur expliquer les mécanismes de cette organisation diabolique qu'est Daesh. Pour combattre un ennemi, il faut en avoir une connaissance intime.Les intervenants étaient des universitaires de qualité et spécialistes de cette partie du monde.

Signaler Répondre

avatar
glandu le 20/11/2015 à 18:42

Si un syndicat de droite (pour une fois) n'est pas capable de comprendre que plus on parle de ces gens plus on les valorise cela devient inquiétant pour l'avenir de cette droite.

Signaler Répondre

avatar
Les couards le 20/11/2015 à 17:49

Quand on a le Qatar et l'Arabie Saoudite comme amis, faut savoir les ménager.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.