Catastrophe de Feyzin : ne "plus jamais" revoir la mer de feu

Catastrophe de Feyzin : ne "plus jamais" revoir la mer de feu
Le préfet du Rhône Michel Delpuech - LyonMag

Des politiques, des pompiers, des connaissances de victimes et de nombreux badauds se sont réunis ce lundi matin devant la stèle de Feyzin. Pour rendre hommage aux victimes de la catastrophe de Feyzin du 4 janvier 1966.

LyonMag
LyonMag
La cérémonie se déroulait juste en face de la raffinerie. Il y eut d’abord un discours, très solennel, rappelant le déroulé de la catastrophe. Pour rappel, après plusieurs explosions à la raffinerie  "une mer de feu" avait fait 18 morts, dont 11 pompiers.


 
Le directeur de la raffinerie de Feyzin a ensuite énoncé les noms des employés décédés lors de l’incendie. Puis  ce fut le tour des pompiers de Vienne et de Lyon morts en luttant contre le feu.

LyonMag
LyonMag
Au total, environ 250 personnes s’étaient réunies. Parmi elles, Lucien Pourailly, chef de la DDSP du Rhône, ou le préfet du Rhône, Michel Delpuech. Pour ce dernier, "un demi-siècle est passé depuis la catastrophe et fort heureusement nous avons tiré les enseignements de ce drame industriel grâce à plusieurs textes de loi. L’objectif est que plus jamais cela puisse se reproduire".

Le préfet ainsi que la délégation a ensuite inauguré l'exposition “Mémoire d'une catastrophe à Feyzin”, dans la salle des fêtes de la commune métropolitaine.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nounours47 le 05/01/2016 à 12:19

et en plus les attentats!!!!

Signaler Répondre

avatar
Guillandiste Lyon 8 le 04/01/2016 à 17:12

Michel Delpuech comme un clin d'oeil à Michel Delpech qui nous a quittés ce samedi.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 04/01/2016 à 16:59
Vas-y Marco a écrit le 04/01/2016 à 14h40

La même énergie nucléaire qui alimente ton pc lorsque tu troll sur LyonMag ;o)

Et Enercoop... Vous ne connaissez pas vous qui êtes omniscient ?
:o)

Signaler Répondre

avatar
GuyMarchand le 04/01/2016 à 16:28

Ce Michel là est bien toujours en vie !

Signaler Répondre

avatar
Vas-y Marco le 04/01/2016 à 14:40
Post monétaire a écrit le 04/01/2016 à 13h40

Pour que ça ne se reproduise pas, il n'y a pas d'alternative : démanteler les installations et réorganiser l'économie pour qu'il n'y ait plus besoin des produits réalisés dans ces conglomérats polluants.
.
Et pour le nucléaire, on attend quoi ? Un fuckushima à la française ?
Lyon est à 30 km de la centrale du Bugey.
Dernière pollution en date qui est venue sur Lyon : http://www.leprogres.fr/ain/2015/10/30/la-centrale-du-bugey-a-deverse-des-centaines-de-litres-d-huile-dans-le-rhone

La même énergie nucléaire qui alimente ton pc lorsque tu troll sur LyonMag ;o)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 04/01/2016 à 13:59
Jitou a écrit le 04/01/2016 à 13h50

Le dementellement de la raffinerie est ineluctable car avec le developpement de la metropole il ne faudra pas attendre des annees avant que ces installations hautement dangereuses, polluantes et occasionnant de nombreuses nuisances se retrouvent en plein centre ville.

Seul problème, et de taille : ça rapporte des taxes et des salaires. Le chantage lié au fric freinera donc comme d'habitude ce changement inéluctable. Et en attendant, la pollution continuera.

Signaler Répondre

avatar
Jitou le 04/01/2016 à 13:50

Le dementellement de la raffinerie est ineluctable car avec le developpement de la metropole il ne faudra pas attendre des annees avant que ces installations hautement dangereuses, polluantes et occasionnant de nombreuses nuisances se retrouvent en plein centre ville.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 04/01/2016 à 13:40

Pour que ça ne se reproduise pas, il n'y a pas d'alternative : démanteler les installations et réorganiser l'économie pour qu'il n'y ait plus besoin des produits réalisés dans ces conglomérats polluants.
.
Et pour le nucléaire, on attend quoi ? Un fuckushima à la française ?
Lyon est à 30 km de la centrale du Bugey.
Dernière pollution en date qui est venue sur Lyon : http://www.leprogres.fr/ain/2015/10/30/la-centrale-du-bugey-a-deverse-des-centaines-de-litres-d-huile-dans-le-rhone

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.