Les camps de Roms de l'agglomération lyonnaise démantelés ce mardi

Les camps de Roms de l'agglomération lyonnaise démantelés ce mardi
Le campement de Vaulx-en-Velin ce mardi matin - LyonMag

C'était l'un de ses premiers objectifs depuis son arrivée à la préfecture du Rhône le 1er avril 2015.

La destruction a débuté peu avant 12h - LyonMag
La destruction a débuté peu avant 12h - LyonMag
Ce mardi matin, le préfet a donc organisé l'évacuation des principaux bidonvilles de Roms de l'agglomération lyonnaise pour procéder à leur destruction dans la foulée.

Selon nos informations, les CRS sont arrivés aux alentours de 8h30 aux camps de Vaulx-en-Velin et de Saint-Priest. La plupart des occupants avaient été prévenus et étaient partis la veille pour éviter d'être conduits au centre de rétention administrative en vue de leur expulsion.

Mais plusieurs dizaines de familles étaient encore présentes sur les lieux, notamment à Vaulx-en-Velin. Elles seront réorientées vers des foyers ou des hôtels.

"J'ai été frappé, sans doute comme beaucoup de personnes qui arrivent pour la première fois dans l'agglomération, par le bidonville de la Feyssine. J'ai l'intention d'y mettre fin d'une manière intelligente", promettait Michel Delpuech dans sa première interview accordée à Ca Jazz à Lyon.

Pour rappel, le préfet du Rhône a d'abord tenté de permettre à certains Roms volontaires de s'intégrer en France via le dispositif d'insertion I2E. Des familles ont déjà intégré fin décembre et début janvier leur village modulaire de Saint-Genis-les-Ollières et de Saint-Priest où ils vivront durant 3 ans dans le but d'apprendre le français et de trouver un emploi parmi tous les métiers délaissés.

26 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
zeus. le 31/05/2017 à 01:52

Enorme incendie en cours cette nuit au camp de rom de la Feyssine.

Donc pas si démontés que ça les camps de l'agglomération lyonnaise.

Signaler Répondre

avatar
Zeus. le 10/03/2016 à 13:20

le squat de l'avenue salengro a villeurbanne a été evacué ce matin.
Lyon mag a toujours un temps de retard.

Signaler Répondre

avatar
Bravo le 13/01/2016 à 23:37

Bravo Bravo Bravo Bravo Bravo Bravo Bravo Bravo

Signaler Répondre

avatar
antifa le 13/01/2016 à 16:35
Razleboldespolitiques a écrit le 12/01/2016 à 17h21

Cela fait une semaine que les services de police sont passé dans les bidonvilles afin d'annoncer l'expulsion comme l'impose la loi. Alors, il ne faut pas toujours croire la propagande de la préfecture, qui nous l'avons vu sur ce dossier, n'a pas hésiter à enfreindre à plusieurs reprise les lois de la république. Si les camps sont quasi vides, c'est parce que les Roms ont été bombardés d'OQTF. D'ailleurs, la moitié des familles qui ont été mises dans le ghetto de saint genis les ollières étaient en situation illégales! Bravo Mr le préfet DELPUECH!

Je rage quand on parle d'insertion et quand on voit ce que les services de la préfecture font de notre fric. Car oui c'est bien nous contribuables, qui payons !!!

Mais quand les média ferrons leur travail? Une investigation sur le fond:
- des bungalow achetés 2 millions d'euros et qui profitent à Mr Alain SITBON alors que ceux-ci n'en coûtent que 1 millions !
- des budgets de fonctionnement alloués à Bernard Devert via son entreprise HED sans aucun appel d'offre !

Brefs des arrangements entre amis qui puent la mafia Lyonnaise

Imaginez un peu ce que l'on peut faire dans le social avec 3 millions d'euros pour 32 familles !!!

Bernard Devert n'a pas d'entreprise HED.
Il existe un fond appelé L'Humanisme à l'Epreuve de la Dépendance.

Signaler Répondre

avatar
Blablablablablaaa le 13/01/2016 à 09:36
Razleboldespolitiques a écrit le 12/01/2016 à 17h21

Cela fait une semaine que les services de police sont passé dans les bidonvilles afin d'annoncer l'expulsion comme l'impose la loi. Alors, il ne faut pas toujours croire la propagande de la préfecture, qui nous l'avons vu sur ce dossier, n'a pas hésiter à enfreindre à plusieurs reprise les lois de la république. Si les camps sont quasi vides, c'est parce que les Roms ont été bombardés d'OQTF. D'ailleurs, la moitié des familles qui ont été mises dans le ghetto de saint genis les ollières étaient en situation illégales! Bravo Mr le préfet DELPUECH!

Je rage quand on parle d'insertion et quand on voit ce que les services de la préfecture font de notre fric. Car oui c'est bien nous contribuables, qui payons !!!

Mais quand les média ferrons leur travail? Une investigation sur le fond:
- des bungalow achetés 2 millions d'euros et qui profitent à Mr Alain SITBON alors que ceux-ci n'en coûtent que 1 millions !
- des budgets de fonctionnement alloués à Bernard Devert via son entreprise HED sans aucun appel d'offre !

Brefs des arrangements entre amis qui puent la mafia Lyonnaise

Imaginez un peu ce que l'on peut faire dans le social avec 3 millions d'euros pour 32 familles !!!

- des budgets de fonctionnement alloués à Bernard Devert via son entreprise HED sans aucun appel d'offre !

Qu'entendez-vous par ça ?

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 12/01/2016 à 21:52

Ç a au moins c'est très bien d'avoir démantelé tous ses camps, ce n'était vraiment pas beau à voir dans notre régions.
Les élus nous bassinent pour la cop 21 et le tri des ordures ménagères et dans les camps qui fait le tri??????

Signaler Répondre

avatar
communiquédufrontnazional le 12/01/2016 à 20:18
communiquédupartisocialiste a écrit le 12/01/2016 à 18h29

Pourquoi ne pas les loger à la Croix Rousse ? On y parle tellement du vivre ensemble !
Le migrant, c'est maintenant.

Oui c 'est une bonne idée. On pourrait les mettre à la croix-rousse ils y auraient leur place. ( et surtout, ils y sont déjà.)

Mais il est vrai que les mettre au milieu des bonnes familles de l'ouest lyonnais est autrement plus audacieux et juste dans la répartition des roms sur notre territoire.

Signaler Répondre

avatar
antifa le 12/01/2016 à 19:57

Voila une photo de celui de la Feyssine :
http://www.leprogres.fr/rhone/2016/01/12/villeurbanne-le-bidonville-de-la-feyssine-evacue-en-debut-d-apres-midi

A savoir qu'a coté de cela ils ont des voitures de luxe, ou ils trouve l'argent, ca on sait pas.
Encore qu'ils ont été perquisitionnés il y a peu de temps suite a des vols de métaux.

Signaler Répondre

avatar
communiquédupartisocialiste le 12/01/2016 à 18:29

Pourquoi ne pas les loger à la Croix Rousse ? On y parle tellement du vivre ensemble !
Le migrant, c'est maintenant.

Signaler Répondre

avatar
antifa le 12/01/2016 à 18:00
anti-con a écrit le 12/01/2016 à 14h53

Vous parlez des prochains cancers pour vous ou pour eux ??

Pourquoi pour eux ? Leur tuyaux de poêle sortent par les murs en façade ou par les fenêtres. Ils ne respirent donc pas leur propre fumee qui est poussée par le vent en face chez les voisins qui payent leurs impôts locaux.

Signaler Répondre

avatar
chezléontoutestbon le 12/01/2016 à 17:22
Canuts a écrit le 12/01/2016 à 14h09

Alleluia, Alleluia , Alleluia , Alleluiaaaaaaaaaaaaaa.

On va enfin plus les voiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir

Faut pas rêver, ils aiment le centre de lyon , alors ils reviendront et même plus nombreux !!!

Signaler Répondre

avatar
Razleboldespolitiques le 12/01/2016 à 17:21

Cela fait une semaine que les services de police sont passé dans les bidonvilles afin d'annoncer l'expulsion comme l'impose la loi. Alors, il ne faut pas toujours croire la propagande de la préfecture, qui nous l'avons vu sur ce dossier, n'a pas hésiter à enfreindre à plusieurs reprise les lois de la république. Si les camps sont quasi vides, c'est parce que les Roms ont été bombardés d'OQTF. D'ailleurs, la moitié des familles qui ont été mises dans le ghetto de saint genis les ollières étaient en situation illégales! Bravo Mr le préfet DELPUECH!

Je rage quand on parle d'insertion et quand on voit ce que les services de la préfecture font de notre fric. Car oui c'est bien nous contribuables, qui payons !!!

Mais quand les média ferrons leur travail? Une investigation sur le fond:
- des bungalow achetés 2 millions d'euros et qui profitent à Mr Alain SITBON alors que ceux-ci n'en coûtent que 1 millions !
- des budgets de fonctionnement alloués à Bernard Devert via son entreprise HED sans aucun appel d'offre !

Brefs des arrangements entre amis qui puent la mafia Lyonnaise

Imaginez un peu ce que l'on peut faire dans le social avec 3 millions d'euros pour 32 familles !!!

Signaler Répondre

avatar
pegida le 12/01/2016 à 16:58

qui va payer la remise en etat des terrains? nous les cons

Signaler Répondre

avatar
SERGE LOP le 12/01/2016 à 15:02

NE Pleuré pas voté UMPS

Signaler Répondre

avatar
anti-con le 12/01/2016 à 14:53
antifa a écrit le 12/01/2016 à 10h18

en effet celui de la Feyssine semble plus ou moins abandonné. Enfin il reste une immense décharge a ciel ouvert.
Pourquoi ne pas publier de cette décharge immonde ?
Qui va payer pour le nettoyage ?

Quand au camp de l'avenue Roger Salengro (toujours à Villeurbanne) combien de temps les riverains vont encore devoir supporter la fumée de feu de palettes et plastiques qu'ils brulent pour se chauffer. Quand commenceront les premiers cancers ?

Vous parlez des prochains cancers pour vous ou pour eux ??

Signaler Répondre

avatar
Canuts le 12/01/2016 à 14:09

Alleluia, Alleluia , Alleluia , Alleluiaaaaaaaaaaaaaa.

On va enfin plus les voiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir

Signaler Répondre

avatar
Baboum le 12/01/2016 à 13:38
Sensé a écrit le 12/01/2016 à 09h50

" La plupart des occupants avaient été prévenus et étaient partis la veille pour éviter d'être conduits au centre de rétention administrative en vue de leur expulsion. Mais plusieurs dizaines de familles étaient encore présentes sur les lieux, notamment à Vaulx-en-Velin. Elles seront réorientées vers des foyers ou des hôtels."
Situations irrégulières ??
Expulsion ou pas ?
Logés aux frais de ?

Je suis tout a fait d accord avec vous!
On loge des gens en situation irreguliere et quinrefusent de s integrer
On trouve des fonds pour eux, plutot que d appliquer la loi europeenne (ressource et logement pour rester dans un pays de shengen)
Par'contre, pour le musee des tissus, les parents isoles, les enfants delaisses, la prevention..... On ne troive pas de fond!
C est inadmissible

Signaler Répondre

avatar
Raz le bol le 12/01/2016 à 13:29

avatar
franck le 12/01/2016 à 13:22

Certains avaient été prévenus et cela leurs évite l'expulsion. Ceux présent ont été mis à l hôtel ??? ????????????

Signaler Répondre

avatar
CarreDeSoie le 12/01/2016 à 11:12

enfin !!! 1 an que l'on attendait a ! On va pouvoir revivre sereinement (jusqu'au prochain camp)

Signaler Répondre

avatar
enfin le 12/01/2016 à 10:54

Oui enfin ils partent de la ville .... Ils seront très très bien à saint Genis les ollieres !!!

Signaler Répondre

avatar
antifa le 12/01/2016 à 10:18

en effet celui de la Feyssine semble plus ou moins abandonné. Enfin il reste une immense décharge a ciel ouvert.
Pourquoi ne pas publier de cette décharge immonde ?
Qui va payer pour le nettoyage ?

Quand au camp de l'avenue Roger Salengro (toujours à Villeurbanne) combien de temps les riverains vont encore devoir supporter la fumée de feu de palettes et plastiques qu'ils brulent pour se chauffer. Quand commenceront les premiers cancers ?

Signaler Répondre

avatar
Noelle le 12/01/2016 à 09:57

Toujours des critiques pour quoi que ce soit que l'on fasse, c'est vous qui êtes pathétiques !

Signaler Répondre

avatar
Sensé le 12/01/2016 à 09:50

" La plupart des occupants avaient été prévenus et étaient partis la veille pour éviter d'être conduits au centre de rétention administrative en vue de leur expulsion. Mais plusieurs dizaines de familles étaient encore présentes sur les lieux, notamment à Vaulx-en-Velin. Elles seront réorientées vers des foyers ou des hôtels."
Situations irrégulières ??
Expulsion ou pas ?
Logés aux frais de ?

Signaler Répondre

avatar
faiblesse le 12/01/2016 à 08:43

Cachons vite ce que l on ne veut rgler !

Signaler Répondre

avatar
doud69510 le 12/01/2016 à 08:42

"j'ai decide d'y mettre fin de maniere intelligente"... En les envoyant illegalement St Genis les Ollieres ? Pathetique....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.